RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Meute du Temps :: Camp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EN PAUSE] Patrouille des petits

Anonymous
Invité
Invité
Invité
[EN PAUSE] Patrouille des petits EmptyMar 23 Oct - 22:45
En se réveillant, Patte Banche trouva l'un des ses amis râlant après une libellule.La petite louve se dit : *Il m’exaspère celui-ci .* Ensuite elle s'en alla voir Montagne Crépusculaire et lui dit ces mots :

-Bonjour Montagne Crépusculaire, peux-tu me raconter une histoire s’il-te-plaît ?

L'Ancien accepta et lui conta une histoire sur les Cinq Dieux Loups. Cette histoire plut beaucoup à Patte Blanche.Après cela, elle décida d'aller à la Pouponnière pour organiser une patrouille dans le camp avec ses amis.

En chemin, l'un des ses amis s’arrêta et commença à crier sur un caillou :

-Oh ! Il pouvait pas se mettre sur le côté ce fichu caillou, j'peux pas aller tout droit, chui obligé de le contourner. Ça m’énerve !

D'un air exaspéré, Patte Blanche déplaça le caillou puis continua son chemin. Arrivée à la Pouponnière, elle s’étonna de ne pas voir son ami râleur. Il était resté sur le chemin. Il se trouva que Patte Blanche n'avait pas déplacé le caillou assez loin donc son ami était resté là-bas et continuait de râler sur son caillou.  

Patte Blanche se retourna et vit son ami.Ses oreilles et sa queue se baissèrent et elle se dit :*J'en peux plus de celui-là !*
Revenir en haut Aller en bas
Chef • Meute du Temps
Lune du Firmament

Votre Loup
:
:
Chef • Meute du Temps
Messages : 287
Date d'inscription : 16/06/2018
Age : 24
[EN PAUSE] Patrouille des petits EmptyMer 24 Oct - 10:18
Pour une fois, Firmament Cendré s'accordait un moment de paresse. Il sentait, par la caresse des rayons sur son échine, que le soleil s'était déjà levé et commençait à nimber la Tanière des Guerriers de sa douce chaleur de la saison des Feuilles Mortes. Beaucoup s'étaient déjà levés pour partir en chasse ou en patrouille, et il avait senti sur lui plus d'un regard étonné.

C'est qu'il n'avait pas coutume de paresser. Il se levait souvent avant l'aube pour profiter de la pénombre du petit matin et apprécier le lever du soleil. Mais cette nuit-là, il avait chassé jusqu'à ce que les dernières étoiles disparaissent devant l'approche de l'aurore. Il se permettait donc un petit somme réparateur.

Firmament appréciait dormir dans la Tanière des Guerriers, même depuis qu'il était le Lieutenant, car il y retrouvait la chaleur de sa mère. Pelage Nuageux, qui l'avait accompagné dans sa chasse nocturne, était en effet lovée contre lui. Il était maintenant plus grand qu'elle, plus long et plus lourd aussi, mais il se sentait toujours comme un Louveteau quand ils dormaient comme ça.

Un peu plus loin, Fourrure Hivernale gigota dans son réveil et s'étira bientôt en baillant à s'en décrocher la mâchoire. Le soleil lui était tombé dans les yeux et, dès lors, la Louve blanche était totalement réveillée. Elle était de ceux qui avaient besoin de l'ombre pour dormir. Firmament Cendré lui adressa un museau souriant qu'elle lui rendit, sous les yeux bougons de Pelage Nuageux.

Elle n'aimait jamais quand les moments de tendresse avec son fils se terminaient. Mais elle était aussi une Louve pragmatique. Ce fut elle qui se leva en premier pour rejoindre son amie en quête d'un repas matinal, non sans léchouiller avec entrain le crâne de son fils qui en ressortit tout ébouriffé, et agité d'un jappement de rire.

Ce fut à son tour de se relever en baillant, tout en avisant qu'il était le dernier dans la Tanière. La journée s'annonçait belle, ni trop chaude, ni humide, et encore épargnée par la morsure de l'hiver. Firmament Cendré sortit de la grotte l'esprit ailleurs, déjà en train de se demander ce qu'il allait faire de ce nouveau jour, quelle proie allait-il chasser, ou s'il allait se reposer pour profiter de la nuit.

Ses pas le menèrent vers la Pouponnière. Quand il s'en rendit compte, un sourire en coin étira ses babines et ses yeux pétillèrent de joie. Quel tour allait-il pouvoir jouer aux petits Louveteaux sans défense de la Meute du Temps ? Il aimait tellement les taquiner...

