Saison

Les astres sont revenu ! Après un mois caché derrière l'horizon le soleil ébloui le monde avec ses rayons et la lune est de retour avec ses étoiles.
Proie ► Présente

Effectifs

16 ♂ 18 ♀
Feu ► 5 Loups
Eau ► 6 Loups
Terre ► 6 Loups
Vent ► 6 Loups
Temps ► 6 loups
Solitaire ► 4 Loups

Rumeurs

Vous avez une rumeur à faire partager ? Envoyer un Mp a Earth Wolf pour qu'il puisse l'integrer ici !

► Une rumeur court sur les terres du Vent. Aussi imperceptible qu'un murmure et insaisissable que la brise, seuls les loups les plus vaillants oseront y prêter l'oreille. Un trésor envoyé par le clan des étoiles aurait été enseveli au plus profond de la crevasse brumeuse. Seul un cœur hardi pourra s'en emparer. Seras-tu l'élu jeune loup ?
Rumeur 2 ►
Rumeur 3 ►
...

Prédéfini

Sable de Rose
Fiche
Goutte de Pluie
Fiche
Croc de Givre
Fiche
Grondement d'Orage
Fiche
Terre d'Été
Fiche
Nuage d'Ombre
Fiche

Ouvrir
RSS
RSS



 

 :: Meute du Temps :: Camp :: Antre du Guérisseur Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La blessure superficielle. [PV: Patte Cendrée]

Guerrier • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute du Temps
Messages : 21
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 19
Localisation : Dans un lieu sympa :]
Sam 6 Jan - 21:08
Je marche tranquillement dans la forêt à la recherche d'une proie potentielle à mettre sous la dents de ma meute. J'utilise mes aptitudes de chasseur afin de repérer un cerf non loin de ma position. Me mettant en position de chasse, je m'approche de la victime à pas feutré et lui saute dessus. La bestiole se débat comme elle put, me mettant des coups de patte dans l'espoir de me faire lâcher prise. Tu me sous-estime ! Je mis tout mon poids faisant basculer la proie sur le ventre mais je sens une soudaine douleur à la patte, en ayant forcé le cerf à se coucher ma patte qui se trouve en dessous n'en fut que blessée. Je sors un couinement au moment du choc. Je dois contenir mes forces pour ne pas laisser échapper la proie ! Ce serait du gâchis, je me débats malgré ma patte blessée et fini par achever ce cerf qui reste inerte au sol.

J'essais de transporter tant bien que mal ma proie vers le camp de la meute du Temps, boitant durant tout le chemin je sens une atroce douleur tout autour de ma patte. Je vais devoir aller voir Patte Cendrée. Même si je préfère éviter le contact et me contenter de faire ce qu'on me dit, je ne peux pas éviter certaines choses. Comme disait ma mère autrefois, un guerrier blessé ne peut jamais aider sa meute correctement. Après être entrer dans le camp je me dirige vers le tas de proie pour déposer celle que je viens de chasser sous l'œil d'autre guerrier satisfait de la prise. Je me dirige toujours en boitant vers l'antre de la guérisseuse mais m'arrête devant l'entrée. J'hésite toujours quand il s'agit d'interagir avec les autres, la peur de dire quelque chose de travers ou de froissant me tord l'estomac. Il ne faut pas que je pense à ça. Je suis sûr que Patte Cendrée s'en rendrai compte. Je respire un bon coup et décide de franchir le cap.

Je marche doucement jusqu'à voir la place où Patte Cendrée soigne principalement les loups blessés. Il n'y a l'air d'avoir personne à cette heure de la journée. Je m'assois doucement sur la place et regarde la tanière de la guérisseuse. Peut-être est-elle à l'intérieur ? Dois-je tenter de l'appeler ? De toute façon quand il faut y aller, il faut y aller...


« Patte Cendrée ? Es-tu là ? J'ai besoin de soin. »
Revenir en haut Aller en bas
Guerisseur • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerisseur • Meute du Temps
Messages : 22
Date d'inscription : 01/01/2018
Sam 6 Jan - 22:58
La blessure superficielleft. Tonnerre de Feu

Patte Cendrée sortit de la pouponnière en trépignant. Les louveteaux sont vraiment plein d’énergie ! Elle venait tout juste de réussir à échapper à l’un d’eux qui ne cessait de lui chatouiller le ventre. A la base, elle venait juste surveiller l’état de santé d’une reine qui ne se sentait pas très bien depuis quelques jours. A présent, Patte Cendrée était aussi agitée que les petits, comme s’ils lui avaient transmis leur énergie !

