RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Meute du Vent :: Arbre aux Corbeaux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En quête d'un feu follet | Poursuite

Meute des Etoiles
avatar

Votre Loup
:
:
Meute des Etoiles
Messages : 929
Date d'inscription : 23/11/2017
Ven 30 Nov - 11:40


Le corbeau vola à travers les terres pour se retrouver sur celui du vent, si vous avez osé le suivre jusqu'ici vous vous retrouverez au pied de l'Arbre aux Corbeaux. La lueur bleue s’échappant du bec indiquait clairement qu'il détiendrait le feu follet, mais il ne semblait pas vouloir le lâcher ni le partager avec ses congénères. Posé sur sa branche, il vous observait, attendant de savoir ce que vous compter faire.

Les autres corbeaux présents vous observaient aussi, ils avaient hâte de voir ce qui allait se passer. Et pour cause, si vous oserez vous approcher trop près de l'arbre, vous risquez de faire la rencontre d'une mère moufette et ses quatre petites. Si vous n'êtes pas née de la dernière pluie, vous êtes au courant que ces bestioles possèdent une odeur horrible pouvant durée au moins un mois.

Le but étant de faire fuir les corbeaux, les effrayer peut-être. Au moins pour que dans la surprise, le voleur libère le feu follet ou s'envole à un endroit plus adéquat. Mais comment faire pour s'approcher sans se faire arroser ? La petite famille ne semblait pas par presser de partir, la carcasse d'un vieil animal risquerait de les retenir un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Solitaire
Messages : 82
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 24
Dim 2 Déc - 10:25
Sans vergogne, Ocre Rousse se mit à rire de la gêne de Sombre Eclipse, même si elle comprenait son émoi face à l'un ou l'autre de ses cousins. Oeil du Cyclone il lui semblait. Ils étaient grands, forts et beaux. De quoi attirer les femelles. Son jappement de rire s'accentua encore plus avec sa question enfantine.

- Je ne sais trop ce que ça peut être d'autre qu'un feu follet, ma chère, lui dit-elle d'un ton moqueur, mais amical dans le fond. Cependant, au moment où elle s’apprêtait à lancer l'attaque avec les corbeaux pour attraper le feu-follet, un volatile fondit dessus sans attendre ses ordres et s'enfuit à larges coups d'ailes.

Avec un hurlement de rage, Ocre Rousse sauta vivement pour tenter de l'arrêter en plein vol, mais il avait été trop rapide et, elle, trop surprise. Comment les corbeaux avaient pu la trahir comme ça ? Elle comprit soudainement le problème en avisant que ses corbeaux s'agitaient en craillant férocement, remplis de haine, d'injustice et de colère. Les corbillons avaient été chassés vers le coeur de la Corbeautière, comme si les adultes craignaient un danger.

Et c'était bien le cas. Ocre Rousse venait de comprendre que le feu-follet avait été volé par un corbeau d'un clan ennemi. Elle souffla entre ses crocs, méprisante. Comment avait-il osé ? Il méritait la mort pour s'être aventuré sur leur territoire.

Avec un cri de ralliement, elle appela les Guerriers de la Corbeautière. Ses cousins, en arrière-plan, avaient déjà le poil hérissé. Une nuée de plumages noirs s'amoncelaient au-dessus de leurs têtes.

- Suis-moi, grogna-t-elle à Sombre Eclipse avant de détaler à toute vitesse, prenant en chasse le corbeau ennemi que Plumage Scintillant et Bec de Tempête suivaient déjà dans le ciel.

Elle hésita à peine en sortant de son territoire. Pourtant, elle perdait l'autorité qu'elle avait péniblement installée sur Sombre Eclipse. Mais ses cousins les suivaient toujours, courant même au niveau de leurs épaules, ce qui suffisant pour garantir sa sécurité.

