Lorsque les murmures précieux chasse la froideur. ~PV Nuage d'Émeraude
RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Terre Neutre :: Caverne sans fond Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorsque les murmures précieux chasse la froideur. ~PV Nuage d'Émeraude

Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 158
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Mer 9 Mai - 19:04
Des jours était passé, sans la moindre nouvelle de Flocon de Neige. La pluie n'avait d'ailleurs pas cessé depuis. Le cœur de Nuage d'Hiver était froid et pas même sa mère n'arrivait à lui faire sortir les vers du museau. Le temps plus le chagrin, l'apprentissage du jeune loup était devenus maussade.
Il espérait que se chagrin cesse, cela en devenait pesant, mais comment ?
Alors que pendant une matinée, son entraînement avait été éprouvant, le ciel n'en restait pas moins gris, mais au soulagement d'Hiver, il ne pleuvait pas.

Une fois qu'il eu avalé un merle sur le tas de chasse, il se décida enfin à retourner aux montagnes insaisissable. Peut importe si il était à nouveau de corvée de nettoyage de litière pour un lune, il s'en moquait. Il avait besoin de faire la paix avec son chagrin, sinon celui-ci rongerai son âme. S'assurant que personne ne le regardait, et malgré sa fatigue de son entraînement il resta aussi déterminé qu'un oiseau bravant la tempête. Il dépassa le territoire puis contourna le lac. Le soleil caché devait sûrement être haut dans le ciel alors qu'il se trouvait en bas des montagnes. Tout les souvenirs affluèrent. Cela faisait longtemps pourtant. Une pic au cœur, mais sentir l'air frais lui faisait du bien. Avant qu'il ne s'engage à l'ascension, son esprit et sa vilaine curiosité le poussèrent à continuer un peu plus loin vers le sentier au lieu de monter sur les roches. Son instinct lui disait autre chose, mais est ce que sa curiosité l'avait trahis une seule fois ?
Peut être ...
Ses pattes fatigué le menèrent loin, mais une fois arriver devant une caverne, un frisson lui parcourut l'échine. Sa mère lui avait raconté, Nuage d'Hiver se trouvait devant la caverne sans fond. Celle avec pleine de légende aussi effrayant les unes que les autres. Cachant un autre monde appelé Nulle part. Qu'elle excitation ! Et... qu'elle frayeur ! BRR.
Le jeune loup s'ébroua frissonnant même si il lui semblait que la brise lui murmurait les voix de loups disparus.
S'asseyant, les oreilles aux aguets devant ce vide sombre. Comme hypnotisé. Mais les broussailles et une nouvelle odeur lui titilla l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Lun 25 Juin - 13:35
Le ciel gris recouvrait les cieux. Cela faisait un moment que l'occasion de s'enfuir vers les terres libres ne c'était pas présenté. Toujours présente pour aider la meute, je cachais mes envies de fuite vers les terres sans meute pour retrouver le calme de la solitude ou bien la compagnie agréable et enfantine de Flocon de Neige. Ce jours là mon mentor occupé avec le chef, les anciens n'étaient pas exigeant et personne n'avait besoin que l'on rapporte une ou deux proies pour le tas de gibier. Alors je pris le parti de m'enfuir. Personne ne me posa de question lorsque je me mis à courir vers les plaines de notre territoire puis vers celle qui appartenait à personne. Ma course me détendit, il y avait bien un moment que je n'avais pas courus ainsi. Deux mois que je n'étais pas sortie, mon corps avait grandit, mes muscles s'affinait un peu tandis que je grandissais. Mon pelage perdait un peu de son roux enfantin et les teintes gris gagnaient du terrain. J'avais prit en assurance dans la chasse, mais au fond je restais toujours aussi renfermée. J’espérais m'enfuir et retrouver Flocon, la revoir, elle et son innocence joueuse. Je voulais me libéré des pressions imaginaires que je portais au sein de la meute. En dehors des frontières, seule, j'étais moi. J'arpentais les terres neutres et fila entre les collines et les chemins escarpés qui se faisaient de plus en plus nombreux. J'approchais de la montagne insaisissable surement. Malgré le mal aux pattes qui commençait à ralentir ma course, j'allais bien. Je scrutais le paysage par moment, humait l'air frais de la grisaille. Je m'approchai de la caverne sans fond. A quelque mètres de moi, un autre loup regardait le noir du gouffre. Il était plus grand et d'une fourrure grise. A l'odeur il n'étais pas un solitaire, il venait du clan de la terre. Je crus au début qu'il ne m'avait pas encore remarquer mais sa tête avait légèrement bouger quand la brise lui apporta mon odeur. Que devais-je faire, partir et le laisser seule tant qu'il ne c'était pas montrer hostile ? Devais-je aller le voire, et pour lui dire quoi me disais-je ? Je me rappelai de ma rencontre avec Flocon, le monde ne me voulait pas du mal. Tu fonctionnais avec lui, il fonctionnait sans toi.
J'avançai d'un pas et me découvrit.