La guérisseuse s’arrêta un instant en sentant l’odeur alléchante de gibier fraichement tué et vit un cerf trôné sur le tas de gibier. Elle fut impressionnée par la taille de la proie et se demanda si un chasseur seul pouvait abattre un cerf pareil. L’odeur lui mit l’eau à la bouche et elle trottina pour en prendre un morceau.

Repue, la louve aux poils roux se lécha les babines et prit la direction de son antre. Elle ne comptait pas y rester longtemps, elle n’aimait pas rester seule là-dedans alors qu’elle n’avait pas grand-chose à y faire. Elle allait peut-être discuter avec les guerriers pour entendre les dernières nouvelles, puis elle irait rendre visite aux anciens pour voir si personne n’avait besoin d’elle.

Penseuse, elle ne se rendit pas compte qu’elle galopait presque en direction de sa tanière et fut surprise de trouver un loup sur son passage. Elle évita au dernier moment puis ralentit en faisant demi-tour vers son frère de meute avec un sourire d’excuse. Les poils tout ébouriffés, elle prit conscience qu’elle était arrivée à destination et que le loup attendait pour elle.

« Bonjour Tonnerre de Feu ! Tu n’attends pas depuis trop longtemps j’espère ! Que puis-je faire pour toi ? » salua-t-elle joyeusement.

Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute du Temps
Messages : 21
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 19
Localisation : Dans un lieu sympa :]
Dim 7 Jan - 14:21
Je tourne la tête vivement à l'arriver brusque de Patte Cendrée. Toujours à son habitude, elle sourit joyeusement. Je la fixe un long moment puis regarde ma patte. Détends toi c'est juste pour demander des soins. C'est pas si compliquer... Si ? C'était si facile quand ma mère était encore parmi nous, avec elle je me sentais plus fort, maintenant, je ne sais plus trop quoi penser de moi. Je secoue la tête en essayant de ne pas surprendre Patte Cendrée. Je me tourne complètement vers Patte Cendrée, la douleur de ma patte reprend de plus belle, c'est horrible ! Je sors un petit couinement de douleur et regarde la guérisseuse attendant toujours que je lui explique.

« Je... Je chassais et je me suis blessé à la patte. »

Je la regarde et je la vois ouvrir la bouche. Je prends les devant.

« Un cerf m'a frapper plusieurs fois la patte... Et quand j'ai voulu... le plaquer au sol, ma patte était en dessous... On va dire que je n'ai pas eu de chance. »

Je tourne la tête gêné. Attendant le pronostic.
Revenir en haut Aller en bas
Guerisseur • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerisseur • Meute du Temps
Messages : 22
Date d'inscription : 01/01/2018
Dim 7 Jan - 15:46
La blessure superficielleft. Tonnerre de Feu

Le loup au pelage blond la fixa un long moment sans ciller, à tel point que Patte Cendrée crut qu’elle l’avait vexé par son arrivée un peu brusque. Lorsqu’il tourna tout son corps vers elle, elle vit le tressautement de douleur lorsqu’il s’appuya sur sa patte avant gauche et devina le couinement qui suivit. Il finit par lui répondre :

« Je… Je chassais et je me suis blessé à la patte, puis il enchaîna avant que la guérisseuse n’ait le temps de répondre. Un cerf m'a frappé plusieurs la patte... Et quand j'ai voulu... le plaquer au sol, ma patte était en dessous... On va dire que je n'ai pas eu de chance. »

C’était donc lui qui avait ramené ce cerf… Tout seul ? Il aurait ramené cette grosse créature tout seul et blessé ?!

« Oups, pas de chance en effet ! » dit-elle avec une pointe d’amusement. « Assieds-toi et laisses-moi voir ça. »

Patte Cendrée examina la patte que lui tendait le loup. Si ce n’était pas une fracture il avait de la chance ! Recevoir un poids pareil n’était en général pas sans conséquences. Elle palpa la patte blessée avec ses coussinets pour essayer d’avoir une idée des dégâts.

« Peux-tu bouger la patte ou la douleur est-elle trop insupportable ? Arrives-tu à bouger chaque doigt ? » demanda-t-elle en s’éloignant vers son antre.

Elle prépara une couche pour que le loup puisse s’y installer confortablement, puis lui fit signe de venir.

Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute du Temps
Messages : 21
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 19
Localisation : Dans un lieu sympa :]
Dim 7 Jan - 20:45
Je la regarde préparer, je l'aurais bien aidé si ma douleur n'était pas aussi intense. Je m'approche prudemment au moment où elle me fait signe de venir. Je vois qu'elle a confectionnée une petite couche très douillette pour moi. Je la remercie d'un signe de tête et m'installe doucement sur la couche. C'est vraiment confortable, la mousse rajouter donne un côté très moelleux... Et ça me fait du bien de m'allonger un peu. Patte Cendrée est une personne très attentive et attentionnée envers la meute... Nous avons de la chance de l'avoir, je suppose.

Je n'ai pas forcément bien dormit la nuit dernière. Un cauchemar s'est emparé de mon esprit et m'a habité durant toute la nuit. Tellement que je ne l'ai même pas vu passer. Ce rêve était si intense. Je me souviens de plein de choses, le corps de ma mère au sol... Cette bataille qui ne voulait s'arrêter en fond, flouter pour que j'en vois le moins possible et entre ça, Nuage de Feuille s'enfuyant dans tout se brouillard... Et une louve blanche... Que je ne connais pas, pourtant je sens son odeur, et j'entends sa voix. Une voix d'enfant... Est-ce que je l'a connais ? Je ne sais plus...

Je sursaute d'un coup me rendant compte que je m'étais perdu dans mes pensés sans répondre à Patte Cendrée.

« E-Euh... Oui pardon... »

J'essais de bouger la patte doucement, la douleur est assez vive. Je grimace légèrement, essayant de me montrer quand même fort face à la blessure. J'appuis doucement ma patte sur le sol le plus délicatement possible, mais la douleur est plus intense que tout à l'heure pour une raison que j'ignore. Je regarde la guérisseuse attendant mon verdict.


« Hum... Ca fait quand même... Assez mal... » Dis-je en grimaçant.

Je regarde le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Guerisseur • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerisseur • Meute du Temps
Messages : 22
Date d'inscription : 01/01/2018
Lun 8 Jan - 22:51
La blessure superficielleft. Tonnerre de Feu

Lorsque le loup posa sa patte au sol, elle analysa les signaux de douleur afin de déterminer leur intensité. A peine a-t-il appuyé dessus qu’il la soulevait déjà. L’adrénaline passée, la douleur se faisait en général plus ressentir que sur le moment. De plus, sa marche jusqu’ici n’avait sans doute pas arrangé les choses. Il arrivait à peine à plier les doigts.

Patte Cendrée fixa un instant la patte blessée, puis elle se retourna et disparut dans son antre. Lorsqu’elle ressortit, quelques instants plus tard, elle tenait une grande feuille verte en forme de pochon entre les crocs. Elle posa la feuille près de Tonnerre de Feu et celle-ci s’ouvrit dès que la guérisseuse la lâcha. A l’intérieur, on pouvait y voir une drôle de plante plus ou moins ronde et blanche ainsi que d’autres feuilles à l’air râpeuse.

La guérisseuse planta sa griffe dans la boule blanche et tenta d’en retirer la peau. Immédiatement, une odeur très forte se fit sentir.

« C’est de l’ail » expliqua la guérisseuse, toujours le ton léger. « Cela ne sent pas très bon mais c’est très efficace pour éviter les infections ! Tends la patte s’il te plaît. »

Elle frotta l’ail contre les poils du loup blessé en essayant de ne pas lui faire trop mal, bien qu’elle sentît les tressautements de cette dernière.

« Tu as abattu ce cerf tout seul alors ? C’est sacrément courageux de ta part ! » dit Patte Cendrée avec une pointe d’admiration dans la voix. « C’était peut-être un peu imprudent non ? Je pensais que vous chassiez ces bêtes-là à plusieurs. Moi je ne sais chasser que des rongeurs ! » finit-elle en riant.

L’odeur de l’ail avait redoublé de puissance et elle avait maintenant du mal à ne pas froncer le nez. Il faudra qu’elle aille se trouver un coin d’eau pour se laver les pattes plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute du Temps
Messages : 21
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 19
Localisation : Dans un lieu sympa :]
Dim 14 Jan - 13:48
L'odeur de son remède est tellement forte qu'elle en devient insupportable. Je fronce le nez pour sentir l'odeur le moins possible. Je regarde Patte Cendrée qui frotte cette étrange boule blanche qu'elle appelle de l'ail sur ma patte. Au contact de celle-ci ma patte réagit, cela me fait un peu mal. Mais j'essais de ne pas trop bouger, cela peut embêter la guérisseuse et plus vite elle aura fini, plus vite je pourrais repartir.
Elle leva la tête vers moi l'air un peu admirative.