Sur les Terres Neutres. Pas sur les Terres du Vent. La petite Louve pila des quatre fers en grondant pour arrêter ses cousins avant qu'ils ne franchissent la frontière. Oeil du Cyclone avait déjà ralenti mais Coeur Orageux eut besoin d'un deuxième rappel de son frère pour sortir de l'excitation de la chasse.

- La corbeautière de l'Arbre du Vent...
, marmonna Ocre Rousse d'un air sombre. Ses yeux ambrés fixaient la frontière alors qu'elle tournait et virait à ses abords. Elle ne voulait pas abandonner le feu-follet ni risquer sa vie inutilement.

- Envoie les corbeaux, proposa Oeil du Cyclone avec un petit sourire en coin, l'oeil rivé sur la masse criarde et noire qui les surplombait. Leurs corbeaux étaient nombreux et forts, bien nourris qu'ils étaient par leur alliance avec les Loups. Et ils avaient envie d'en découdre.

Coeur Orageux gronda dans son coin, plus friand de franchir la frontière et risquer les crocs des Loups du Vent. Il n'avait jamais aimé ces histoires de frontière à respecter alors que les Loups de Meute venaient allègrement sur les Terres Neutres.

Elle jeta un oeil vers Sombre Eclipse. Maintenant qu'elle avait choisi de chasser avec elle, elle se devait de la faire participer à la décision.

- C'est ta voix qui va trancher : Oeil du Cyclone et moi voulons envoyer les corbeaux venger l'affront que nous avons subi et nous rapporter le feu-follet ; Coeur Orageux veut participer à la bataille, en risquant de s'aventurer sur le territoire du Vent. Et toi, Sombre Eclipse ?
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Messages : 28
Date d'inscription : 16/07/2018
Lun 3 Déc - 19:55
- Je ne sais trop ce que ça peut être d'autre qu'un feu follet, ma chère.

Sombre Éclipse baissa la tête un instant tout en réfléchissant à cette nouvelle et farouche aventure qui commençait. Tout ces contes que l'on racontait étant louveteaux s'avérai être vrai. L'âme d'un jeune naît était réapparut chez la louve sombre et cela faisait bien des saisons que cela n'était pas arrivé.

Puis tout ce passa très vite. Un corbeau plongea avec un croassement de nargue vers la petite flamme bleue qui était apparut plus loin dans la brume. Lorsqu'il la saisissa dans son bec, il remonta en flèche et partie à tire d'ailes. Pas le temps de comprendre pourquoi un corbeau d'Ocre Rousse s'enfuyait avec le feu follet que la petite louve s'élançait avec un hurlement de rage.

J'en déduit que ce n'était pas un corbeau de "notre camp"

Ocre Rousse lui demanda de la suivre et Sombre Éclipse ne se fit pas prier. Un peu d'exercice lui dégourdirait les muscles et lui échaufferait le cœur froid de l'humidité. De l'action ! De la bonne action !

La petite solitaire tout les corbeaux à disposition. Ils semblaient d'ailleurs par leurs croassements tonitruants qu'ils étaient en colère. La louve sombre sursauta lorsqu'elle aperçut les deux mâles grondant et le poils hérissés juste derrière elles.

La course entre les arbres était difficiles mais lorsque les quatre loups quittèrent les bois pour contourner le lac de la trêve, le brouillard était un peu moins épais.
Sombre Éclipse constata que les deux loups qu'elle ne connaissait pas courait de pars et d'autre d'Ocre Rousse et sa concentration sur la chasse du corbeau dérapa quelques instants. Qui pouvait bien être ces deux loups pour la solitaire clair ? Une idée qui paraissait pourtant impossible dans l'esprit de d'Éclipse était peu être possible. Des solitaires vivant ensemble en réalité ?

