Saison

Les astres sont revenu ! Après un mois caché derrière l'horizon le soleil ébloui le monde avec ses rayons et la lune est de retour avec ses étoiles.
Proie ► Présente

Effectifs

16 ♂ 18 ♀
Feu ► 5 Loups
Eau ► 6 Loups
Terre ► 6 Loups
Vent ► 6 Loups
Temps ► 6 loups
Solitaire ► 4 Loups

Rumeurs

Vous avez une rumeur à faire partager ? Envoyer un Mp a Earth Wolf pour qu'il puisse l'integrer ici !

► Une rumeur court sur les terres du Vent. Aussi imperceptible qu'un murmure et insaisissable que la brise, seuls les loups les plus vaillants oseront y prêter l'oreille. Un trésor envoyé par le clan des étoiles aurait été enseveli au plus profond de la crevasse brumeuse. Seul un cœur hardi pourra s'en emparer. Seras-tu l'élu jeune loup ?
Rumeur 2 ►
Rumeur 3 ►
...

Prédéfini

Sable de Rose
Fiche
Goutte de Pluie
Fiche
Croc de Givre
Fiche
Grondement d'Orage
Fiche
Terre d'Été
Fiche
Nuage d'Ombre
Fiche

Ouvrir
RSS
RSS



 

 :: Terre Neutre :: Plaine étoilée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le silence des étoiles(PV Nuage d'Hiver)

Chef • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Chef • Meute du Temps
Messages : 133
Date d'inscription : 20/12/2017
Mar 12 Juin - 13:47
Ces derniers temps, j'avais ressenti un manque que je ne pouvais ignorer. Cette sensation m'avait envahi à maintes reprises, me hantant par d'innombrables passages de mon passé. J'avais besoin, en cette nuit fraîche, de me recueillir auprès de ceux qui avaient veillé sur moi depuis le début. Ayant perdu tôt mes parents, je n'avais pas vraiment pu combler le vide que leur absence avait crée. Certes, à l'époque, j'avais eu un frère. Seulement, je ne réussis pas à l'amener sur le bon chemin, ce qui le conduisit à périr entre mes crocs. C'est donc le cœur lourd, que je décidais de suivre la ou mon cœur me dictait d'aller, quittant le territoire de la meute du Temps pour quelques heures.

J'arrivais ou seul endroit ou je pouvais me permettre de douter, sans avoir à craindre que l'on me découvre ainsi soucieux. Après un rapide regard aux alentours, je vis qu' aucune âme n'était éveillée dans la plaine étoilée. Je m'allongeais donc sur l'herbe grasse, découvrant que de multiples lucioles commençaient à briller ci et là, de façon aléatoire . Je profitais de spectacles quelques instants puis je basculais pour me retrouver sur le dos, les pattes avant posaient sur ma poitrine. Cela pouvait paraître étonnant comme position, mais pour apprécier le ciel, il n'y avait pas meilleure posture. Mon regard se perdit dans le rideau brodé d'étoiles, là ou chaque âmes brillaient après avoir quitter la terre.

-Bonsoir la meute des étoiles. J'espère que ce que vous observez ces derniers temps ne vous déplaît pas et que...je remplis bien mon rôle.

Tout en ne quittant pas les étoiles de mon regard, je me demandais si ce manque allait partir un jour. N'ayant aucun confident, j'avais que les étoiles pour pouvoir partager ce qui se tramait au fond de moi.

-Vous me manquez père, mère, et surtout toi mon frère...Je suis désolé de n'avoir pas su te guider.

Quelque part, je me disais que je ne méritais pas de briller comme eux, tous ces loups qui avaient péri de façon digne ou non. Il n'y a rien  d'honorable dans la mort, seulement des souvenirs et de la peine. À chaque fois que j'étais en face de ces étoiles, je cherchais inconsciemment un signe des êtres chers que j'avais perdus. Lorsque je m'en rendis compte, cela me fis de la peine, sachant que seul leurs lumières et leur silence me seront donnés de voir et d'entendre. Mon cœur se serra une nouvelle fois, alors je souris, car je ne savais que faire cela lorsque j'avais mal. C'est pour cela que je ne souriais presque jamais, car j'avais du mal à exprimer ma joie par la même façon que la tristesse.