-Bonjour. dis-je simplement
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 158
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Mar 26 Juin - 18:49
-Bonjour.

Ce simple mot fit sursauter le jeune loup, alors qu'il regardait la caverne sombre. Il pensait bien qu'il avait entendus quelques choses, mais il ne s'attendait certainement pas, à ce qu'un autre loup l'aborde. Prit au dépourvu, Nuage d'Hiver se retourna les poils hérissés de surprise, les oreilles pointés vers l'avant. Devant lui, alors que son cœur battait à ton rompre, il découvrit, non pas un pelage blanc comme celui de Flocon de Neige, mais un pelage brun tacheté de roux.
Se calmant tout de suite il réussit tout de même à balbutier ces quelques paroles :

- Ah... euh... bonjour, ... je ... bonjour.

S'ébrouant la tête, l'apprenti se sentit affreusement stupide devant cette jeune louve, qui devait avoir peut être une lune de moins que lui. La scrutant de ses yeux gris d'un regard qui se voulait chaleureux maintenant, il huma l'air et reconnus l'odeur de la meute du Vent sur l'apprentie. Jamais il ne l'avait vue auparavant, ou du moin, il était certains de ne lui avoir jamais adressé la parole lors des assemblées. Assez petite, une oreille bougeant étrangement et des yeux vert magnifique, Nuage d'Hiver retroussa les babines en voulant lui faire un sourire.

Surement très moche et très stupide de ta part Nuage d'Hiv..

Se levant pour tout de même la saluer de façon solennel, il se demanda ensuite, ainsi que sa vilaine curiosité, que pouvait-t-elle bien faire ici. certes cela ne le regardait pas, mais il se posa tout de même la question. Regardant la caverne, les oreilles aux aguets alors qu'il avait entendus des murmures étranges sortant de la grotte, ce qui lui fit froid dans le dos avec toutes ses légendes que l'on racontait de cet endroit, le jeune loup se tourna à nouveau vers la jeune louve.

- Excuse- moi ! J'ai été surpris... (Levant la tête plus haut) Je me nomme Nuage d'Hiver de la meute de la Terre. Et toi, tu viens de la meute du Vent si je ne me trompe pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Mer 29 Aoû - 22:00
lorsque les murmurs précieux chasse la froideur

Le loup en face de moi bégailla se que je compris comme une salutation. Je le détaillai d'un regard amusé. Je l'avais surpris cela n'en faisait aucun doute. Ses yeux se posaient sur moi, il huma l'air, il se reprit. Ses yeux me donnèrent envie de me rapprocher un peu. Je vus mieux la caverne derrière lui.
"Le monde ne te veux pas de mal.
Le monde vie.
Tu vies, je vie"

Depuis ma rencontre avec Flocon, depuis que j'avais laisser mon frère devenir l'ombre qui vivait à mes cotés, j'étais plus sereine. Le monde ne se moquait plus de moi, le monde en dehors des frontières étaient celui que je préférais, que Petit-Rat appréciait. Je vivais, je n'oubliais pas.

Je secouai la tête en faisant un pas vers lui et lui souris. Son sourire était étrange et ses yeux se reposèrent vers la caverne. Un lieux si calme. Le mystère a souvent quelque de à la fois existant et reposant. Le noir au fond du gouffre, et nous étions deux loups face à se vide. Comme si nous étions l'iris d'un œil et que bientôt nous disparaîtrons dans sa pupille.
"Petit-Rat ne trouves tu pas ça magnifique ? "
J'étais fasciné, mon oreille tremblotait. La voix de l'autre loup me fit sursauter. L'attraction de ce lieu était extraordinaire. Magique.

