Une apprentie pleine de bonne volontée ~ PV Sable de Rose
RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Meute de la Terre :: Forêt d'Émeraude Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une apprentie pleine de bonne volontée ~ PV Sable de Rose

Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 14
Date d'inscription : 20/08/2018
Age : 19
Mer 22 Aoû - 17:06

Une apprentie pleine de bonne volonté


Petite feuille pousse sur son arbre, encouragée par la rose…
Nuage de Feuilles avait quitté le Camp de la Meute de la Terre à l’aube, avant que le soleil n’ait eu le temps de se lever, de même que le vent de la tempête qui se préparait depuis quelques jours. La veille au soir, sa toute nouvelle mentor était venu la voir pour lui dire qu’elle allait avoir droit à sa première leçon ! Un entrainement de chasse, en pleine Forêt Emeraude. Réussissant miraculeusement à garder un air sérieux et concentré tant que la Guerrière se trouvait encore face à elle, la jeune Apprentie avait bondi de joie à peine la louve partie ! Elle avait couru rejoindre Vent de Plumes, qui revenait elle-même d'une partie de chasse, pour lui annoncer la nouvelle, le sourire aux babines. La louve avait failli exprimer son inquiétude, mais Patte Noire avait surgi à ses côtés pour la prendre de vitesse, félicitant leur fille et lui enjoignant d’aller vite se coucher pour être en forme pour le lendemain.

Mais ç’aurait été trop beau. Nuage de Feuilles se retrouva incapable de fermer l’œil de la nuit, et au premier gazouillis d’oiseaux, elle s’éclipsa de la Tanière des Apprentis pour aller dans la Forêt Emeraude. Après un départ sur les chapeaux de roues, elle réalisa qu’elle avait un peu de temps avant le début de l’entraînement et ralenti le pas. Elle s’arrêta à l’orée de la Forêt, savourant le plaisir de l’herbe sous ses pattes et les multiples bruits de la Forêt.

« Ce que c’est joli… » pensa la louve, le museau en l’air.

Sans plus réfléchir, elle se laissa guider par son instinct, essayant de distinguer les différentes odeurs qui parvenaient à sa jeune truffe. Après quelques errements, elle repéra un fumet plus musqué. Même sans savoir précisément de quoi il s’agissait, elle sut immédiatement que ça avait du sang qui coulait dans ses veines. Elle aplatit légèrement sa haute silhouette, et avança à pas feutrés. Elle dépassa un buisson, un grand chêne, et, obnubilée par l’odeur toujours plus forte, elle ne fit pas attention à l’endroit où elle mettait ses pattes et…

CRAC !

- Oh zut, une branche…

Nuage de Feuilles s’assit, dépitée, en sentant le parfum musqué s’éloigner.

« Aussi douée qu’un poisson faisant de l’escalade… »

Elle baissa les yeux sur ses pattes de loup mal assorties à son corps de louveteau, puis, retrouvant le sourire, se rappela qu’elle n’avait même pas encore commencé son apprentissage et avait tout le temps de devenir la meilleure chasseuse qui soit ! Le temps, et un mentor en or. Se souvenant soudain de son rendez-vous avec Sable de Rose, elle bondit sur ses pattes (faisant de nouveau craquer la branche…), et retourna à l’orée de la forêt. Là, elle s’assit, sa queue entourant ses pattes, les yeux fermés, concentrée sur les bruits et odeurs de la Forêt Emeraude en attendant son Mentor.


~Nuage de Feuilles~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 38
Date d'inscription : 06/08/2018
Jeu 23 Aoû - 4:18
reunion in the heart of Dublin
L'astre solaire pointait son nez de ses milles et un rayon qui semblait venir d'un royaume astral. Deux prunelles acajous s'ouvrirent, en ce début de matinée, dans la pénombre d'une petite grotte qu'elle s'était appropriée. Ses longues pattes trapues s'étirèrent en harmonie, le bruit des griffes sifflant contre un mur munie de pierres.

