RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Meute du Vent :: Crevasse brumeuse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patrouille au bord du vide (Ft. Lune d'Or, Ailes du Destin et Nuage d'Émeraude)

Guerisseur • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Guerisseur • Meute du Vent
Messages : 40
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 15
Localisation : Dans ma tanière à trier les plante x)
Ven 3 Aoû - 14:23
Patrouille au bord du vide
Plume d'Épervier, accompagnée d'un petit groupe constitué du chef de la meute du vent, Lune d'or, de son lieutenant, Ailes du Destin et de l'apprentie de ce dernier, Nuage d'Émeraude, venait d'arrivé près des Crevasses Brumeuse. Ils c'étaient levés tôt pour pouvoir explorer en détail l'endroit où serait caché le "trésor des anciens", comme l'appelait désormais la meute. Ils avaient couru dans les valons des Collines Hurlantes puis traversé les fourrés de la Forêt Penchée en contournant l'Arbre aux Corbeaux sous la chaleur matinale de ces beaux jours d'Été. Plume d'Épervier était restée en arrière des autres, à la hauteur de Nuage d'Émeraude qui courait un peu moins vite que le reste du groupe. La rosée avait déjà disparu lorsque leurs pattes frôlèrent le sol rocheux qui bordait cette zone si caractéristique de leur territoire. Peu de loups osaient venir jusqu'ici, les apprentis en été écarté par leur mentor, Nuage d'Émeraude était certainement la plus jeune à voir ces lieux. La faille qui courait de la frontière avec la Meute de l'Eau jusqu'à la bordure de celle de la Meute de la Terre était plus profonde que ce que la louve se souvenait. Il lui était déjà arrivé de venir ici chercher des plantes mais uniquement lors des Hivers secs car près du gouffre qui regorgeait d'humidité on trouvait bien plus de végétation. Ce souvenir retient l'attention de la guérisseuse, était-ce une preuve que leur ancêtres avaient placé quelque chose en ses lieux ? Elle allait bientôt le découvrir, la tête penché vers le vide elle lança :
- On devrait faire le tour de la crevasse et trouver un passage pour descendre, partons en direction la frontière de la Meute de la Terre.
Elle n'attendis pas la réponse de ces camarades et continua sa marche en prenant les devants, ils marchèrent de long minute lorsqu'un tronc d'Arbre retient son attention, il descendait en une pente douce vers le fond de la clairière, il faudrait être prudent et avancé doucement en file indienne mais les loups pourrait descendre.
- C'est curieux, il n'était pas là avant, chuchota-t-elle.
Un dessin était tracé sur le côté coupé de l'arbre : le même symbole que sur le Rocher aux Loups qui représentait leur meute. Elle l'indiqua au chef mais pour elle, c'était évidant, la suite du chemin était par ici.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Chef • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Chef • Meute du Vent
Messages : 103
Date d'inscription : 16/04/2018
Age : 17
Localisation : Au sein de ma meute.
Jeu 30 Aoû - 0:05
Patrouille au bord du vide

Aujourd’hui, c’était le moment fixé auparavant avec les membres volontaires de sa meute pour partir en quête de vérité à propos de la rumeur.Il fallait en avoir le coeur net sur ce qui se disait sur leurs terres.
Tôt, le loup noir s’était levé, arpentant le campement avec détermination pour mettre en ordre diverses affaires;une certaine fatigue s’était donc emparé de lui au moment du départ pour la crevasse, aussi confia-t-il dans un regard la direction à prendre à leur guérisseuse, une louve en qui il avait toute confiance.
Celle-ci les avait mené rapidement et en toute sécurité aux abords de cette nature hostile qu’elle connaissant sans doute mieux que quiconque puisque son rôle reposait entièrement en elle.

Lune d’Or avait brièvement salué chacun de ceux qui participaient, puis s’était mis côte à côte avec la louve au pelage clair.
Leurs yeux contemplaient tous deux un signe qui ne pouvait pas passer inaperçu.
Il hocha la tête aux dires de l’autre, et prit la parole à son tour.

-Je vais passer devant.Nuage d’Emeraude, reste aux alentours du précipice au cas où il arriverait un problème, dans ce cas tu cours prévenir les autres.