-Je vous en conjure, protégez les meutes avec votre lumière et de vos conseils.

Dans un murmure, je me mis ensuite à remercier la meute des étoiles de leur présence,  dans une prière que beaucoup de loup dans la meute du Temps récitaient avant de dormir, ou lorsqu'ils se levaient. Je croyais en la meute des étoiles, à l’affût du moindre signe qu'ils pouvaient envoyer. J'étais certains qu'ils jouaient un rôle important dans l'équilibre de la vie. Ces dans ces dernières pensées je finis par m'allonger sur le ventre, détournant mon regard du ciel. Je posais ensuite ma tête sur une fougère, ce qui m'apaisa instantanément, me rappelant la tanière de ma famille, entièrement recouverte de cette plante. Je ne faisais plus attention aux alentours, profitant de ce moment de réconfort pour fermer mes yeux quelques instants.


Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 58
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Ven 15 Juin - 19:43
Nuage d'Hiver entra dans la tanière des apprentis les pattes endoloris. Le crépuscule prenait fin, et Lune Infernale, son très chère et acolyte mentor l'avait entraîné toute la journée sur de nouvelle technique de combat. Tout en se couchant, il comprit que son apprentissage passait à la vitesse supérieur ces derniers temps. Ses pattes était plus fortes, son ossature et ses muscles également. Une bouffée d'excitation, malgré la fatigue, s'émana de lui alors qu'il pensait à son baptême de guerrier qui approchait de plus en plus. Encore quelques lunes, Hiver, seulement deux... Alors que ses pensées sombrait dans mes techniques de combat qu'il avait apprit tout au long de la journée, les derniers rayons du soleil rouge orangé disparurent.

Un pelage noir…
Un combat mêlant griffes et sang rouge écarlate...
Un éclair zébrant le ciel du soir…
Une louve blessée qui était blanche et si délicate…


Le jeune loup se réveilla en sursaut, les membres tremblant, plus de fatigue, mais de peur. Une peur qui vous lance des vagues de terreur et d'effroi à la fois. Les images de son cauchemar restait dans son esprit et il ne put se résoudre de rester une minute de plus dans la tanière. Sortant dans le camp, tous dormaient, et le silence se prolongeait dans la forêt alors que la nature était plongée au cœur de la nuit.

L'apprenti sortit en faisant attention qu'aucun loup ne le voit, puis s'avança jusqu'à se retrouvait au sommet d'une petite colline boisé ou l'on pouvait voir un bout des terres des loups. La respiration plus calme, l'esprit aérait, Nuage d'Hiver s'assit, regardant l'immensité du paysage tout en réfléchissant à se cauchemar si réel. Était-ce une vision ? Non… je ne pense pas. La meute des étoiles enverrait un signe au guérisseur.

Une brise légère caressa son pelage gris clair, et Nuage d'Hiver put se détendre. La fatigue de l'entraînement s'était volatilisé pendant cette petite balade nocturne. Alors qu'il se levait pour faire demi-tour, l'apprenti remarqua que le ciel noir ébène était remplis d'étoiles magnifiques. N'ayant vue se détail auparavant, un souvenir resurgit au fond de sa mémoire. Celui de sa mère qui lui racontait un endroit particulier, qui s'appelait la Plaine Étoilée. C'était ce jour là que son frère, Petit Lac, n'était jamais revenu…

S'ébrouant le pelage, le jeune loup essaya d'oublier son frère pour se concentrer sur les paroles de sa mère.

Petit Hiver, la Plaines Étoilée est un endroit sacrée pour tout les loups de chaque meutes. Un endroit apaisant, ou les étoiles de la nuit te donne du courage et de la bien vaillance. Il ne doit y avoir aucun combat dans cette endroit. Les loups de la meutes des étoiles observes et te conseil sur le droit chemin à suivre.

Lorsque Nuage d'Hiver s'ébroua à nouveau, une nouvelle idée s'insinua en lui. (Et si je me dépêche, personne ne remarquera que je suis partis de toute façon !)