Son corps svelte eut le courage de se lever, la lumière du soleil réflétant son ombrage contre les pierres qui formaient cette petite grotte chaleureuse. La guerrière qui appartenait à la meute de la Terre s'extirpait hors de son confort d'un air déçu que la nuit ait semblée aussi courte. Tout doucement, elle entamait ses premiers pas de la journée ou plutôt de la matinée. D'un fin mouvement aux airs gracieux, Sable de Rose se secouait comme pour repousser la poussière qui s'était logée dans sa fourrure élégante.

Puis, comme si elle se souvenait du passé, elle redressa automatiquement sa tête avec un air pensif. C'était à ce moment-là qu'elle se souvenait d'avoir donné rendez-vous au coeur de la forêt d'Émeraude à sa future apprentie : Nuage de Feuilles. La jeune novice allait participer à sa première leçon de chasse et Sable de Rose se préparait mentalement à l'idée de devenir un mentor. C'était bel et bien aujourd'hui qu'elle allait franchir le pas : devenir un mentor. Rose espérait sincèrement être caractérisée d'exemplaire comme elle l'était en tant que guerrière au sein de la meute.

Ainsi, elle s'enfonça dans la verdure pour rejoindre la forêt d'Émeraude qui ne devait pas se trouver si loin. Récemment, la louve était même allé chasser dans ce milieu naturel, mais surtout extrêmement vaste. Elle s'immisça dans cette nature avec ce même air ébahi qu'autrefois : toujours émerveillée par la beauté d'un tel royaume aux nuances vertes. Non loin d'où elle était, Sable de Rose pouvait dénicher une petite silhouette grisée, mais aussi avec quelques teintes de brun : c'était sa novice et elle n'en avait aucun doute. La louve prit soin de s'arrêter pour l'observer avec un petit sourire subtil en coin : elle pouvait se remémorer de manière nostalgique lorsqu'elle était à cet âge.

Durant ces moments précis, la fidèle guerrière se rappelait que tôt ou tard le temps allait l'épuiser et finalement l'éteindre comme les rayons du soleil à la tombé de la nuit. Puis, chassant ces horribles songes de sa boîte cranienne : la femelle s'approchait de la petite qui était de dos.

« Déjà prête pour ta première leçon à ce que je vois ! »
Disait-elle d'une voix douce accompagné d'un petit rire amusé envers la petite.
ft. Hadley


♥️ Merci à Flocon de Lune pour ce magnifique kit  ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 14
Date d'inscription : 20/08/2018
Age : 19
Ven 24 Aoû - 3:24

Une apprentie pleine de bonne volonté


Petite feuille pousse sur son arbre, encouragée par la rose…
L'odeur de la Meute de la Terre parvint finalement à la truffe de Nuage de Feuilles. Un sourire étira ses babines.

Sable de Rose...

L'apprentie ne bougea pas d'un pouce, attendant que son Mentor soit disposée à s'approcher pour lui dispenser sa première leçon. Au bout de quelques instants, elle entendit le pas léger de la Guerrière, de plus en plus proche d'elle. Sa voix douce, rieuse, s'éleva dans les airs:

- Déjà prête pour ta première leçon à ce que je vois!

Les babines de la jeune femelle s'étirèrent encore davantage, elle ouvrit les yeux, papillonna des paupières un instant du fait de la lumière, et lança:

- Bonjour Sable de Rose!

Sautant sur ses pattes, elle se retourna vivement. C'était bien son Mentor, le vent soulevant légèrement sa jolie fourrure sable, une lueur enjouée dans ses yeux couleur acajou. Nuage de Feuilles se demanda comment elle était, plus jeune. Tout ce qu'elle savait d'elle à ce moment-là, c'est qu'il ne lui avait fallu que peu de temps pour abandonner son nom d'apprentie. Et bien que Nuage de Feuilles se doutait que le temps en sa compagnie allait lui être plus que profitable, la louve au pelage beige et gris espérait suivre la voie de son mentor et vite devenir digne de son nom de Guerrière. Ramenant son attention sur cette dernière, Nuage de Feuilles s'écria, sa queue fouettant l'air:

- Je suis plus que prête!!! On commence par quoi? Position de chasse, détection de proies, technique de chasse en solo et en groupe...? Je suis super ultra méga motivée…

Puis elle réalisa qu'en parlant à ce niveau sonore la forêt allait être vide de proies d'une seconde à l'autre, et sa voix se fit quasiment inaudible à la fin de sa tirade. Avec un petit sourire penaud, tête penchée sur le côté, elle se rassit et murmura d'un ton d'excuse:

- Ou alors je pourrais commencer par me faire un peu plus discrète pour qu'il nous reste des petites bêtes à chasser...