Sombre Éclipse pila net et faillit s'écrouler sur le mâle plus massif que celui qui lui avait tapé dans l’œil. ne comprenant pas elle émit un grognement à peine audible, frustré de ne pas continuer la course. Mais effectivement, il se trouvait vu l'odeur à la frontière du territoire de la meute du Vent. Le corbeau s'éloigna dans le brouillard sûrement vers l'arbre aux corbeaux dont son mentor d'autrefois lui avait raconté une histoire effrayante. Raclant la terre humide, le souffle court Sombre Éclipse voyait bien que tous était frustré.

Ce fut le beau mâle au regard doré qui proposa une idée en envoyant les corbeaux pour récupérer l'esprit bleue.

Tous réfléchissaient à une solution mais Ocre Rousse rompit le silence.

- C'est ta voix qui va trancher : Oeil du Cyclone et moi voulons envoyer les corbeaux venger l'affront que nous avons subi et nous rapporter le feu-follet ; Coeur Orageux veut participer à la bataille, en risquant de s'aventurer sur le territoire du Vent. Et toi, Sombre Eclipse ?

Oeil du Cyclone... Voilà son nom. Un nom peu commun encore une fois pour un solitaire...

Mais la dernière question lui fit perdre un battement de coeur. On lui demandait... on voulait une réponse pour savoir de ce qu'il fallait faire...

- Hum...

Les trois regards la regardant.

Relevant la tête sérieuse.

- Je ne suis pas très doué pour le blabla, mais les frontières et moi, nous ne sommes plus très copines maintenant. Alors ce dénigrement des loups des meutes envers des solitaires qui ne sont en réalité que des loups comme eux, je le renvoie direct au fond de la forêt. Ce feu follet était bleue. Ils existent et celui- là est particulièrement rare. De plus avec le brouillard et la boue nous pouvons facilement cacher notre odeur et les regards. Les corbeaux pourrait attirait les volatiles ennemis un peu plus loin ou juste les occuper pendant que nous, nous nous chargerions de ce bec voleur.
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Solitaire
Messages : 82
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 24
Mer 5 Déc - 13:16
- Tu rejoins donc l'avis de Coeur Orageux, comprit Ocre Rousse. Ses yeux étaient à moitié rieurs et son museau souriant rempli de crocs. Elle tourna la tête vers Oeil du Cyclone, sachant que son autre cousin était plus de prêt à franchir la frontière. Comme s'il avait deviné le choix final à leur problème, le grand Loup étudiait le territoire qu'ils allaient violer d'un regard sombre et calculateur.

- Je ne sens rien. Et puis, les Loups de Meute ne sont pas si nombreux que ça.

Avec un rire aboyé et un coup d'épaule amical à son frère, Coeur Orageux prit naturellement le relais :

- Et nous sommes forts, toi avec ton intelligence, chère cousine, nous avec notre force, ma tempête et le calme de mon frère.

Son sourire plein de crocs s'agrandit et elle jappa en direction des corbeaux. L'un d'entre eux, pas les frères tiens, ils devaient être plus qu'énervés là-haut, vint lui amener son écorce de soins. Fixant sciemment Sombre Eclipse d'un air de défi, elle prit un petit récipient et poussa du museau le bouchon pour l'ouvrir et y tremper ses griffes. Oeil du Cyclone ricana sombrement, son hilarité camouflée par le rire tonitruant de Coeur Orageux. Eux savaient qu'il s'agissait de poison. Ocre Rousse ne comptait pas prendre autant de danger sans y être préparée.

Après avoir tout rebouché et rendu aux corbeaux, elle fit volte-face vers Sombre Eclipse et s'avança vers elle d'un air décidé et autoritaire.

- Nous sommes prêts mais une dernière chose : je commande cette chasse. Nous avons l'habitude de chasser ensemble. Tu vas courir avec Oeil du Cyclone.

Son sourire en coin était moqueur mais elle partagea un regard entendu avec son cousin. Il allait garder un oeil vigilant sur la Louve.

