RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: A pas de loup :: Le Pacte :: Prédéfinis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solitaire 3/4

Meute des Etoiles
Earth Wolf

Votre Loup
:
:
Meute des Etoiles
Messages : 978
Date d'inscription : 23/11/2017
Lun 17 Déc - 21:09

Suie

Solitaire

Pris
Nom ► Pattes de Suie - Nuage de Suie - Suie
Âge ►  5 saisons et 6 lunes
Sexe ► Mâle
Sang ► Pur
Meute ► Solitaire
Rang ► //

Si vous avez des questions ou besoin d'information, contactez par mp le propriétaire du personnage.

Caractère

  • Malicieux
  • Retors
  • Menteur
  • Fier
  • Rusé
  • Protecteur
  • Courageux
  • Cynique, Moqueur, Taquin

Histoire

Pattes de Suie est le premier-né de sa portée et a toujours considéré que cela lui donnait la prééminence dans leurs relations, qu'il était de facto le dominant de leur petit groupe et que sa fratrie lui devait obéissance, contre sa protection. Mais Boule de Poix était plus lourd et tentait toujours de prendre le dessus dans leurs combats en usant de sa force, là où Petite Grise était vive et maligne. Pattes de Suie apprit rapidement à composer avec leurs forces et leurs faiblesses, et c'est bien lui qui eut le dessus le plus souvent.

Devenus des Apprentis guerriers, les liens entres les trois louvards s'amoindrirent. Le massif Nuage de Poix n'avait à cœur que s'entraîner et Grise de Nuage entretenait son intelligence rusée. Mais l'ambitieux Nuage de Suie avait des projets plus grands : il n'avait de yeux que pour la place de Chef, mais peu de patience. Il voulait tout maintenant, et tout de suite. Grise de Nuage avait beau le mettre en garde contre sa folie, Nuage de Suie n'avait de cesse d'être tenté d'intriguer.

Il n'aurait jamais cru que sa sœur, si inquiète pour sa sécurité, ne fomente un complot contre lui avec Nuage de Poix afin de lui mettre une raclée déloyale en l'attaquant par surprise à deux ; jamais plus, il ne se laissa ainsi surprendre. Nuage de Suie ne vit dans cet acte que la trahison de sa portée, et crut que leur maladroite tentative était manigancé par le Chef lui-même, et que toute la Meute était contre lui. Fou de rage, il tourna ses crocs sur son frère, l'entaillant jusqu'à l'os de l'épaule, et s'enfuit en dehors du territoire de la Meute du Temps. Ni son frère, ni sa sœur ne le pourchassèrent ; ainsi Grise de Nuage avait choisi le parti de Nuage de Poix, encore une fois.

Avec son départ de la Meute du Temps, le jeune Loup oublia son nom de Nuage de Suie pour ne retenir que Suie, et la colère envers sa fratrie le consumait. Il ne comprenait pas pourquoi Grise de Nuage et Nuage de Poix l'avaient ainsi trahis alors qu'il ne désirait que les protéger en tant que leur Chef. Après des lunes à ronger sa haine, il décida sur un coup de tête de retourner sur son ancien territoire. Mal lui en pris, Masse de Poix avait repéré avant tout le monde son odeur et son frère se consumait de haine encore plus que lui ; il le comprenait aisément, en le voyant boiter. Le combat qu'ils se livrèrent dans un accès de sauvagerie extrême leur coûta énormément à tous les deux. Pour se sauver de la force colossale de son frère, décuplée par sa fureur, Suie s'acharna sur sa blessure, lui causant une plus grande douleur, et Masse de Poix obtint sa vengeance en refermant ses crocs sur son visage et son œil. Ce ne fut que les appels désespérés de Pelage Nuageux, et la présence d'un autre mâle à ses côtés, qui fit détaler Suie.

Effrayé par son manque de prévenance, sa folie destructive et le rejet de sa fratrie, Suie s'enfuit vers les Terres Neutres pour panser ses horribles plaies. La douleur, le manque de nourriture, la rigueur de l'hiver, eurent presque raison de lui mais Suie avait un cœur de survivant. Il vit arriver un nouveau printemps, et une nouvelle résolution. Il deviendrait Chef, quelle que soit la Meute, même s'il en venait à en créer une nouvelle en rassemblant les Solitaires. Qu'importe les lois : à les suivre diligemment, il n'avait fait que contribuer à sa perte ; il était temps qu'il joue avec ses propres règles.