~Nuage de Feuilles~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 38
Date d'inscription : 06/08/2018
Sam 25 Aoû - 3:06
Une apprentie pleine de bonne volontée
Sable de Rose l'observait avec un regard captivé : cette jeune boule de poils possédait ce genre d'étincelles dans les yeux qu'il est impossible d'oublier. Ah, la jeunesse, se disait-elle intérieurement. Parfois, la louve oubliait de s'émerveiller face à la vie comme à l'époque : d'un sens cela lui manquait.

Nuage de Feuilles s'étaient retournée d'un pas vif et rapide, alors que Sable de Rose, elle, n'avait pas bougée d'un poil. Puis, Rose prit le temps de s'asseoir pour s'adresser à celle-ci qui était dorénavant son apprentie ou plutôt sa première apprentie. La voyant penaude après avoir vocalisée un tantinet trop haut, Rose lui adressait un sourire sincère en lui donnant un petit coup d'épaule pour lui faire comprendre que ce n'était pas grave.

« Bonjour Nuage de Feuilles ! J'espère que tu as bien dormie car on a une sacré journée devant nous ! Une chose à la fois ma chère, mais garde cette motivation ce sera ton meilleur outil ! »

La lumière de l'astre solaire venait dorer le bout des feuilles, les criquets chantaient des louanges et le vent lui sussurait des syllables inconnues. Doucement, la guerrière de la meute de la Terre lui fit signe de la suivre silencieusement vers l'orée de la forêt d'émeraude. Silencieusement, la louve entreprit de prendre les devants. Leur pelage se faisait dorloter par les rayons lumineux du soleil qui reprenait sa place auprès des cieux après une nuit bien froide.

« Tout d'abord, la première règle de la chasse est de ne pas se décourager car les proies ne seront pas toujours en abondance. »

Disait-elle calmement d'une voix remplie de bon sens, mais surtout de bienveillance. Alors qu'elle reprenait un silence serein tout en adressant un regard vers son apprentie. Puis, en décelant une odeur de mulot, la louve s'arrêta systématiquement. Puis, chuchotta une première question à la jeune loupionne.

« Quelle proie avons-nous ici ? »

ft. Nuage de Feuilles


♥️ Merci à Flocon de Lune pour ce magnifique kit  ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 14
Date d'inscription : 20/08/2018
Age : 19
Dim 26 Aoû - 0:09

Une apprentice pleine de bonne volonté


Petite feuille pousse sur son arbre, encourage par la rose…
Au grand soulagement de Nuage de Feuilles, Sable de Rose n’avait pas l’air énervée ni même agacée, au contraire, elle avait un air doux et compréhensif, voire même amusée, et la rassura d’un petit coup d’épaule. L’air penaud de Nuage de Feuilles s’effaça alors, remplacé par un sourire. Elle ne pouvait pas contenir son enthousiasme plus longtemps, elle attendait depuis tellement longtemps cette première leçon ! Elle espérait seulement être à la hauteur des espérances de Sable de Rose, alors elle se promit de tout faire pour la rendre fière d’elle et se redressa, l’air plus sérieux et concentré. Sable de Rose s’était assise face à elle, et lui dit :

- Bonjour Nuage de Feuilles ! J'espère que tu as bien dormie car on a une sacrée journée devant nous ! Une chose à la fois ma chère, mais garde cette motivation ce sera ton meilleur outil !

Nuage hocha la tête énergiquement, consciente de ses difficultés à contrôler son niveau sonore. La louve au pelage sable se leva ensuite pour se diriger vers le couvert des arbres, et Nuage de Feuilles lui emboîta le pas, essayant de suivre l’exemple de son Mentor et de se faire la plus silencieuse possible en se déplaçant.