Un regard calme et tranquille vint appuyer ce qu’il venait d’énoncer et qui ne souffrait pas de réplique.

-Plume d’Epervier, j’aimerai que tu restes à mi chemin, pour nous guider d’ici. Quant à Aile du Destin et moi, nous allons descendre davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 130
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Jeu 30 Aoû - 23:48
Patrouille au bord du vide.

J'étais réveillé depuis longtemps. Levée, préparée pour partir vers la crevasse brumeuse. Curieuse de savoir si ce trésor existait, si la meute des étoiles avait vraiment envoyer quelque chose. Je ne croyais pas en cette sortie, mais je voulais visiter cette crevasse, voire des mes propres yeux que les rumeurs ne sont jamais plus que du vent fait par les bouches des loups trop bavard.
Notre chef, mon mentor, notre guérisseuse, notre groupe était au complet pour partir. C'était au trot qu'on se dirigeait vers la crevasse. Un lieu presque interdis pour une apprentie si jeune que moi. Une frisson parcourus mon dos, devant moi Lune d'or et aile du destin trottait d'un pas régulier et assez rapide pour moi. Je restais à l'arrière accompagner de Plume d'épervier.
La crevasse se dessina sous nos pas. Un trou dans le sol, un craquement de la terre.
On contourna les lieux quand Plume d'épervier prit les rennes.
On marcha et je distinguai un arbre tomber dans la crevasse. J'entendis le commentaire de notre guérisseuse. Curieux ... Curieux... Certes, celà ne voulait pas dire grand chose néanmoins.
La voix de Lune d'or prit le dessus de mes pensées sarcastique.

-Je vais passer devant. Nuage d’Emeraude, reste aux alentours du précipice au cas où il arriverait un problème, dans ce cas tu cours prévenir les autres.

Je le regardai, planté mes yeux vert dans les siens, je ne voulais pas faire le guet. Mais lorsqu'il appuya son regard sur le mien je baissai les yeux et gardai mon museau fermer.

-Plume d’Epervier, j’aimerai que tu restes à mi chemin, pour nous guider d’ici. Quant à Aile du Destin et moi, nous allons descendre davantage.


Je cachais ma déception, je voulais aller voire. Découvrir.

"Reste calme, reste calme, ce n'est pas grave grande soeur"

j'entendis la voix réconfortante de mon frère dans ma tête, j'eu un sourire. Il était à mes cotés depuis ma rencontre avec une solitaire, depuis que j’arrêtais d’abandonner ma vie pour ne pas oublier mon frère et que je vivais pour le faire vivre à nouveau.

Je me tournis vers le groupe.

-Bien sur, Lune d'or.


Je m'assis près de l'arbre tombé, droite. J'étais proche du bord de la crevasse, je sentais l'attraction de l'interdis et du dangers, du vide sur mon corps, j'aimais cette sensation.

-Bonne chance à vous.

J'allais respecté les dires de mon chef, mais je savais que j'allais aussi descendre, je n'allais pas rester au bord et ne rien faire. Pas question d'être si proche et de ne pas franchir le pas. Peux être que je n'allais pas tant que ça respecter les règles.

.
©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Lieutenant • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Lieutenant • Meute du Vent
Messages : 109
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 18
Sam 29 Sep - 16:05
Patrouille au bord du videFt. Lune d'Or, Plume d’Épervier et Nuage d'Émeraude
Un jour des plus magnifiques se profilait à l'horizon. Ce terme lui convenait parfaitement, non pas par le temps clément qui semblait se profiler sous les doux nuages de l'aube mais plutôt par la très prochaine découverte qu'il ferait surement au fond de ce gouffre sinistre.
Après une bonne nuit de sommeil où Ailes du Destin s'était repassé les différentes façons de revenir avec la classe au camp, la gueule chargée de leur trésor, il était levé bien plus tard qu'à son habitude. Les autres membres de son équipe étaient déjà prêts lorsqu'il émergea de son profond sommeil. Et même si ses paupières à moitié fermées laisser penser le contraire, il était prêt à en découdre !