L'esprit et les pattes revigorées par cette idée, l'apprenti s'élança comme une flèche hors du territoire de la meute de la Terre. Décidemment, le loup gris aimer braver les interdits, d'abord les montagnes insaisissable, la caverne, et la plaines étoilée… Mais malgré lui, une petite voix dans sa tête lui disait de se rendre dans cette endroit si calme. Et si au finale, je devais m'y rendre ?

Alors que les arbres disparaissait, les collines s'aplatissait, les courbatures de son entraînement vinrent à nouveau le ralentir. Heureusement, il arriva, comme il supposa à la Plaines Étoilée peu de temps après la douleur arrivait. Les herbes hautes et la brise fraîche lui firent un bien fou. Avançant tout en essayant de faire le moins de bruit possible pour profiter du silence complet, les yeux vers les étoiles, son esprit se vida de toutes les préoccupations de la vie de tout les jours. La nuit semblait briller, ces lumières blanches bravant l'océan obscure, le spectacle était magnifique.


Nuage d'Hiver se coucha et respira doucement. Une odeur étrange vînt cependant lui titiller les narines. Un loup est ici ! Un loup du temps... Se levant d'un coup pour essayer de percevoir une quelconques ombres, les paroles de sa mère l'apaisèrent. C'était un lieu sain d'aucun combat, une plaines libre pour tout le monde, neutre. Apaiser et sa vilaine curiosité ressurgissant en lui, le jeune loup commença à s'avancer dans les hautes herbes pour rencontrer ce loup de la meute du Temps qui se trouvait ici, aussi tard dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Chef • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Chef • Meute du Temps
Messages : 133
Date d'inscription : 20/12/2017
Mar 19 Juin - 10:45
Les yeux clos toujours clos, je me mis à sonder mon âme , pour me rappeler tout le parcours que j'avais fait pour en arriver à là, allongé dans cette plaine. Le visage de l'ancien alpha de la meute du Temps m'apparut aussi nettement que s'il se tenait devant moi. Ses conseils aussi étaient bien là, imprégnaient de mon esprit. Il m'avait appris beaucoup de choses sur la vie comme sur moi. Si les règles étaient indispensables pour pouvoir gérer une meute entière, il ne fallait pas oublier sa propre personne. L'alpha m'avait appris à me connaître et à suivre ma propre voie, sans jamais m'influer, comme avec chaque loup de notre clan. C'est ainsi que depuis le début,j'ai aspiré à devenir chef de meute. Non pas pour la gloire ou les privilèges mais pour pouvoir tenter de protéger tout le monde. Cela avait surpris  mon entourage, ayant toujours été un loup un peu effacé. Cela était du au fait que je m’entraînais continuellement dans mon coin, sans jamais faire de vague, pour devenir chaque jour un peu plus fort.En voyant ma volonté indéfectible,  même après avoir perdu mes parents, l'alpha avait finit par me prendre sous son aile , voyant en moi son successeur.


C'est en repensant à tout ceci que ma détermination de protéger tout le monde reprit le dessus, me rappelant que je ne devais pas me laisser aller .J'avais échoué avec mon frère, c'était indéniable,cependant, je devais avancer. Qu'importe les épreuves à venir, jamais je ne me détournerais de mon credo. Je me relevais donc, les yeux remplis des mêmes résolutions que lorsque j'étais encore louveteau. C'est en reprenant pleinement mes esprits que des effluves firent leur apparition. Je relevais donc mon museau vers le ciel, pour pouvoir mieux renifler l'odeur . Je m'immobilisais donc, voulant savoir qui cela pouvait être mais n'ayant pas un vent favorable, j'eu du mal à déterminer si l'individu était seul ou non. Une chose était sûre, ce n'était pas l'odeur d'un membre de ma meute , ni de Nébuleuse d'Argent. Je me surpris à faire cette dernière constatation, me demandant pourquoi je m'étais dit cela. Un léger sentiment de honte me perturba un instant avant que je reprenne mon sérieux.