En dépit du vent qui commençait à souffler dans les branches d’un arbre, le soleil était encore présent dans le ciel, transperçant à grand peine la cime des arbres pour venir caresser et réchauffer leur pelage. Perdue dans la contemplation des reflets que prenaient la fourrure claire de son Mentor, la voix calme et gentille de la louve parvint à ses oreilles :

- Tout d'abord, la première règle de la chasse est de ne pas se décourager car les proies ne seront pas toujours en abondance.

Nuage de Feuilles reprit ses hochements de tête, avant de réaliser qu’elle n’était pas dans le champ de vision de la Guerrière et de souffler un :

- D’accord !

Elle faillit rentrer dans la louve, qui s’était soudain arrêté devant elle, mais s’arrêta juste à temps. Se portant à sa hauteur, elle la fixa avec curiosité, attendant les instructions, qui ne tardèrent pas :

- Quelle proie avons-nous ici ?

Nuage de Feuilles regarda droit devant elle, ferma les yeux et se concentra. Elle releva légèrement le museau, et inspira. Le parfum de Sable de Rose, l’humus, la rosée du matin sur les feuilles, et… Un…

Une souris ? Non…

Elle ouvrit les yeux, huma encore un peu l’air ambiant. Elle faillit lâcher une exclamation de joie, mais se retint juste à temps et murmura, l’air faussement sure d’elle :

- Un mulot ?

Elle se tourna vers la louve, espérant de tout son cœur ne pas s’être trompé.



~Nuage de Feuilles~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 38
Date d'inscription : 06/08/2018
Lun 27 Aoû - 20:17
Une apprentie pleine de bonne volontée

Le son du vent dans les feuilles s’élevaient dans un écho plutôt captivant. L’orée de la forêt offrait des couleurs plutôt vives allant d’une teinte jaune scintillant à un vert éclatant, mais au cœur de la forêt les couleurs semblaient se fondre l’une dans l’autre par cause de l’ombre. Ces ombres étaient provoquées par la cime des arbres colossaux : il y avait des conifères à perte de vue.

Tant d’odeurs. Oh ça oui, il y avait tant d’odeurs au sein de cette forêt particulièrement dense. Appelée Forêt d’émeraude, la louve s’était toujours questionnée sur l’origine de cette appellation. Peut-être était-ce l’éclat des feuilles vertes sous les rayons solaires, les insectes de cette même coloration ou encore une simple métaphore.

Elle humait ces lieux avec une confiance inébranlable : la guerrière semblait s’y connaître, mais cette connaissance avait été acquise sur plusieurs années. Hélas, malgré le lot d’efforts, il fallait passer un temps considérable dans un endroit pour réussir à y déceler ses moindres secrets.

Sable de Rose hochait positivement la tête d’un air fier en entendant l’excellence de cette réponse : Nuage de Feuilles avait vu juste car c’était bel et bien un mulot. Rose devait se l’avouer, elle était particulièrement surprise que le louveteau sache différencier l’odeur taquine d’une souris avec celle plus musquée du mulot. En effet, ces deux odeurs étaient similaires.

Désormais, Sable de Rose devait lui enseigner des règles primordiales à savoir avant chasser dont l’une d’elles ne pouvait pas être oubliée. Ces règles tant véhiculées provenaient du Code du Guerrier dont personne ne pouvait se permettre de contourner.

« Bien, désormais parlons de chasse. Il y a deux règles fondamentales à suivre, à propos de la chasse, dans le Code du Guerrier.

[...]

On ne chasse jamais sur les territoires des autres meutes : ce qui ne nous appartiens pas restera inaccessible. On ne tue jamais pour jouer ou prouver quelque chose. La chasse reste pour ce motif-ci : se nourrir ou nourrir quelqu’un d’autre.
Le plus important, à chaque vie que l’on prend : on remercie toujours la Meute des Étoiles pour ce don du ciel. »


Disait la louve d’une manière claire et précise en pesant chacun de ses mots tour à tour. Puis, elle reprit silence en faisant signe à celle-ci de la suivre à nouveau. Un peu plus loin, Rose prit le temps de délimiter une zone pour les futures leçons. Elle prit soin de l’établir sur un lieu où le vent faisait danser les feuilles.