La marche jusqu'à la crevasse brumeuse permit au lieutenant de remettre ses idées en place. Ses pattes encore lourdes qui trainée sur le sol au début du chemin effectué maintenant des mouvements simple et souple. Ce fut totalement désengourdis qu'il arriva au pied de la crevasse. Alors que Plume d’Épervier s'improvisait guide du moment, elle les guida droit vers un tronc d'arbre. Sur le moment, Ailes du Destin ne fut pas surpris mais les paroles de la guérisseuse laisser entendre que la chance semblait leur sourire. La chance, ou la meute des étoiles.
Les paroles de Lune d'Or vinrent alors briser le peu d'hésitation présente dans l'esprit du jeune loup et l'invita à entrer à ses côtés alors que les deux louves resteraient en retrait. Il n'eut pas de meilleure idée à proposer alors il s'engouffra le long du tronc d'arbre en leur clamant:

- " Je passe en premier  !"

Ses mots pleines fougues cachaient la crainte de la chute. Alors même s'il avait pris un air insouciant avant de s'enfoncer dans la crevasse, il faisait particulièrement attention à l'endroit où ses pattes se posaient. Son regard jonglait entre le tronc d'arbre et la pierre qui se dessinait devant lui.  Plus il descendait et moins le monde autour de lui était visible. Il avait de plus en plus l'impression de s'enfoncer vers les ténèbres.  

© 2981 12289 0


Destiny's hunter.
Si tu te perds, rends-toi dans une prairie. Tu n'y trouveras pas de chemin. Tu n'auras plus à te perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Guerisseur • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Guerisseur • Meute du Vent
Messages : 40
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 15
Localisation : Dans ma tanière à trier les plante x)
Sam 6 Oct - 16:35
Patrouille au bord du vide
Plume d'Épervier, lorgnait le vide écoutant les ordres de son chef en détaillant le tronc d'arbre, les pattes au bord du vide. Ses yeux clairs arrivaient facilement à voir dans les ténèbres de la crevasse où la brume se dispersait peu à peu. La louve sortie de ses pensées pour suivre Aile du Destin et Lune d'Or, le tronc était humide et ses pattes glissaient, elle senti sa patte arrière droite dérapé, elle s'arrêta à mi chemin, s'asseyant bien au centre, enroulant sa queue autour de ses pattes. Ses pupilles grises voyaient désormais le fond du gouffre.

- Dans moins d'une queue de renard il y a une branche, passer en dessous, annonça-t-elle à l'avis du sous-chef qui avait pris la tête de la troupe.

Le reste du chemin semblait sans encombre. La guérisseuse avança un peu mais ses pattes dérapèrent et elle se retrouva les pattes avant dans le vide, ses griffes enfoncé dans le tronc, elle peinait à se redressé, peu à peu attiré par le fond du gouffre elle glissa, l'une de ses griffes se brisa et elle tomba, les yeux écarquillés, elle poussa un cris de stupeur, son dos frappa violemment un rocher. Elle ne senti aucune douleur, son esprit était parti dans une autre contré, des loups aux pelages étoilés se dressaient face à elle, un louveteau aux yeux clairs se tenait aux pattes de deux canidés, l'une des silhouettes était souple et élancée, quant à la seconde, elle avait une carrure musclé, ses pattes s'arquait légèrement. Lorsque Plume d'Épervier vit ses yeux elle les reconnu aussitôt.

- Père... Lâcha-t-elle.
- Ma fille, nous avons peu de temps, observe se que l'on ne voit pas, sens se qui n'a pas d'odeur et trouve se que tous cherche, la coupa-t-il.
- Le trésor ? Demanda la louve au pelage beige.
- Ou autre chose, chuchota la douce voix de sa mère.

Une voix qu'elle avait oublié depuis longtemps. Depuis cette nuit là où deux des guerriers étoiles avaient disparu.

Lorsque ses yeux se rouvrir elle senti comme une petite truffe se poser sur ses pattes, petit souvenir de cette vision. Elle se redressa, elle n'avait mal nul part, son corps s'était posé sur une plaque de mousse et de fougère, amortissant sa chute. Elle entendait ses compagnons l'appelé alors, une fois redressé elle leur répondu :

- Je vais bien, je suis presque en bas, je suis désolé, je ne pourrais pas remonter tout de suite, je vous guide d'ici ! Nous allons trouver se que l'on cherche, j'en suis certaine !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute du Vent :: Crevasse brumeuse-