Liens

Pelage Nuageux
Avec les saisons passées, il a fini par comprendre l'entreprise maladroite de sa sœur pour le sauver de son ambition. Moqueur, il s'amuse à la titiller en rappelant sa naïveté de l'époque quand il la croise.
Masse de Poix
Il n'éprouve plus vraiment de haine envers Masse de Poix depuis qu'il a compris que son frère a cessé de vouloir se venger ; comme lui, Suie considère que leurs différends leur a assez coûté. Mais il n'a pour lui plus que de l'indifférence et n'hésitera pas à le combattre si ça peut lui être utile.
Firmament Cendré
Absent depuis trop longtemps du territoire de la Meute du Temps, Suie n'est pas au courant de l'existence de son neveu, et cette méconnaissance est réciproque.
Tas de Puces
Tas de Puces n'est évidemment pas le véritable nom de ce corbeau, mais Suie a décidé d'appeler comme ça cet indésirable qui s'entête à le le suivre où qu'il aille pour piquer une part dans ses repas. Mais bon, l'oiseau lui sert de sentinelle efficacement, ce qui fait qu'il le supporte.
Revenir en haut Aller en bas
Meute des Etoiles
Earth Wolf

Votre Loup
:
:
Meute des Etoiles
Messages : 978
Date d'inscription : 23/11/2017
Lun 17 Déc - 21:18

Oeil du Cyclone

Solitaire

Libre
Nom ► Petit Cyclone - Oeil du Cyclone
Âge ► 4 saisons
Sexe ► Mâle
Sang ► Sang Neuf
Meute ► Solitaire
Rang ► //

Si vous avez des questions ou besoin d'information, contactez par mp le propriétaire du personnage.

Caractère

  • Franc
  • Fidèle
  • Méfiant
  • Sang-froid
  • Tenace
  • Réfléchi
  • Peu causant
  • Stratège, Diplomate

Histoire

Lors de sa naissance, il neigeait dans la froidure d'un hiver sans pitié. La première odeur que Petit Cyclone sentit fut bien évidemment celle de sa mère mais, très vite, une autre odeur vint chatouiller sa toute jeune truffe. Celle de son frère, Boule Orageuse, qui allait devenir le plus grand pilier de sa vie. Neige Polaire, à la corpulence délicate et au cœur fragile, ne survécut pas à sa mise à bas alors qu'elle faisait trop peu bonne chair ; l'hiver était trop avare en proie, même pour le redoutable Grognement d'Orage, le meilleur chasseur de leur clan. Les louveteaux étaient perdus. Mais voilà que la matriarche, Grande-Sage Qui Voit, prédit que Belle Rayonnante aurait ses petits avant que ces jeunes vies leur soient arrachées.

Alors le clan espéra et pria, rassemblé autour de la Reine de Grondement de Tonnerre. Et comme Grande-Sage Qui Voit l'avait dit, elle mit bas avant que Petit Cyclone et Boule Orageuse soient morts de faim. Ils devinrent donc les frères de lait de Pattes de Miel, Boule de Soleil et Petite Rousse. Les deux portées étaient bien différentes. Les deux frères étaient sombres et lourds ; les petits de Belle Rayonnante étaient lumineux et légers, mais tout le monde s'aimait. Le monde est cependant rempli de dangers et le malheur devait frapper à nouveau ; il ne resta bientôt que Petite Rousse avec les deux frères.

Eux deux étaient inséparables. Quand Petite Rousse, promise à un avenir de soigneuse, s'isolait avec Grande-Sage Qui Voit, eux s'entraînaient déjà avec Grognement d'Orage et Grondement de Tonnerre. Petits louveteaux impétueux, ils se querellaient avec les corbillons, chassaient les rongeurs et s'aventuraient souvent en dehors de la tanière ; toujours à deux, jamais seul. Toute la vie à deux, qu'ils s'étaient promis. Ils étaient sortis du ventre de Neige Polaire en même temps, selon ce qu'il se murmurait parmi le clan. Ils y croyaient férocement, car la peur d'être seul les tiraillaient. Après Neige Polaire, Boule de Soleil et Pattes de Miel, voilà que la mort fauchait Grognement d'Orage en prenant l'apparence d'un grand cor ; mais le clan survécut à un nouvel hiver grâce à son sacrifice. Puis vint le tour de Grande-Sage Qui Voit et leur clan fut réduit à peau de chagrin.