- Allons-y ! ordonna la petite Louve en franchissant la frontière d'un pas calme, tous ses sens en alerte. Les corbeaux de l'Arbre du Vent n'échapperaient pas aux crocs de la vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Messages : 28
Date d'inscription : 16/07/2018
Ven 7 Déc - 10:51
Le cœur de Sombre Éclipse s'accéléra lorsqu'elle comprit que son idée avait été accepté par tous. L'autre mâle qui se nommait Cœur Orageux trépignait d'impatience tandis qu'Ocre Rousse semblait réfléchir à un plan. Le beau Œil du Cyclone regardait de l'autre côté de la frontière d'un regard calculateur. En effet il allait falloir être calme, discret et futé pour ne pas se faire repérer. Avec de la chance, ils se trouvaient en fin de matinée, et les patrouilles devait être terminer si la meute du Vent faisait comme celle du Feu. L'avantage pour les trois loups d'avoir Sombre Éclipse est qu'elle connaissait quelques loups de la meute du Vent dont certains avec qui elle avait déjà eu des discussions durant des assemblées. Cela faisait longtemps certes mais pas une éternité. Il y avait des lunes que l'utilité de son lieu de naissance ne lui avait pas servit.

Lorsqu'un corbeau descendit avec quelques choses dans le bec, la louve sombre le regarda écarquillant les yeux. Les deux mâles regardait Ocre Rousse trempé ses griffes le regard sérieux avec des rires en coin.

Qu'est ce que c'est encore ? Ces loups sont vraiment étrange.

Lorsque la petite louve eu finit elle releva la tête et s'avança presque jusqu'à museau contre museau vers Sombre Éclipse.

- Nous sommes prêts mais une dernière chose : je commande cette chasse. Nous avons l'habitude de chasser ensemble. Tu vas courir avec Oeil du Cyclone.

La louve émit un grognement devant l'autorité qu'on lui obliger. Si elle avait été banni de la meute du Feu ce n'était certainement pas cette louve qui la commanderait.

De qu'elle droit ose t'elle ? Décidément...

Alors qu'elle ouvrait la gueule elle se ravisa. Ocre Rousse aimait se sentir au pouvoir et cela ne servait à rien de riposter... pour le moment. Puis lorsqu'elle assimila bien sa dernière phrase elle regarda le cœur battant, Œil du Cyclone tandis que Ocre Rousse pas du tout gêner par son commentaire regardait le loup avec un petit sourire moqueur.
Penchant la tête légèrement sur le côté de nombreux sentiments passèrent dans le corps de Sombre Eclipse colère, excitation et concentration.

Hochant la tête vers Ocre Rousse elle n'ajouta rien à l'ordre de la petite louve même si son caractère changeant du tout au tout l’agacer au plus haut point.
Elle se roula dans la terre ce qui ne la répugna pas plus que cela vue que son pelage humide lui collait à la peau et la sensation durait depuis que la saison des feuilles mortes été apparus. Au moin, l'avantage de la mauvaise saison était l'air sec !

Ocre Rousse entra dans le territoire du Vent aussi discrète qu'un serpent et Cœur Orageux la suivit. Œil du Cyclone croisa enfin le regard de Sombre Éclipse et lui fit signe de passer devant lui.

Sentant ses oreilles chauffer elle s'avança les sens aux aguets. Elle essaya de se concentrer sur leurs chasse. Cette journée qui avait commençait chaotiquement devenait réellement intéressante. Elle n'était rentrer sur un territoire depuis sa mauvaise bagarre avec Ombre du Jour sur le territoire du Temps. La bagarre lui manquait un peu, mais le but principale était de retrouver le feu follet.
Les corbeaux qui ne croassaient plus et volait d'un silence impeccable savait ou se trouvait l'Arbre aux Corbeaux dont Ocre Rousse avait parler.