« Le bruit et le vent seront tes deux ennemis. L’un d’eux peut devenir ton ami si tu sais bien t’en servir. Lequel? Le vent. Les proies ont l’odorat aussi développé que le tien, alors tu dois te positionner de sorte à avoir le vent de face. Sinon, l’animal détectera ton odeur. Je veux que tu essaies de m’approcher tout en camouflant ton odeur en te servant du vent.  »

S’exclamait-elle en offrant la première leçon de base à la jeune Nuage de Feuilles. Bien que cette leçon avait l’air facile : elle pouvait s’avérer corsée. Ainsi, la louve laissait la jeune femelle proche des buissons pour aller s’installer un peu plus loin de dos. Battant de la queue pour signaler le départ à celle-ci.
ft. Nuage de Feuilles


♥️ Merci à Flocon de Lune pour ce magnifique kit  ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 14
Date d'inscription : 20/08/2018
Age : 19
Dim 2 Sep - 23:18
@Nuage de Feuilles a écrit:

Une apprentice pleine de bonne volonté


Petite feuille pousse sur son arbre, encourage par la rose…
Elle se tourna vers la louve, espérant de tout son cœur ne pas s’être trompé.

Le hochement de tête de Nuage de Sable, accompagné d’un air surpris et fier, gonfla de bonheur le cœur de la jeune Apprentie. Elle n’était pas si nulle que ça finalement. Elle refusait d’être une déception, elle voulait que la Guerrière soit aussi fière d’être son Mentor qu’elle l’était d’être son Apprentie.

Attentive, Nuage de Feuilles ne quittait pas des yeux la louve sable pendant que cette dernière lui expliquait les règles de la chasse, édictées par le Code du Guerrier, soit le code de conduite de chaque loup sur ces terres. Ce Code était tout.

- Bien, désormais parlons de chasse. Il y a deux règles fondamentales à suivre, à propos de la chasse, dans le Code du Guerrier.
[...]
On ne chasse jamais sur les territoires des autres meutes : ce qui ne nous appartiens pas restera inaccessible. On ne tue jamais pour jouer ou prouver quelque chose. La chasse reste pour ce motif-ci : se nourrir ou nourrir quelqu’un d’autre.
Le plus important, à chaque vie que l’on prend : on remercie toujours la Meute des Étoiles pour ce don du ciel.


Nuage de Feuilles hocha la tête. Les 2 règles lui paraissaient d’une logique imparable. Elle n’osait imaginer la sanction qui l’attendrait si elle volait une proie. Quant à la manière de chasser… Elle ne comprenait même pas qu’on puisse voir la chasse comme un jeu. C’était tellement vital pour les Meutes, notamment au cœur des saisons les plus difficiles. Des vies dépendaient de la chasse. Quant à remercier la Meute des Etoiles… Cela allait de soi. Pour la jeune louve, en réfléchissant, il lui semblait même normal de remercier la proie elle-même, en la tuant rapidement. Elle allait les nourrir, le moins que l’on puisse faire en échange de ce don était de lui éviter une mort lente et douloureuse.

Emboîtant le pas à la Guerrière, Nuage de Feuilles se leva. Elles marchèrent jusqu’à ce que Sable de Rose s’arrête et délimite une zone. Nuage de Feuilles supposa qu’il s’agissait de la zone dans laquelle allait se dérouler leur entrainement. Elle était impatiente de savoir ce qu’elles allaient faire : encore de la reconnaissance d’odeurs ? apprentissage de positions de chasse ? chasse réelle ? Nuage de Feuilles faisait un gigantesque effort pour se retenir de poser ses questions à haute voix quand Sable de Rose reprit :

- Le bruit et le vent seront tes deux ennemis. L’un d’eux peut devenir ton ami si tu sais bien t’en servir. Lequel? Le vent. Les proies ont l’odorat aussi développé que le tien, alors tu dois te positionner de sorte à avoir le vent de face. Sinon, l’animal détectera ton odeur. Je veux que tu essaies de m’approcher tout en camouflant ton odeur en te servant du vent.

