Saison

Nous entrons dans l'hiver, les températures sont froides, les arbres sont dénudés de leur feuille. Rien de particulier à annoncer.
Chaleur ► Off
Proie ► Rare

Effectifs

10 ♂ 13 ♀
Feu ► 3 Loups
Eau ► 5 Loups
Terre ► 4 Loups
Vent ► 3 Loups
Temps ► 5 loups
Solitaire ► 3 Loups

Rumeurs

Vous avez une rumeur à faire partager ? Envoyer un Mp a Earth Wolf pour qu'il puisse l'integrer ici !

► Une rumeur court sur les terres du Vent. Aussi imperceptible qu'un murmure et insaisissable que la brise, seuls les loups les plus vaillants oseront y prêter l'oreille. Un trésor envoyé par le clan des étoiles aurait été enseveli au plus profond de la crevasse brumeuse. Seul un cœur hardi pourra s'en emparer. Seras-tu l'élu jeune loup ?
Rumeur 2 ►
Rumeur 3 ►
...

Prédéfini

Sable de Rose
Fiche
Goutte de Pluie
Fiche
Croc de Givre
Fiche
Grondement d'Orage
Fiche
Terre d'Été
Fiche
Nuage d'Ombre
Fiche

Ouvrir
RSS
RSS



 

 :: Meute de la Terre :: Forêt d'Émeraude Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sans foi ni loi < LUNE DE FEU >

Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Solitaire
Messages : 27
Date d'inscription : 17/12/2017
Localisation : dans ma grotte
Ven 22 Déc - 22:38

Le sang qui bat aux tempes, l’air qui siffle autour de lui, le boucan amorti de l’humus écrasé; et devant le solitaire qui court entre les troncs, le chevreuil à la patte brisée. Petit. Etonnamment petit. Ridiculement petit, et maigrelet, des mouvements faits de soubresauts difficilement contrôlés. C’est un miracle qu’il soit encore en vie, un miracle que Sugar allait s’empresser de corriger en tordant le coup de son futur repas. Les arbres flous autour de lui, les mètres qu’il grignote entre le cervidé blessé et les filets de salive qui se détachent de ses crocs. Plus que quelques bonds...
Et, les quelques instants d’après, la chair déchirée, l’hémoglobine qui tâche son poitrail, ses babines, qui excite la faim qui ronge son estomac de prédateur. Le chevreuil tressaute, et s’immobilise, et Sugar lâche sa prise, la dernière morsure qu’il lui aura fallu pour tuer cet être trop faible pour survivre. Le carnage que vient de perpétrer le hors-la-loi, une provocation à la Terre entière, et plus précisement ici à la Terre dont il viole les frontières sans aucune culpabilité. Sourire tordu. En plein jour – lui qui se réfugie la nuit! - sous le soleil que les feuilles filtraient, tout le sang qu’il venait de répandre luit comme des diamants qu’il aurai trouvé malgré les dragons qui les gardent. Soient maudites les meutes, qu’il prend tant de plaisir à provoquer – Sugar est heureux, moins d’avoir réussi une chasse pourtant peu commune pour un loup seul que d’avoir pu lancer une telle insulte aux propriétaires des lieux.
Il fait le tour de sa proie, une fois, deux fois. Sugar salive, devant tout cette masse de viande qui n’attend que ses crocs pour se servir. Ce qu’il n’a pas prévu en revanche, c’est le bruit de buisson qui bouge juste derrière lui alors qu’il déchire la peau du ventre de sa proie fraîchement tuée, et qui n’indique rien sinon des ennuis.
Volte-face. L'ennemi est seul, indique son odorat. Sugar n’a rien perdu de son sourire. Parce que quoi de mieux pour provoquer une meute que d’ajouter quelques bonnes blessures et du sang d’abruti à son tableau de chasse?
Revenir en haut Aller en bas
Chef • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Chef • Meute de la Terre
Messages : 30
Date d'inscription : 09/12/2017
Ven 5 Jan - 22:24
Son museau frémit, ses oreilles se figent et ses yeux se fixent. Sa gorge émet un grondement rauque, lourd dans l'air frais d'hiver. La forêt devint silence lorsque son Roi s'avança de deux pas. Son poitrail se gonfle alors qu'il inspire et la brise s'assoupie entre les branches. Plus rien. Les crocs découverts captent un rayon, les yeux de feu sont deux foyers dangereusement maîtrisés. La bête s'avance entre les troncs avec l'aisance que confère l'habitude, son territoire est bafoué, ses frontières volontairement violées. La bête ne peut pardonner.
On dit de la Terre qu'elle est tire sa force de son unicité. C'est vrai. Et le Roi ne se sent pas seul, il se sait entourer par sa meute, et ses guerriers ne sont pas loin, jamais. D'un jappement il peut les convoquer comme les maintenir à distance. Ses guerriers sont prêts. Toujours ensemble, jamais seul.
Le Roi s'avance, sort d'un buisson qui se tient sur son chemin. Il toise la scène de chasse avec dégoût. Et le Chasseur étranger avec mépris. Ses yeux flamboient, ses yeux jugent. Il croisent ceux, animals et violents, du Chasseur. De cette bête au même titre que lui. Dangereux sous des aspects différents.