Ils se dirigèrent vers là et marchèrent quelques temps sans entendre aucun bruit. Sombre Éclipse s'arrêta les sens en alerte et les yeux écarquillés. Elle décela l'odeur du Vent très fraîche et les autres solitaires avait sûrement dus le flairer aussi. Elle n'entendait pourtant aucun bruit. C'est à ce moment là que la louve prit conscience que s'ils se faisaient repérer, les conséquences seraient un désastre et que même les autres meutes à la prochaine assemblée en serait informer.

Ils reprirent leurs marches entre les arbres et arrivèrent non loin de l'arbre aux corbeaux vue le bruit des ailes et des croassements. Le vacarme était impressionnant et Sombre Éclipse se trouva même à pensée que les corbeaux qui vivaient avec la petite louve était de meilleur tenu.

Croupis derrière des buissons ils voyaient maintenant de prêt l'arbre dépourvu de feuillages. Sombre Éclipse et les deux mâles attendirent les instructions d'Ocre Rousse pour savoir la suite du plan.



Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Solitaire
Messages : 82
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 24
Sam 8 Déc - 11:07
Elle était plus qu'étonnée par la calme acceptation de son autorité dont faisait preuve Sombre Eclipse. C'était même un euphémisme, que de dire qu'elle en était étonnée. Elle s'était attendue à des cris, des remarques acerbes, un refus même, pas à un simple regard noir et un hochement de tête. Le charme d'Oeil du Cyclone semblait avoir une réelle emprise sur elle.

Avant de passer la frontière, elle échangea un regard amusé avec Cœur Orageux. La façon, discrète sauf à des yeux aguerris, dont il regardait son frère témoignait de ses moqueries intérieures. Oeil du Cyclone ne pouvait qu'en être conscient. Ces deux-là étaient comme un seul Loup cheminant sur huit pattes et deux cœurs. Sombre Eclipse était une Louve forte de caractère et de corps. Maintenant qu'Ocre Rousse ne craignait plus une hypothétique attirance pour Suie, l'idée de la recruter pour le plan du Loup noir revenait en force hanter son esprit.

Mais ce n'était ni le lieu ni le moment. A l'instant où ses pattes foulèrent le sol du Vent, elle se reconcentra sur son unique objectif : récupérer le feu-follet bleu et châtier au passage ces corbeaux de l'Arbre du Vent qui avaient eu le malheur de franchir leur frontière. Oeil pour oeil, bec pour crocs.

La petite Louve se demandait si Sombre Eclipse avait senti le poison qu'elle avait apposé sur ses griffes. Ce n'était pas de l'aconit tue-loup qu'elle pouvait utiliser par ailleurs, et dont elle avait déjà fait usage pour tuer un Loup. Elle ne désirait pas une guerre avec la Meute du Vent. Elle avait donc opté pour un poison doux, qui ne faisait qu'endormir, et qui leur donnerait sans doute le temps de fuir pour sauver leurs peaux durant un laps de temps de panique où les autres Loups croiraient que leur camarade était mort.

Sans lever la tête en l'air, elle savait que Plumage Scintillant et Bec de Tempête avaient ordonné aux autres corbeaux de prendre une formation d'approche furtive. Elle savait aussi que Coeur Orageux la flanquait sur sa gauche et qu'Oeil du Cyclone avait mené Sombre Eclipse un peu plus loin sur la droite, pour attaquer l'Arbre sur ses deux flancs.

Mais avant, elle voulait faire un peu de repérage. Elle se coucha donc entre les fourrés et riva son regard ambré sur les branches où croassaient férocement ses ennemis. Ils avaient l'air un peu inquiet, redoutant sans doute leur venue,ce qui l'inquiétait. Si les Loups du Vent savaient un tant soit peu comprendre le langage des corbeaux, ils devineraient que quelque chose n'allait pas.