Heu…

Nuage de Feuilles resta un instant immobile, regardant son Mentor s’éloigner. Elle ne savait pas si elle pouvait faire une chose pareille. Croisant les griffes, la jeune louve huma l’air, parcourut du regard les branches des arbres, fixa l’herbe courbée par le vent. Sable de Rose était devant elle, dos tourné, et le vent venait de sa droite. Normalement, si elle avançait tout droit, son odeur ne devrait pas parvenir à la Guerrière. Nuage de Feuilles s’aplati, essayant de se faire aussi légère qu’une plume, et avança. Mais, alors qu’elle se trouvait à à peine cinq mètres, elle sentit quelque chose changer. Le vent. Le vent avait changé de direction, et portait désormais son odeur droit sur la Guerrière.

- Crottes de souris.

La louve au pelage gris, beige et roux se redressa, un peu déçue. Ne perdant pas sa détermination pour autant, elle fit demi-tour d’un pas décidé, et étudia à nouveau la direction du vent. Cette fois-ci, le vent venait de derrière elle. Elle devait donc changer de place avant de pouvoir se rapprocher de Sable de Rose. Nuage de Feuilles recula donc, cherchant à s’éloigner suffisamment pour que son pas soit quasi inaudible. Elle décida de se déplacer vers la droite, et commença donc à contourner Sable de Rose, pour pouvoir l’approcher par son côté droit. Elle hésitait cependant, ne sachant pas si elle pouvait se permettre de l’approcher en diagonale, ou si elle devait se porter à sa hauteur avant de pouvoir s’en approcher. Elle opta finalement pour la 2nde option, repris sa position de chasse et s’approcha à pas feutrés, priant la Meute des Etoiles pour que le vent ne tourne pas à nouveau.





~Nuage de Feuilles~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 38
Date d'inscription : 06/08/2018
Ven 7 Sep - 5:24
Une apprentie pleine de bonne volontée

Il n'y avait qu'un silence froid qui régnait au coeur de ce terrain délimité. La guerrière s'aventurait près des cimes d'arbres pour déterminer son emplacement pour la poursuite de l'entraînement de Nuage de Feuilles. Le vent ne semblait pas savoir comment se comporter en ce début de matinée : il changeait ses tournures au moindre moment... pauvre petite boule de poils ça ne s'annonçait pas si facile.

Sable de Rose, au creux de son coeur vieillot, espérait que celle-ci continue avec cette même détermination. Après tout, c'était bien navrant de le dire, mais la pauvre novice en allait avoir de besoin au cours de son cheminement en tant qu'apprentie.

Rose avait bien déceler l'incompréhension qui se dessinait sur le visage de son apprentie, mais surtout dans l'expression de ses prunelles ambrées. Elle ne pouvait pas lui chuchoter de doux mensonges en lui disant que ce serait facile car ça n'allait pas être le cas. Au contraire, le métier de guerrière amenait énormément de responsabilités, mais aussi des compétences à acquérir avant tout : servir sa meute n'était pas de tout repos.

Le vent venait donc de droite : Sable de Rose pouvait sentir la brise sur l'extrémité de ses poils. Les douces rafales semblaient caresser son pelage comme le faisait sa mère à l'époque. À cette seule pensée, la guerrière de la meute de la terre pouvait se remémorer de vieux souvenirs qui lui semblaient ensouvelis sous les décombres de ses songes.

Puis, soudainement, les mémoires s'étaient volatilisées brusquement lorsque la louve décela l'odeur de sa novice derrière elle. Aussitôt, Nuage de Feuilles semblait vouloir retenter sa chance. Rose eut un sourire en coin en constatant l'ambition de la petite louve. Après quelques secondes : la mentor réalisait que sa jeune apprentie avait réussi ce prompt défi, alors que Rose se retournait vers elle songeant qu'il était temps de passer à une autre étape.

« Parfait, Nuage de Feuilles, continuons. Je suis fière de toi : continue de progresser en ce sens ! »

La louve, Sable de Rose, encourageait son apprentie à la suivre. Ainsi, elles continuèrent leur trajectoire pour la prochaine phase. La queue balayant l'air, le canidé errait dans les bois avec sa protégée : un sourire rayonnant sur ses babines. En ces temps doux, la Rose appréciait élaborée l'apprentissage de Nuage de Feuilles car cette saison s'avérait être la meilleure pour débuter.