《 Tu violes nos frontières et tu chasses notre gibier. Je reconnais bien là l'ignorance des solitaires en plus de leur odeur répugnante. 》gronda le Roi de la Terre.

Ses pattes étaient ancrées dans la terre rendues craquante par le froid. Et son pelage gris presque blanc contrasté par son aspect immaculé avec celui brun et tâché de sang du Chasseur. Ses crocs se dévoilent en un sourire plein d'une violence et d'une fureur à peine contenue. Ses luisent, deviennent brasier alors que son corps se tend en avant.

《 Approche solitaire que nous t'enseignons ce qui arrive aux étrangers, nous ne te prendrons pas en pitié ! 》gronde la bête.

Et c'est crocs en avant que le Roi devenu Bête assailli le Chasseur souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar

Votre Loup
:
:
Solitaire
Messages : 27
Date d'inscription : 17/12/2017
Localisation : dans ma grotte
Dim 14 Jan - 21:03
Sourire, sourire qui s'étire le long de ses babines ensanglantées, nullement impressionné par la vision de cet ennemi qui vient déranger son festin. Daigne-t-il le menacer? Il faut plus à Sugar qu'un nain aux pulsions suicidaires pour trembler. La carrure du solitaire, les cicatrices qui se dessinent sous son pelage abîmé, l'assurance innée qu'il déploie, provocation à ce loup qui clame sa supériorité sur lui et sa proie. Tant d'éléments que Sugar ne voit que comme des preuves de sa victoire prochaine.
« Ignorance ou arrogance? Je revendique la seconde. »
Sa queue, haute, ses oreilles pointées vers l'intrus. L'intrus, c'est lui, c'est celui qui déclare qu'au nom du droit qu'il a obtenu en pissant sur des buissons, Sugar n'aura pas droit de satisfaire ses plus primaires besoins.
La fureur du plus petit lui plaît. Ce combat promet, sans longs discours aux sens alambiqués, sans mises en gardes parfaitement inutiles au seul but de retarder l'échéance inévitable. Les deux regards trouvent chacun écho à leur colère, dans le doré étrange de Sugar et les puits de colère du loup de meute.
Alors qu'il en soit ainsi, Sugar aime le combat, Sugar ne compte certainement pas se défiler.
« Fais donc! »
Il ne cille pas quand il voit les muscles du loup se délier d'un seul geste, dans un saut qui signe le début des hostilités. Approche toi, perds le seul avantage que ta petite taille te confère. Il ouvre la gueule, et se jette en avant à son tour, le temps pour ses yeux de calculer grossièrement la trajectoire de son ennemi. Peu importe ce qu'il peut attraper entre ses crocs, ça sera un avantage, et il n'y a qu'à comparer la carrure des deux combattants pour le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute de la Terre :: Forêt d'Émeraude-