Sans plus hésiter, elle émit un son rauque qui ressemblait à un croassement étouffé puis deux jappements. Au premier signal, Plumage Scintillant fusa des arbres avec sa troupe de corbeaux qui attirèrent l'attention de leurs comparses. Dès qu'ils eurent le dos tourné, Bec de Tempête chargea avec sa propre troupe. A eux deux, les frères corbeaux décimèrent une dizaine d'oiseaux dans un silence inquiétant. Il n'y avait que leurs victimes qui hurlaient leur rage et leur douleur.

Il fallait agir vite avant que le boucan attire des ennemis plus coriaces. A son deuxième signal, Coeur Orageux s'était déjà déchaîné. Il avait foncé vers l'arbre pour le percuter de toute sa masse et sa force. Tous les corbeaux restants s'envolèrent en panique, même celui qui tenait le feu-follet. Aussitôt, Plumage Scintillant le prit en chasse dans toute sa vélocité et son agilité alors que Bec de Tempête continuait le massacre de son côté.

Ocre Rousse ne regarda pas du côté d'Oeil du Cyclone. Elle connaissait le caractère rusé de son cousin. Il resterait en soutien et en surveillance le temps qu'elle tente son action. Si elle ne fonctionnait pas, il prendrait le relais avec Sombre Eclipse, tandis qu'elle retournerait en surveillance et en soutien. C'était dans leurs habitudes, de fonctionner ainsi en roulements. Elle se rendit compte avec un pincement au coeur que c'était plus aisé à quatre qu'à trois.

Elle chassa cette pensée d'un clignement de paupières. Elle devait se concentrer. Plumage Scintillant menait sciemment le corbeau voleur vers le sol. il lui avait déjà labouré le dos et arraché quelques plumes. Son vol était bancal mais il refusait de lâcher le feu-follet.

Il allait bientôt être à portée.

Au moment opportun, Ocre Rousse bondit en l'air en essayant de donner un coup de patte au corbeau. Même si elle n'arrivait pas à le jeter au sol pour l'achever d'un coup de crocs, le poison ferait son effet à la moindre égratignure.

Tout cela serait bientôt fini et ils pourraient repartir chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Meute des Etoiles
avatar

Votre Loup
:
:
Meute des Etoiles
Messages : 929
Date d'inscription : 23/11/2017
Sam 8 Déc - 11:07
Le membre 'Ocre Rousse' a effectué l'action suivante : Le Destin


'Action' :
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Messages : 28
Date d'inscription : 16/07/2018
Sam 8 Déc - 18:53
Le moment était venue. Sombre Éclipse se sentait frémir alors qu’œil du Cyclone était tapi à côté d'elle et rien que pour ce sentiment de vulnérabilité et de stupidité, la louve sombre grogna par ses sentiments débile. Ils entendirent le signal d'Ocre Rousse non loin de là, tout ce passa très vite. Les corbeaux de la solitaire fondirent dans un silence professionnel sur ceux bourrus de l'arbre. Puis le combat entre les volatiles commença et le vacarme aussi. Coeur Orageux fondit sur l'arbre pour effrayer les derniers courageux. Oeil du Cyclone se leva agile près à toute éventuelle mauvaise tournure et Sombre Éclipse en profita pour s'avancer. Elle ne voulait pas rater une si belle occasion de mordre quelques plumeaux exigeants.

Le mâle l'interposa en regardant la suite des événements.

- Restons ici ! Ne nous faisons pas repérer, les corbacs ennemis ne s'attendent pas à une éventuelle menace de ce côté.

Sombre Éclipse grogna un instant plongé dans le regard doré du loup. C'est certains il avait du charme à en tomber par terre, mais l'interdire de faire quelques choses ? Ou la, non ! Lui lançant un regard noir elle n'eu pas le temps de lever la voix alors que le corbeau au bec bleuté par une petite lumière était assiégé par un corbeau. Descendent en altitude il fut à porter de la petite louve qui par un bon extraordinaire le fit valser sur le côté. Pas assez hélas pour le clouer au sol et par un regard vers le corbeau qui repartais dans les bois d'un vol douteux, Sombre Éclipse sentit un instant la tristesse de l'échec l'envelopper. Et elle n'avait rien fait...