Agitant mes oreilles dans toutes les directions, j'essayais de savoir si le loup que j'avais détecté était seul ou non. Il n'y a pas si longtemps que ça, j'étais tombé dans une embuscade . Un groupe de solitaire avait voulu me tuer.En étant chef, on était souvent la cible parfaite pour des projets plus ou moins ambitieux . Je n'avais pas réussi  à éviter le combat, ayant dû tuer deux d'entre eux pour m'en sortir. J'avais laissé la vie sauve au dernier, qui avait fui dans les terres neutres. J’espérais qu'en le laissant partir, il ne referait plus jamais la même erreur et qu'il apprendrait quelque chose.  J'étais rentré au camp avec seulement quelques égratignures, ayant eu de la chance que mes attaquants soient peu expérimentés dans le combat.

Ne décelant aucun piège, je finis par pointer de mon regard vers l'endroit d'où venaient les bruits de pas qui se rapprochaient de moi. Apparemment, le loup qui venait à me rencontre ne semblait pas doté de mauvaises intentions, ne cachant pas sa présence. Je m'avançais alors moi aussi d'un pas sûr, jusqu'à ce que je commence à voir la silhouette de l'individu. Je ne m'attendais pas à faire une rencontre aussi tard, surtout dans un lieu comme celui-ci. Mais cela ne me dérangea pas pour autant. Maintenant que nous étions à une distance raisonnable, je constatais ,malgré la brise qui ne m'aidait pas,qu'il ne portait pas qu'une seule odeur sur lui. J'en conclu qu'il faisait donc parti d'une meute. Mais laquelle ? Je me présentais alors calmement, étant courtois ,même avec des inconnus.

-Bonsoir . J'inclinais légèrement ma tête en guise de salutation, reprenant ensuite la parole :Je suis Lune d'Antan, de la meute du Temps.


Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 58
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Hier à 16:34
Nuage d'Hiver repéra une ombre s'avançant vers lui entre les hautes herbes. Pas de doute, il s'agissait bien d'un loup de la meute du Temps. L'odeur lui semblait légèrement familière, mais impossible de visualiser le loup en question. Le cœur s'accélérant, le jeune loup allait encore avoir des problèmes si on s'apercevait qu'il était à nouveau partit en terre neutre alors qu'il n'était qu'un simple apprenti.
Plissant les yeux, dans la plaine sombre, un grand loup d'une taille imposante apparut devant lui.


-Bonsoir dit en inclinant légèrement la tête. Je suis Lune d'Antan, de la meute du Temps.

Nuage d'Hiver écarquilla les yeux quelques instants. Lune d'Antan... Il était en face de l'alpha de la meute du Temps. Voilà pourquoi il reconnaissait son odeur, l'ayant croisé à plusieurs assemblées, même si ce dernier ne devait absolument pas savoir qui il était. De source et de rumeurs, le jeune loup savait que Lune d'Antan était un bon chef, très respecté mais ne laissait jamais paraître ses émotions à quiconque. C'est pourquoi, l’apprenti se posa de nombreuse questions sur le fait que le chef de la meute du Temps était seul à une heure aussi tardive.

De toute façon, je ne sais même pas pourquoi je suis ici... Mais, c'est vrai que l'on se sent bien.

D'abords le chef du Vent il y a quelque lune de cela, et maintenant, Lune d'Antan, cette situation n'était pas franchement anodine pour un jeune loup mais sachant que Nuage d'Hiver aimait bien la liberté de mouvement...

Je vais encore être de corvée de tanière pensa t'il.

Voyant qu'il n'avait toujours pas répondus, il sentit ses oreilles chauffer, se sentant honteux et impoli. Baissant la tête pour lui rendre sa salutation, le jeune loup déclara alors que les grillons cessaient de chanter :

- Salutation Lune d'Antan, je me nomme Nuage d'Hiver, apprenti de la meute de la Terre. Excuse-moi, je suis surpris, je ne pensais voir personne à cette heure-ci.

Levant les yeux vers la magnifique constellation, Nuage d'Hiver ajouta :

- Je n'étais jamais venue ici, on dirait que tout nos ancêtres nous regardent dans haut. C'est... apaisant et effrayant à la fois.

Le jeune loup ne savait pas pourquoi il avait dit ça, mais quand il regarda à nouveau le loup brun, il ne put se retenir de sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Terre Neutre :: Plaine étoilée-