La guerrière tentait de trouver leur prochain entraînement : probablement mettre à l'appui les savoirs qu'elle avait acquise tout en apprenant les positions de chasse. C'était à cette suite qu'elle entreprit de chercher à déceler l'odeur d'une proie. Après quelques moments, la louve huma la flagrance d'un blaireau qui n'était pas très loin d'ici. Cet animal de taille moyenne s'avérait être un excellent défi, mais pour les débuts de sa très chère apprentie : Rose préférait l'aider.

« Alors, j'ai une épreuve de taille pour toi : un essai à la chasse. Je dis bien une tentative puisque les débuts ne sont jamais très gratifiants, mais peut-être sauras-tu me surprendre ? » dit elle avant de poursuivre... « Il y a l'odeur d'un animal que l'on peut sentir : le connais-tu ?»

Marmonnait-elle plus bas en se rapprochant de leur cible en empruntant un pas feutré pour ne pas alerter celle-ci. La louve fit comprendre à sa novice de réduire le bruit de ses pas. Puis, Rose s'accroupissa et elle invita Nuage de Feuilles à faire de même. Après tout, la discrétion était l'élément premier de la position pour chasser aisément. Le vent venant de face, le canidé invita le louveteau à continuer en ce sens.

ft. Nuage de Feuilles


♥️ Merci à Flocon de Lune pour ce magnifique kit  ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 14
Date d'inscription : 20/08/2018
Age : 19
Mer 12 Sep - 12:31

Une apprentice pleine de bonne volonté


Petite feuille pousse sur son arbre, encouragée par la rose…
Nuage de Feuilles n'était plus qu'à quelques pas de sa Mentor lorsque cette dernière se retourna. La jeune louve se figea.

J'ai échoué? se demanda-t-elle.

Mais Rose de Sable n'avait pas l'air déçue ou quoi que ce soit, au contraire:

- Parfait, Nuage de Feuilles, continuons. Je suis fière de toi: continue de progresser en ce sens!

Nuage de Feuilles lâcha un soupir de soulagement en entendant ces mots, avant de se redresser, le poitrail gonflé par la fierté.

- Merci Sable de Rose!

Elle se promit intérieurement de s'entraîner encore, seule, en rentrant au Camps. Elle était déterminée à devenir la meilleure Guerrière possible, et elle avait l'impression d'être bien partie, à son grand soulagement. Elle se voyait déjà rentrer et raconter la séance à ses parents, voir la fierté dans leur regard sur elle. Un sourire étira ses babines alors qu'elle se levait pour suivre la Guerrière au pelage sable. Nuage de Feuilles s'aperçut qu'elle souriait aussi, sa queue battant l'air, et elle comprit qu'elle avait eu tort de s'inquiéter autant. Si Sable de Rose l'avait acceptée comme apprentie, c'est qu'elle croyait en elle. Et, pour l'instant, Nuage de Feuilles ne semblait pas décevoir ses attentes.

La jeune louve au pelage beige, mêlé de noir, de caramel et de gris, s'aperçut que sa Mentor s'était mise à humer l'air. Elle l'imita sur-le-champ et détecta une forte odeur, qui lui fit froncer le museau.

ça, ça peut pas être une proie… Beurk.

Elle jeta un œil vers Sable de Rose, espérant que celle-ci allait l'éclairer sur l'identité du propriétaire de ce fumet puant. L'apprentie n'avait aucune idée de ce que à quoi elles allaient avoir affaire. Fouillant l'air, paupières plissées de concentration, elle tenta d'obtenir plus de renseignements sur ce qui se trouvait non loin d'elles. L'odeur était forte, mais ça ne pouvait pas être seulement le fait de la puanteur, il devait y avoir un lien aussi avec la taille de l'animal. Plus gros qu'un lièvre, mais plus petit qu'une biche et même qu'un loup. Nuage de Feuilles ne savait pas si elle devait s'inquiéter ou être excitée. Ou juste être dégoûtée par l'odeur. Sable de Rose mit fin à ce débat intérieur:

- Alors, j'ai une épreuve de taille pour toi : un essai à la chasse. Je dis bien une tentative puisque les débuts ne sont jamais très gratifiants, mais peut-être sauras-tu me surprendre ?