Non ce n'était pas juste ! Elle bondit et partis à la suite de l'oiseau ignorant le loup, mais par grand étonnement, il la suivit. S'arrêtant net entre les arbres, haletante, elle regarda les yeux écarquillés l'oiseau qu'ils poursuivaient maintenant depuis bien un demi-soleil, allongés sur les feuilles, les ailes écartés.

Mais... Qu'est...ce... que

Tous la rejoignirent en deux trois mouvements. Ils semblait tous avoir une attitude normale devant la chose, mais Sombre Éclipse ne comprenait toujours pas. Regardant Ocre Rousse une lueur bleuté attira son regard et elle le vît. Un vrai petit esprit bleu coincé dans le bec du corbeau. Elle se sentit défaillir comme si toute la colère et les sentiments qui l'habitait depuis son exil venaient d'être éradiquer. Cette apaisement dura qu'une minute mais elle put respirer sainement pendant un instant. Peut être les pouvoir des feu follets était réelle ? Maintenant qu'ils l'avaient tous attrapé la chance allait t'il lui sourire ? La vie allait-elle changer pour elle ? Un signe d'espoir. La lumière bleuté fut dégager du bec endormit ou mort... Se soulevant dans les airs elle se sépara en quatre et fondit entre chaque loups. Sombre Éclipse recula ne sachant pas si ce n'était qu'une illusion. Tournant la tête de tout côté, la forêt était redevenus silencieuse même si certains corbeaux croassait de mécontentement. Il fallait maintenant quitter le territoire du Vent avant de ce faire repérer, mais avant tout Sombre Éclipse se tourna vers Ocre Rousse.

- Nous l'avons attraper ! Nous avons réussis ! Mais je ne comprend pas, comment a t'il pu s'écrouler ainsi ? Est-il mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Solitaire
Messages : 82
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 24
Sam 8 Déc - 19:24
Un coup de crocs aurait pu être plus efficace mais elle n'avait pas encore trouvé le moyen de ne pas s'empoisonner elle-même en appliquant ses mixtures sur ses crocs. En tout cas, elle avait senti ses griffes s'enfoncer dans la chair de l'oiseau et ne s'inquiéta donc pas de le voir s'enfuir à tire d'ailes. Elle le suivit rapidement, Coeur Orageux dans son sillage. Dans le ciel, les corbeaux continuaient leur bataille et elle ne comptait pas les en empêcher.

Un territoire avait été bafoué, une leçon devait être donnée.

Et eux devaient partir avant que cette règle ne s'applique à leur propre faute. Ocre Rousse se dépêcha donc auprès du corbeau qui avait chu un peu plus loin, juste après Sombre Eclipse et Oeil du Cyclone. Son cousin semblait légèrement agacé. La Louve ne devait pas lui avoir obéi. Elle prenait la mouche pour le moindre conseil, même s'il n'était pas une domination exercée contre elle.

La petite Louve ricana devant l'air médusé de Sombre Eclipse.

- C'est tout comme. Mon poison l'a juste endormi mais il devra subir les conséquences de son acte.

Elle n'avait pas fini sa phrase que les ombres menaçantes de Bec de Tempête et Plumage Scintillant les surplombèrent. Sans émotion, elle dépasse le corps ronflant du corbeau voleur et prit le chemin de la frontière d'un trot rapide.

Ce ne fut qu'une fois là-bas, et même à quelques foulées de distance, qu'elle se permit de réfléchir aux derniers événements. Le feu-follet était rentré dans leurs corps et elle n'avait pas la moindre idée de ce que cela voulait signifier.

Elle fit donc sèchement volte-face vers Sombre Eclipse, la mine assombrie par ses réflexions.

