Une odeur, un regard, une amitié ?
RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Terre Neutre :: Plaine étoilée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une odeur, un regard, une amitié ?

Apprenti • Meute du Feu
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Feu
Messages : 16
Date d'inscription : 01/05/2018
Jeu 4 Oct - 23:03
Le tout, pour se sauver sans se faire repérer, c'est la patience. Il faut commencer par faire semblant de ne pas avoir de fatigue, il faut courir partout, jouer, s'amuser. Puis faire mine de montrer quelques signes d'épuisement : la langue qui pend, le rythme qui ralentit. Puis on va s'allonger, à l'extérieur de la tanière, fermant peu à peu les yeux. Attention, pour que le coup réussisse, il ne faut pas s'endormir pour de vrai. C'est exactement ce que je fais ce soir. Je guette le moment propice, celui où les rares guerriers encore debout sont trop occupés à faire leur toilette, ou à vérifier qu'il n'y a rien qui rôde autour, pour me faufiler jusqu'à l'entrée qu'il y a juste en face de moi, et sortir du camp. Silencieusement, comme une ombre, je me glisse au sol. Ma couleur m'aide beaucoup, je n'ai qu'à bouger très lentement pour que personne ne s'aperçoive de rien. Mon but n'est pas de fuguer et de ne plus jamais revenir, non. En fait, j'ai simplement envie d'aller me promener, sans qu'il y ait un guerrier qui me suive et m'observe toutes les minutes. Être un peu libre, échapper à leur contrôle. Vous suivez ?

Ensuite, une fois que je me suis sauvée, à moi la liberté ! Je prends mon temps, je renifle toutes les odeurs que je connais par coeur. J'aime ça, être seul, et profiter de ma liberté. Je serais rentré bien avant l'aube, et personne ne le saurait. Sauf peut-être Lune Funeste, ma mère, mais rien n'est sûr. Je pouvais lui en parler, selon ce que j'allais pouvoir faire. Je ne comptais pas aller bien loin. Mes petites pattes se posaient tranquillement dans l'herbe, et j'avançais en direction de... Je ne savais pas vraiment où j'allais, je marchais sans vraiment y penser. Mais tous mes sens étaient encore aux aguets, je ne voulais pas empiéter sur un autre territoire, cela attirerait des ennuis à ma meute. Et à moi, mais je passais après le reste des loups. J'arrivais alors à la frontière de mon territoire, et je me souvins alors que je n'étais pas loin de la Plaine Étoilée. J'avais fait attention à nos limites, mémorisant ainsi les endroits où je me retrouverait selon la direction prise. Bon, tant que j'étais là, autant aller m'allonger dans l'herbe de la Plaine, et profiter de cette belle lune pour regarder les étoiles.

Je fis un premier pas hors de mon territoire, pour entrer en terre neutre. J'espérais ne croiser personne, du moins pas un autre guerrier, parce que je ne voulais pas me battre. Enfin, en terre neutre, je ne risquais normalement pas grand chose, mais je ne préférais pas prendre de risques. J'avançais, encore et toujours, pour me retrouver au centre de la Plaine. J'étais bien ici, c'était très tranquille et idéal pour une bonne nuit de repos. J'allais plier mes pattes, mon ventre frôla alors l'herbe, quand une légère brise m'apporta une odeur de loup. Un membre de la Meute de la Terre était dans le coin. Aussitôt, je me redressais, oreilles bien droites sur ma tête, pour observer les alentours. Et aussitôt, je me suis senti bête. J'aurais mieux fait de m'allonger au sol, j'aurais été moins repérable... Tant pis. Je continuais de jeter un coup d'oeil aux alentours, avant de demander d'une voix calme :

Qui est là ?

Je ne cherchais pas la bagarre, et j'avoue espérer tomber sur un loup clément, ou faible.


Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 158
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Ven 5 Oct - 12:31
Nuage d'Hiver bailla à s'en décrocher la mâchoire. L'entraînement avec son mentor, Lune Infernale n'avait pas été de tout repos il fallait le dire. La technique de l'attaque sous le poitrail n'était pas facile à apprendre, mais l'apprenti ne put s'empêcher de sourire de l'entraînement. Compliqué, il était pour des apprentis qui deviendrai bientôt guerrier, et ça, le loup gris ne pouvait s'empêcher d'avoir des frissons d'excitations.

S'installant dans son nid bien douillet, Nuage d'Hiver ne trouva pourtant pas le sommeil. La saison des feuilles mortes ne se voyait pas trop encore car il y avait de très belle journée, même si les nuits était un peu plus fraîche, certes, mais c'est ce que préférais le jeune loup. Rouvrant les yeux, soupirant longuement, l'apprenti redressa les oreilles en ayant une chic idée derrière la tête. L'épuisement étant partit à force d'attendre le sommeil qui ne venait pas, Nuage d'Hiver décida de se rendre à la Plaine étoilée pour profiter de l'air très agréable de ce début de soirée. Se levant, il quitta le camp sans se faire remarquer comme il avait très souvent l'habitude de faire. Oui ce n'étais pas très bien, mais au fond, Lune Infernale était au courant alors quoi ?

De plus, la chasse lors de la belle saison avec Lune d'Antan à la Plaine étoilée lui avait valu une grosse part de gibier qui avait fait plaisir à toute la meute, s'il pouvait recroisé le meneur du Temps, il n'en serait plus que ravi.

Avançant entre les arbres, les feuilles déjà tombaient crépitant sous ses pattes, Nuage d'Hiver respira un bon coup de contentement. Les journées était agréable, et Flocon de Neige, rejoindrais très bientôt la meute, la vie était belle et tranquille.

La lune était assez haute dans le ciel lorsqu'il arriva à la Plaine Étoilée. L'avantage de sa pierre d'émeraude, qu'il avait gagné durant le Trophée des Anciens, dodelinant sur son poitrail rendait une petite lumière verte très apaisante. Humant l'air, regardant le ciel, les étoiles était encore toutes à leurs places belles et scintillante. Cette endroit était vraiment spectaculaire.

Il faut absolument que j'emmène Flocon de Neige ici !


Ce promettant de lui proposer, Nuage d'Hiver continuait d'avancer dans les hautes herbes encore sèches. S'arrêtant, une odeur chatouilla ses narines et lui fit hérisser le poil quelques instants.

La meute du Feu

Il n'avait jamais vraiment approcher les loups de cette meutes, et de ce qu'on lui en disais, certains était très froid et brutaux. Bien sûrs, refusant de s'imaginer une chose pareil, sa mère lui avait toujours demander de découvrir le loup en question et de pouvoir juger par la suite au lieu de juger tout de suite.

Une petite silhouette noir se leva au loin, et Nuage d'Hiver essaya de se calmer avant de retrouver son calme habituel. Décidément, cette Plaine Étoilée était royal pour rencontrer de nouveau loup.

Qui est là ?

Le jeune loup sortit pour s'approcher du loup aussi jeune de la meute du Feu. Essayant de lancer un regard gentillet, Nuage d'Hiver déclara :

- Bonsoir ! Pas de panique, je ne fais que me balader comme toi je suppose.

Continuant sa présentation, Nuage d'Hiver regardait maintenant le jeune loup, apprenti sûrement un peu plus jeune que lui. Il ne se souvînt pas l'avoir déjà croiser ou peut être que si ?

- Je me nomme Nuage d'Hiver, meute de la Terre. Belle soirée, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Terre Neutre :: Plaine étoilée-