Une scène incongrue l'accueillit cependant quand il arriva près de la Pouponnière. Un petit Louveteau noir s'agaçait à grands râles contre un pauvre caillou, sous le regard dépité d'un autre Louveteau, celle-ci étant d'un pelage aussi blanc que de la neige. Un sourire attendri lui échappa et il se rapprocha du petit noir.

- Je crois bien que ce caillou voudrait t'obéir, Petit Blaireau, mais il n'a pas de pattes pour se déplacer, lui dit-il sur le ton de la confidence en camouflant son amusement. Il lui faut un peu d'aide...

Il accompagna sa parole d'un geste doux pour décaler le caillou un peu plus loin et libérer le passage du Louveteau. Il préférait lui apprendre par là la douceur de la diplomatie, plutôt que la violence du combat en l'éjectant de son chemin.

Son œil amusé se décala sur Patte Blanche.

- Alors qu'avez-vous prévu aujourd'hui, les petits ?


[EN PAUSE] Patrouille des petits Jjj10
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Invité
[EN PAUSE] Patrouille des petits EmptyMer 24 Oct - 21:01
-Nous allons faire une patrouille !
Répondit Patte Blanche. Petit Blaireau avait enfin réussi à passer, il dit à la jeune louve :

-T'aurais pu v'nir m'aider quand même !

Il remercia Firmament Cendré et demanda à Patte Blanche si elle allait être le chef de la patrouille.
La petite louve lui répondit que ce serait elle et que s'il voulait il pourrait être son lieutenant.Après cela, un des louveteau demanda à la petite chef de quel côté ils allaient commencer leur patrouille,Patte Blanche lui communiqua ces indications :

-Nous allons partir vers le Nord puis à l'Est et nous ferions le tour jusqu'à la Pouponnière.
Ils lui confirmèrent leurs accords et partirent en route. J'aimerais bien que Firmament Cendré nous suive* pensa Patte Blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Chef • Meute du Temps
Lune du Firmament

Votre Loup
:
:
Chef • Meute du Temps
Messages : 287
Date d'inscription : 16/06/2018
Age : 24
[EN PAUSE] Patrouille des petits EmptyJeu 25 Oct - 10:08
Firmament Cendré s'assit pour écouter les Louveteaux avec un sourire attendri. Sacrée Patte Blanche, tiens ! Il aurait dû se douter que c'était elle qui était à l'origine de ces groupes de Louveteaux tournant autour du camp de façon régulière. Une bonne façon de "faire comme les grands" et de s'entraîner à leurs tâches futures.

Ses babines se relèvent d'un coup sur un sourire mordant de taquinerie. Il se releva silencieusement et s'éloigna sans se faire remarquer. Avec un peu de chance, Pelage Nuageux et Fourrure Hivernale étaient encore en train de dévorer leur repas matinal. En effet, elles n'avaient pas quitté le camp, occupées qu'elles étaient à mastiquer avec entrain une patte de mouflon.

Il s'avança vers elle avec la queue qui gigotait dans tous les sens et cet éclat dans les yeux qui attestait qu'il avait une farce en tête. Sa mère ne se laissa pas duper par son air angélique. Elle jappa de rire dès qu'elle le vit.

- Toi, mon petit, tu as quelques tours dans l'esprit.

Fourrure Hivernale avait relevé la tête de la carcasse pour le regarder avec un air étonné. Le sourire de Firmament Cendré s'agrandit encore plus alors qu'il se couchait près d'elle. Mais il ne dit rien pendant un moment, préférant prélever sur la carcasse de grosses bouchées de viande afin de caler son estomac. Comprenant le message implicite, les deux Louves finirent elles-aussi leur repas.

Quand il se fut régalé, il leur fit part à voix basse de ses projets. Fourrure Hivernale laissa échapper un jappement de rire, qu'elle contint au mieux, et même la revêche Pelage Nuageux eut un museau souriant. Les deux Louves se levèrent bientôt pour aller se positionner à leurs postes.

L'une jouerait un Loup d'une autre Meute au nord, l'autre un ours agressif au retour sur la Pouponnière. De quoi mettre un peu d'ambiance dans le jeu sérieux des Louveteaux.

Une fois son forfait accompli, Firmament Cendré revint comme si de rien n'était vers les Louveteaux.

- Qui a faim ? leur lança-t-il gaiement, autant pour les distraire que par réel intérêt. Il régurgita une partie de son repas en complément de sa réponse et s'assit à côté pour leur laisser la place de venir se sustenter. Puis il riva son regard ambré sur Patte Blanche :

- Si tu n'y vois pas d'inconvénients, petite Cheffe, je vais vous accompagner. On ne sait jamais...


Son ton s'était fait mystérieux et amusé sur la fin.


[EN PAUSE] Patrouille des petits Jjj10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
[EN PAUSE] Patrouille des petits Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute du Temps :: Camp-