- Les légendes des Loups de Meute parlent de ceci ? Que va nous faire le feu-follet ?

Elle n'avait pas réussi à supprimer toutes les nuances de sa peur dans sa voix. Si sa décision de chasser l'étrange créature menait à la mort, alors elle aurait fini de décimer leur Clan. Coeur Orageux venait de le comprendre et grondait en sourdine. Oeil du Cyclone semblait plutôt songeur. Il essayait sans doute de se convaincre d'une autre raison.
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Messages : 28
Date d'inscription : 16/07/2018
Lun 10 Déc - 10:20
Endormit ! Simplement endormit ?

La surprise était mélangé à de la stupeur chez la louve. Qu'elle prouesse de ne pas donner la mort. Finalement Ocre Rousse avait peut être sale caractère, mais il fallait se l'avouer, elle avait une expérience de vie assez fascinante et très intéressante qui plus est.

Ils quittèrent assez vite le territoire du Vent et ce ne fut qu'une fois à l'extérieur que Sombre Éclipse put soupirer longuement. L'excitation de l'aventure lui avait fait du bien et lui avait détendus l'esprit. Le meilleur était qu'ils ne s'étaient pas fait repérer par les loups du Vent et heureusement d'ailleurs. S'éloignant des bois, ils arrivèrent à la hauteur d'une prairie qui revenait vers la source solitaire et le territoire d'Ocre Rousse. Le silence était pesant mais la louve sombre refaisait dans sa tête tout les évènements qui venait de se produire. Elle cacha sa surprise lorsque Ocre Rousse se retournit brusquement et lacha :

- Les légendes des Loups de Meute parlent de ceci ? Que va nous faire le feu-follet ?

Perplexe, l'esprit vaguement flou Sombre Éclipse regarda chacun des trois loups ne comprenant pas tout de suite. Les poils à nouveau légèrement hérissés devant cette nouvelle source colérique elle se calma essayant de chercher des propos juste sur les questions de la petite solitaire.

C'était donc vrai ! Ce n'était pas une vision alors.

Elle se rappela du soir ou Charbon Ardent le vieil ancien de la meute du Feu avait raconté cette histoire.

- Un jour, un loup de mon ancienne meute nous racontait des anecdotes sur ces petits esprits. Il disait qu'un jour étant jeune guerrier, il avait croiser durant cette saison un feu follet d'une couleur rouge flamboyant. Il n'avait même pas eu besoin de l'attaquer que le petit esprit avait pénétrer dans son corps. Il avait sentit une nouvelle force et une vigueur puissante depuis ce jour. C'est vrai que je ne le croyais pas étant louveteau, mais quand on y pense c'était le plus vieu loup que je connaissais. Chaque esprit donnerai chance, force ou espoir. Tout ce que je sais c'est que pour nous effrayer, certains assurais qu'ils étaient diabolique. Le bleu que nous avons attraper était rare, je le sens. Je ne peux pas en dire plus, je pense que c'est un honneur et une chance. ... un nouveau départ.


Les derniers mots avait été à peine audible mais elle n'en pensait pas moins. Elle avait réussit... ils avaient réussit à attraper un esprit et pour sa, elle en était très fière. Enfin une journée instructive est intéressante. Voilà que le brouillard s'assombrissait et que la nuit n'allait pas tarder à tomber. Elle en avait complètement oublier son réveil horrible et trempé sous sa cachette déplorable. Il allait falloir qu'elle trouve un endroit mieux et au sec et pourquoi pas défendre un territoire à elle ?
Regardant Ocre Rousse elle voulait voir sa réaction en espérant qu'elle ne s'énerverait pas plus. La fatigue d'une vie dure revenait à la charge dans le corps d'Éclipse mais sans trop savoir pourquoi une petite chaleur au fond de son cœur s'alluma.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute du Vent :: Arbre aux Corbeaux-