Quand Cœur Orageux tonnait qu'il fallait trouver une solution, quitte à chercher par monts et par vaux des Solitaires pour reformer leur clan, Œil du Cyclone réfléchissait en silence. Son frère était la force tempétueuse de l'orage, lui était le calme au milieu de la tempête. Se lier avec Ocre Rousse était une solution, malgré leur sang commun et leur lien de lait, mais la petite louve refusait toutes ses avances, comme celles de son frère. Donc l'idée de Cœur Orageux était la bonne. Ils commencèrent à parler de concert de partir pour trouver une campagne et avoir des petits. Mais l'attachement au clan les retenait. Jusqu'à ce qu'un Solitaire rompt ce lien en tuant Grondement de Tonnerre, précipitant le déclin de Belle Rayonnante. Il ne restait qu'Ocre Rousse et les deux frères ; Ocre Rousse s'attarda sur leurs anciennes terres mais les frères partirent sans elle.

Depuis, ils vaquent par monts et par vaux dans les Terres Neutres. Ils cherchent compagne, mais leurs cœurs s'attardent sur leur ancien territoire, qu'ils savent pourtant sans avenir tant qu'ils n'auront pas des petits. Puis un mâle noir à une seule face a fait courir un nouveau murmure dans les vents des Terres Neutres, et un désir dans le cœur d'Ocre Rousse. Œil du Cyclone voit plus loin que son frère. Il a compris l'attachement de leur cousine à ce mâle, la détermination féroce de Suie pour accomplir ses idées, l'espoir toujours entretenu de Cœur Orageux de conquérir Ocre Rousse. Il sait aussi que son frère confond son véritable désir, sa peur de la solitude, de la perte de leur famille, avec de l'amour, et espère qu'il s'en rendra compte avant qu'il ne soit trop tard. Il sait tout cela, mais il se tait, n'étant qu'une présence silencieuse aux côtés de son frère. Cœur Orageux ne saurait être infléchi par des mots s'il n'a conscience par lui-même de la chose. Il l'exaspère souvent, mais c'est son frère, il ira où il ira, même aux portes de la mort, ou au-delà.

Mais ce qu'Œil du Cyclone désire réellement, c'est de refonder leur clan sur le territoire qui l'a vu naître et de retrouver la félicité de ses premiers jours.

Liens

Cœur Orageux est son frère, son pilier de vie. Il est extrêmement important pour lui, il ne l'abandonnerait jamais, ne le trahirait jamais. Les deux sont comme deux faces d'une même pièce. Ensembles, ils sont plus dangereux que l'orage, car l'un en est la force dévastatrice, et l'autre en est le calme trompeur.
Il a énormément de respect et d'amour pour Ocre Rousse. Mais, même s'il lui fait encore la cour, il sait qu'il l'aime plus familialement qu'autre chose. Seule la nécessité le guide dans ses démarches et il est presque rassuré quand elle refuse encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Meute des Etoiles
Earth Wolf

Votre Loup
:
:
Meute des Etoiles
Messages : 978
Date d'inscription : 23/11/2017
Lun 17 Déc - 21:26

Coeur Orageux

Solitaire

Libre
Nom ► Boule Orageuse - Cœur Orageux
Âge ►  4 saisons
Sexe ► Mâle
Sang ► Sang Neuf
Meute ► Solitaire
Rang ► //

Si vous avez des questions ou besoin d'information, contactez par mp le propriétaire du personnage.

Caractère

  • Tempétueux
  • Excessif
  • Boute-en-train
  • Fidèle
  • Courageux
  • Fonceur
  • Fier
  • Méfiant, Fier

Histoire

Boule Orageuse est né dans la froidure d'un hiver sans pitié. La première odeur qui lui vint au museau fut bien évidemment celle de sa mère mais, très vite, une autre odeur s'imprégna dans tout son être. Celle de son frère de sang et de vie, Petit Cyclone, qui ne devait jamais quitter ses flans. Leur mère, Neige Polaire, à la corpulence délicate et au cœur fragile, ne survécut cependant pas à sa mise à bas alors qu'elle faisait trop peu bonne chair ; l'hiver était trop avare en proie, même pour le redoutable Grognement d'Orage, le meilleur chasseur de leur clan. Le destin les menait à leur perte dès leurs premiers souffles. Mais voilà que la matriarche, Grande-Sage Qui Voit, prédit que Belle Rayonnante aurait ses petits avant que ces jeunes vies leur soient arrachées.

Alors le clan espéra et pria, rassemblé autour de la Reine de Grondement de Tonnerre. Et comme Grande-Sage Qui Voit l'avait dit, elle mit bas avant que Petit Cyclone et Boule Orageuse soient morts de faim. Ils devinrent donc les frères de lait de Pattes de Miel, Boule de Soleil et Petite Rousse. Les deux portées étaient bien différentes. Les deux frères étaient sombres et lourds ; les petits de Belle Rayonnante étaient lumineux et légers, mais tout le monde s'aimait. Le monde est cependant rempli de dangers et le malheur devait frapper à nouveau ; il ne resta bientôt que Petite Rousse avec les deux frères.