« Tu as abattu ce cerf tout seul alors ? C’est sacrément courageux de ta part ! » dit Patte Cendrée avec une pointe d’admiration dans la voix. « C’était peut-être un peu imprudent non ? Je pensais que vous chassiez ces bêtes-là à plusieurs. Moi je ne sais chasser que des rongeurs ! » finit-elle en riant.

C'est vrai que d'habitude c'est à plusieurs, mais je me suis dis que en hiver il était si rare de voir des cerfs... J'ai tenté l'impossible pour nourrir la tribu... Je mis un petit temps avant de répondre, histoire de bien préparer ma réponse.

« Oui je sais. C'est juste qu'en ces temps un peu dur... Je me suis dis qu'un cerf pourrait aider plus d'un loup de notre meute à survivre à cet hiver froid. » Dis-je sur un ton plutôt calme.

Elle semble satisfaite de ma réponse... Je crois ? Je pense que qui ne tente rien à rien. Je m'en serai sûrement voulu d'avoir laisser échappé une occasion pareil d'avoir de quoi manger pour la tribu. Elle arrête d'appliquer l'ail sur ma patte. Je peux sentir l'odeur immonde sur celle-ci. Il va vraiment falloir que je me débarrasse de cette odeur une fois guéri. Je regarde la guérisseuse qui est probablement parti ranger le remède dans sa tanière.


« P-Patte Cendrée ? »

Je pris un petit temps pour réfléchir à ce que j'allai dire.

« Est-ce que... Cela guérira vite, ou je vais devoir avoir du repos ? »
Revenir en haut Aller en bas
Guerisseur • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerisseur • Meute du Temps
Messages : 22
Date d'inscription : 01/01/2018
Mer 24 Jan - 23:37
La blessure superficielleft. Tonnerre de Feu

La guérisseuse de la meute du Temps déposa la boule puante dans un coin de son antre, là où étaient entreposés la totalité de ses remèdes. Elle plaça une grande feuille par-dessus afin d’en contenir l’odeur. L’ail a vraiment une odeur insupportable, il faudrait qu’elle trouve un autre endroit pour l’entreposer si elle ne voulait pas rêver d’ails cette nuit.

Les chasseurs de sa meute étaient bien courageux et aussi dévoués à la chasse qu’elle l’était aux soins. Mais ne pourraient-ils pas faire un peu attention ? Elle poussa un soupir intérieur. Elle ne pouvait pas leur en vouloir, elle comprenait qu’il faille repousser ses limites, surtout en hiver, alors que les proies se faisaient rares. A l’appel de son patient, elle sortit et inspira l’air pur afin de chasser l’odeur trop intense de l’ail.

Dans la grande feuille qu’elle avait rapportée, il y avait encore des feuilles plus ou moins grandes ainsi qu’une ou deux racines noires comme la nuit. Patte Cendrée pris une des racines avec sa griffe. Elle avait été lavée bien avant, alors qu’elle venait tout juste de la récolter sur un plant de consoude, si bien qu’il ne restait plus aucune trace de terre dessus. Cela n’a pas bon goût, la terre.

« J’ai bien peur que ta blessure soit plus grave que tu ne l’imagine, Tonnerre de Feu » répondit Patte Cendrée sur un ton doux.

Elle engloutit la racine dans sa bouche et mâcha en comptant jusqu’à 100. A la fin du compteur, elle recracha la mixture sur sa patte, puis demanda :

« Peux-tu me tendre ta patte s’il te plaît ? »

Lorsque le loup s’exécuta, elle appliqua la mixture sur sa patte, aux endroits où elle avait déterminé que c’était cassé.

« Je ne suis pas sûre que ta patte soit cassée, car tu n’aurais jamais pu rentrer seul jusqu’ici en transportant ce cerf avec toi, mais je ne suis pas non plus optimiste. J’aimerais que tu restes en observation pendant quelques jours au moins – si ce n’est plus – afin que la blessure puisse espérer guérir et que je puisse surveiller son évolution » dit la guérisseuse.

Elle savait que le loup serait déçu d’apprendre la nouvelle, mais elle ne pouvait pas le laisser aggraver sa situation. Elle poursuivi sur une note plus joyeuse :

« Ne t’en fais pas, tu n’auras pas le temps de te sentir seul, je serais très souvent en ta compagnie ! Et, s’il faut, j’ordonnerai à tes amis de passer du temps avec toi, ils ne pourront pas refuser le conseil d’une guérisseuse pour t’aider à guérir ! »

Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute du Temps
Messages : 21
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 19
Localisation : Dans un lieu sympa :]
Ven 23 Fév - 13:47
Je tourne la tête un peu déçu de la nouvelle. Mais j'aurais sûrement dû réfléchir à deux fois avant de m'attaquer à ce cerf. Je ne peux m'en prendre qu'à moi-même ! Je regarde la guérisseuse.