Nuage de Feuilles hocha la tête, elle venait de se décider pour l'enthousiasme. Sa Mentor ajouta, un ton plus bas:

- Il y a l'odeur d'un animal que l'on peut sentir : le connais-tu ?

Nuage de Feuilles espérait que la louve claire ne serait pas trop déçue d'apprendre qu'elle ne le connaissait pas, et décida de compenser en lui faisant part de ses observations:

- Je n'avais jamais senti cette odeur avant, mais d'après sa force je dirais qu'il est plus gros qu'un lièvre mais plus petit qu'un loup. Ah et puis il pue, mais je suis pas sûre que ce soit très important pour la chasse…

Nuage de Feuilles sourit, espiègle comme à son habitude. Elle ne se laissa pas distraire pour autant, et obéit à Sable de Rose en se faisant plus légère sur le sol herbeux de la Forêt Emeraude. L'odeur était de plus en plus forte, elles n'en étaient plus très loin. La Mentor s'accroupit, imitée là aussi par son apprentie. Nuage de Feuilles étudia leur environnement. Le vent venait d'en face, c'était pourquoi l'odeur leur parvenait si facilement, si fortement. Elle repensa alors à ce qu'elle avait dit à Sable de Rose sur la puanteur de l'animal. Puisque l'odeur était si forte, était-il possible qu'elle permette de cacher l'odeur des loups? Et si oui, la cachait-elle seulement vis-à-vis des autres animaux présents dans le coin, ou aussi vis-à-vis de l'animal puant lui-même? Elle n'eut pas le temps de faire part de ces réflexions à Sable de Rose, qui l'incitait à s'approcher de leur proie.

Nuage de Feuilles n'hésita pas une seconde, et se rapprocha encore davantage de la source du désagréable fumet. Alors que ce dernier était plus puissant que jamais, elle aperçut finalement l'animal. Il devait faire la moitié de la taille d'un loup adulte, une fourrure gris-noir sur quasiment tout son corps, à l'exception des bandes blanches qui s'étendaient de son museau à son cou en passant par le sommet de son crâne.

Quelle drôle de bestiole…

L'animal était de profil par rapport à Nuage de Feuilles, ce qui signifiait qu'il pourrait la voir du coin de l'œil si elle ne faisait pas attention en s'approchant. Ne se posant plus de question, elle se décala légèrement sur le côté, de sorte à ce que le vent lui vienne toujours en face, mais que l'animal ne puisse pas la voir s'approcher à moins de tourner franchement la tête. La jeune louve était un peu inquiète de sa taille, elle était à peine plus grande que lui et ne pouvait qu'espérer qu'il n'avait pas de griffes ou de crocs comme les siens.

Nuage de Feuilles continua à avancer, encore, encore, encore un peu… Arrivée à deux longueurs de queue, elle bondit. Elle savait ce qu'elle devait atteindre: la gorge. Elle tenta de bloquer l'animal sous elle avec ses pattes, plantant ses griffes dans son dos, fouillant la fourrure à la recherche de la source de vie. Mais elle se rendit vite compte qu'elle n'arriverait pas à atteindre son objectif dans cette position, alors elle relâcha assez la pression de ses pattes pour que l'animal remue, tente de se retourner vers elle, exposant ainsi sa gorge. Quand elle vit une ouverture, elle se jeta crocs en avant, fouillant la fourrure épaisse jusqu'à sentir la peau. Elle mordit alors, essayant d'être la plus rapide et efficace possible pour ne pas faire souffrir inutilement l'animal. Quand elle sentit la vie le quitter, elle remercia silencieusement la Meute des Etoiles, avec un regard vers le ciel, avant de relâcher la pression de sa mâchoire, goûtant le sang sur sa langue.

En reculant et s'asseyant près de sa proie, elle sentit soudain une légère brûlure sur son épaule, où il manquait une touffe de fourrure. Elle en conclut que l'animal l'avait mordue alors qu'elle fourrageait son poitrail, mais ce n'était pas trop douloureux et il n'y avait pas de sang alors… Elle se contenta d'attendre sagement que Sable de Rose se manifeste et lui donne son avis.



~Nuage de Feuilles~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute de la Terre :: Forêt d'Émeraude-