Eux deux étaient inséparables. Quand Petite Rousse, promise à un avenir de soigneuse, s'isolait avec Grande-Sage Qui Voit, eux s'entraînaient déjà avec Grognement d'Orage et Grondement de Tonnerre. Petits louveteaux impétueux, ils se querellaient avec les corbillons, chassaient les rongeurs et s'aventuraient souvent en dehors de la tanière ; toujours à deux, jamais seul. Toute la vie à deux, qu'ils s'étaient promis. Ils étaient sortis du ventre de Neige Polaire en même temps, selon ce qu'il se murmurait parmi le clan. Ils y croyaient férocement, car la peur d'être seul les tiraillaient. Après Neige Polaire, Boule de Soleil et Pattes de Miel, voilà que la mort fauchait Grognement d'Orage en prenant l'apparence d'un grand cor ; mais le clan survécut à un nouvel hiver grâce à son sacrifice. Puis vint le tour de Grande-Sage Qui Voit et leur clan fut réduit à peau de chagrin.

Alors Cœur Orageux tonna de sa voix puissante qu'il fallait trouver une solution, quitte à chercher par monts et par vaux des Solitaires pour reformer leur clan. De son côté, Œil du Cyclone réfléchissait en silence derrière ses yeux impassibles que seul Cœur Orageux savait réellement déchiffrer ; il sentait son assentiment à ses idées, parce qu'Ocre Rousse ne voulait pas d'eux. Ils commencèrent à parler de concert de partir pour trouver une campagne et avoir des petits. Mais l'attachement au clan les retenait. Et pour lui, ce désir de plus en plus grand d'obtenir réellement l'amour d'Ocre Rousse, même si chacune de ses tentatives était gentiment refusée. Jusqu'à ce qu'un Solitaire rompt ce lien en tuant Grondement de Tonnerre, précipitant le déclin de Belle Rayonnante. Il ne restait qu'Ocre Rousse et les deux frères ; Ocre Rousse s'attarda sur leurs anciennes terres mais les frères partirent sans elle, désespérés de trouver un avenir.

Depuis, ils vaquent par monts et par vaux dans les Terres Neutres. Ils cherchent compagne, mais leurs cœurs s'attardent sur leur ancien territoire, qu'ils savent pourtant sans avenir tant qu'ils n'auront pas des petits. Puis un mâle noir à une seule face a fait courir un nouveau murmure dans les vents des Terres Neutres, et un désir dans le cœur d'Ocre Rousse. Cœur Orageux ne sait que penser de ce Suie. Il aime sa détermination, son caractère aussi tempétueux que le sien mais en même temps aussi réfléchi que celui de son frère, il serait même prêt à le suivre. Mais Ocre Rousse ne voit plus que lui, et la jalousie gangrène peu à peu son cœur. Et Œil du Cyclone ne dit rien. Il regarde mais ne dit rien alors qu'il tempête et tonne à ses côtés. C'est son calme qui fait réfléchir Cœur Orageux : son frère a compris quelque chose qui lui échappe et il doit garder son sang-froid jusqu'à comprendre ce qu'il en retourne ; en vain, jusqu'à présent. Il sait qu'Œil du Cyclone le suivra jusque dans la mort et il veut éviter ça.

Alors Cœur Orageux marche encore et toujours, son frère contre son flan. Il cherche un chemin vers un avenir, tout en se tournant vers un passé qu'il chérit tant et qu'il veut retrouver.

Liens

Oeil du Cyclone est son frère bien aimé. Il ferait tout pour lui et il sait que la pareille lui sera rendue. Il ne se voit pas vivre sans lui.
Il l'aime. Il pense que c'est un sentiment amoureux, mais c'est sans doute plus profond que ça. Un amour qui pourrait autant être charnel que seulement platonique.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
Solstice d'Hiver

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 186
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 18
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Ven 11 Jan - 11:05

Étoile de Vie

Solitaire

Libre
Nom ►Étoile de Vie
Âge ►2 saisons
Sexe ►Mâle
Sang ►Pure
Meute ►/
Rang ►/

Si vous avez des questions ou besoin d'information, contactez par mp le propriétaire du personnage.

Caractère

  • Très peureux
  • Gentil
  • Fuyant
  • Refuse le combat
  • Non rancunier
  • Indépendant
  • Délicat/Doux
  • Attentionné pour l'amour qu'on lui porte

Histoire

Petit Lac. Voilà comment ce nommait ce loup à sa naissance. Fière, curieux, fort, et aimé. Pourquoi demander toujours plus ?