«
Je n'ai pas vraiment d'amis à proprement parler. Mais c'est gentil quand même. Ne t'inquiète pas pour moi j'ai l'habitude de rester seul. »

Je croise mes pattes devant moi et pose ma tête dessus en regardant le sol. Déjà que ma vie n'était pas la plus animée maintenant je suis coincé dans l'antre de notre guérisseuse. Elle est gentille, ce n'est pas vraiment de sa faute, c'est surtout de la mienne. Si seulement je n'étais pas un idiot. Je regarde Patte Cendrée une question me brûle les lèvres. Est-ce que je vais oser lui poser ? Qui sait, peut-être qu'après ça elle ne va pas arrêter de me poser des questions. J'avais d'un côté peur et de l'autre... J'avais envie de connaître sa réponse alors je me risque.

«
Dis Patte Cendrée. Est-ce que les rêves ont tous une signification quelconque ? Ou... Ce ne sont que des images comme ça ? »

En ce moment je fais des rêves qui me troubler un peu... C'était surtout l'apparition d'une petite louve blanche qui me paraît étrange. Car tout était lié à mon passé sauf elle. Qui était-elle ? D'ou venait-elle ? Est-ce qu'elle fait partit de mon passé ou est-elle juste là par pur invention de mon esprit pour que j'arrête de me sentir seul ?... J'étais arriver à la conclusion que les rêves n'était pas forcément des images du passé mais si tel était le cas, je dois savoir qui est cette étrange louve. Elle apparaissait presque à chaque nuit.

Je me réinstalle un peu sur la couche que Patte Cendrée m'a préparer et la regarda, appréhendant un peu sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Guerisseur • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Guerisseur • Meute du Temps
Messages : 22
Date d'inscription : 01/01/2018
Dim 4 Mar - 0:00
La blessure superficielleft. Tonnerre de Feu

Après avoir étalé la pâte résultant de la racine de consoude sur la blessure de son patient, la guérisseuse prit les feuilles restantes et les mâcha à leur tour. Elle recracha au bout de 30 battements de queue et étala également la texture sur la patte du guerrier.

« Eh bien, je suppose que cela dépend », répondit Patte Cendrée. « Si tu rêves de nourriture parce que tu t’es couché en ayant bien mangé, alors j’imagine que cela est simplement dû à la digestion. »  

Elle libéra la patte du chasseur le temps d’attraper une sorte de pansement fait de feuilles séchées et maintenu par un fil végétal. Elle appliqua le pansement autour de la blessure, puis elle recula de quelques pas et s’assit en enroulant sa queue autour de ses membres.

« Cependant certains rêves peuvent être… différents. Le ressenti n’est pas le même. Je ne sais pas vraiment quels termes employer pour te les décrire. Mystérieux, lucides… ?  Toujours est-il que l’on se rend plus ou moins compte qu’ils ne sont pas pareils. Ils occupent l’esprit et on ne les oublie pas comme les autres. »

Elle marqua une pause.

« Ces rêves là peuvent avoir une signification. Ils peuvent être un message, une image de l’avenir ou du passé, une source d’espoir ou de désespoir. Chacun a une signification particulière, et c’est à nous d’en trouver une interprétation parmi mille et une possibilités. »

La guérisseuse se demanda quel genre de rêve faisait son frère de meute pour qu’il lui pose une telle question. Elle était curieuse, mais elle ne se permettrait pas de lui demander. Les rêves ont quelque chose d’intime et on ne les partage pas avec n’importe qui. Lorsqu’on le fait, cela signifie que l’on a confiance en la personne en face de soi et que l’on sait pouvoir se confier à elle. La guérisseuse était certes appréciée par tous, elle n’était pas pour autant proche avec tout le monde. A bien y réfléchir, elle n’était pas proche de beaucoup de loups…

Patte Cendrée observa Tonnerre de Feu, puis elle lui sourit et partit ranger la feuille qui lui avait servi de transport dans son coin à remèdes. Elle ressortit quelques instants plus tard et s’arrêta à distance respectable de son camarade pour qu’il ne se sente pas obligé de continuer la conversation s’il n’en avait pas envie. Elle entreprit de nettoyer ses griffes et ses coussinets à l’odeur d’ail.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute du Temps :: Camp :: Antre du Guérisseur-