Le louveteau est naît au sein de la meute de la Terre en compagnie de son frère, Petit Hiver. Très proche, les deux louveteaux passèrent leurs premières lunes a dormir, manger, et bien sûrs inventer farce, jeu et rêve ensemble. Puis vînt le printemps. Le père avait toujours était froid et ambitieux c'est pourquoi il demandait souvent aux frères de s'entraîne à ce battre au lieu de jouer ensemble. Il voulait une progéniture aussi forte que la nature elle-même. C'est à partir de ce moment là que les deux frères se séparèrent. Petit Hiver voué une fascination pour leur mère qui ne faisait que raconter l'histoire du passé, Petit Lac, lui, voulait plus. Pourquoi s’intéresser au passé lorsque l'on peut se projeter dans le futur ? Petit Hiver était stupide, lui était fort. En cachette, il demanda à son père de lui apprendre. Tout.

Plusieurs fois, le père et son fils quittèrent le camp sans se faire repérer. Bien entendu, Petit Hiver savait que son frère disparaissait mais ne disait mot.
Les premières sortit furent merveilleuse aux yeux du louveteau. Son père lui fit visiter le territoire alors qu'il n'était pas encore apprenti. Il lui apprit des techniques de base au combat, à la chasse... C'était passionnant. Épuisant pour un petit louveteau mais passionnant. Son père était fière de son fils qu'il considérait comme le seul et l'unique. Petit Hiver n'était plus rien d'autre qu'un louveteau flemmard, idiot et faible. Sa haine envers lui fut transmise à Petit Lac et celui-ci n'osait même plus regardait Petit Hiver en face tant il lui faisait honte.
Plus les journée passaient, plus son cœur se renfermait sur lui-même et l'entraînement devenait plus dure. Il échouait de plus en plus, trop petit pour suivre ces exercices dangereux.

Mais voilà, toute les « bonnes choses » ont une fin. Un soir, lorsque le crépuscule apparaissait. Le grand loup sombre appela son fils d'une voix emplit de colère et d'impatience. Quelques peu apeuré, Petit Lac le suivit jusqu'à la frontière. Le père la franchit et s'avança en terrain neutre. Plus loin, il se retourna si violemment et asséna un coup si brutale sur la tempe de Petit Lac que le petit ne put que s'écrouler et perdre connaissance un instant. Ouvrant les yeux, la douleur était insoutenable. Les larmes le piquaient. Ce n'était pas tant la douleur du coup mais l'incompréhension. Son père tremblait, les yeux emplit d'une certaine folie.

Tu ne seras jamais fort. Tu ne réussis rien, je t'ai tellement sur-estimé. Hurla t'il ;

Les mots étaient trop dures, et Petit lac se recroquevilla sur lui-même. Ce soir là, son père lui griffa les flancs à sang. Il voulait le tuer. Son père était devenus fou.

PARS ! TU ES FAIBLE. COMME TOUS LES LOUPS SUR CETTE TERRE !

Et sur ces mots, le grand loup partis en hurlant, abandonnant son fils entre les bras de la mort.

Petit Lac mourut ce soir là.

A son réveil, le louveteau se trouvait allongé dans une caverne, des feuilles sur tout son pelage. Son sifflement rauque était à peine audible, mais il respirait. Pourtant l'ancien lui n'était plus.

Ce fut une renarde qui le sauva ce soir là. Adopté, elle le considéra comme son fils. Un fils devenu sourd d'une oreille et boiteux.
Plus tard, le loup grandit sous le nom de la renarde, Étoile de Vie. Jeune adulte il parcourt maintenant les terres sans but, échappant à tout loup. Mais voilà qu'il vivait.




Liens

Solstice d'hiver est le frère d'Étoile de Vie. Grandit au sein de la meute de la Terre, sa disparition la beaucoup affecté malgré leurs différends. Guerrier maintenant, il vit sa vie dans sa meute mais garde toujours à l'esprit qu'il a un frère, quelques parts persuadé que Petit Lac est toujours en vie. Quant à Étoile de Vie, il à décider de faire une croix sur son passé affreux, oubliant même la haine qu'il avait avec ce loup. Il sera en revanche toujours prêt à écouter l'autre version de l'histoire.
Mia est la mère qui à sauvé Étoile de Vie des griffes de la mort. Elle l'aime comme un fils et à tout fait pour le bien du loup. Elle a obligé son fils à partir découvrir le reste du monde malgré sa peur de tout mais sera toujours prête à l'accueillir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: A pas de loup :: Le Pacte :: Prédéfinis-