- Excuse- moi ! J'ai été surpris...  Je me nomme Nuage d'Hiver de la meute de la Terre. Et toi, tu viens de la meute du Vent si je ne me trompe pas ?

Je tournis ma tête vers lui, depuis combien de temps je beugais comme ça. Je lui rendis un regard amical.

-Excuses-moi alors, se n'étais pas mon intention. Je suis Nuage d'Émeraude apprentie de Ailes du Destin. Et effectivement c'est bien ma meute. Il est fascinant cet endroit. On entend dire beaucoup de chose, mais pas assez que c'est un lieu sublime.

Le noire qui cassait avec la couleur des roches brunes, les fissures qui cachaient chacune d'elle milles et une légendes. On disait que c'était un repère pour les loups sans meute, les solitaires, on disait donc que c'était un endroit dangereux, peux être étais-ce vraiment le cas. Ou si les légendes voulaient seulement nous enfermer ici, et si il y avait un autre endroit là bas cacher par cette noirceur intrigante. La lumière ne rentrait qu peu à l’intérieure, aspirer par les parois.

-Pourquoi ne pas aller voir ?


"Pour rester en vie..."
"cela ne fait rien car alors je te retrouverais."

.
©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 158
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Jeu 30 Aoû - 21:27
La jeune louve le regarda après quelques minutes de silence complet. Ses yeux était spectaculaire, Nuage d'Hiver aurait put y plonger dedans, ils étaient tellement vert, profond...
L'apprenti se secoua à nouveau la tête puis la regarda en souriant d'autant plus. Elle avait observer la grotte attiré tout comme l'était Nuage d'Hiver.

Toutes ces rumeurs sur Nul Part intriguait le jeune loup gris.

Et si une vie bien différente de la notre était de l'autre côté ? Aurais-je le courage de braver cette interdit et de découvrir par moi-même ce monde là ? Ou est-ce que ce n'est qu'un labyrinthe menant jusqu'à la mort ?

Se levant pour faire face à la grotte, Nuage d'Hiver attendit que la louve se présente. Il voulait connaître son nom.

- Veux-tu... c'est insensé.

Attendant un peu, Nuage d'Hiver se tournis vers la louve inconnue du Vent.

- Veux-tu rentrer dans la grotte avec moi ?

L'apprenti se tourna à nouveau vers l'obscurité naissante. Le vent qui s'engouffrait laisser pensé à une sortit au loin de l'autre côté. Nuage d'Hiver savait que personne n'en était sortit vivant, de ce qu'il en savait en tout cas, mais qui ne tente rien n'a rien, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Jeu 30 Aoû - 21:43
lorsque les murmurs précieux chasse la froideur

-Veux tu rentrer dans la grotte avec moi ?

Le vent souffla vers la grotte. Nos fourrures semblaient être aspiré par la noirceur.
Nous allions rentrer dans ce lieu interdis. Et si la vie n'étais pas partout la même. Je fis un pas en avant. Debout, droite, le corps face au vide. Je tournis la tête vers Nuage d'Hiver, plongeai mon regard vert dans ses yeux gris.

-Allons-y.

Une petite voix en moi me cria.

"N'y va pas, ne te met pas en danger."

Je l'ignorai, avançai d'un autre pas. L'attraction de l'interdis, l'attirance du dangers, tous, c'était bien trop fort pour ne pas aller à son encontre. Ma fourrure rousse claqua contre ma peau. Je calmais mon coeur qui faisait des bons et soulevait mon corps. J'aimais ce sentiment, où on entend le sang battre contre les oreilles, où on tremble et que pourtant nous sommes à l’affût de tous.

"N'avance pas"
"J'avancerais, pour découvrir"


Je fis un pas, encore un, et je fut aspirer par la noirceur. A l'interrieure on voyait des reflet de lumière sur les roches, j'attendais Nuage d'hiver dans un silence reposant. Nous étions coupé du monde. Adieu monde.
Le vent qui s’engouffrait n'était pas si violent, il en restait plus qu'une brise qui transportait les effluve de nos terres. L'air était légère, on ne se sentait pas si à l'étroit. C'était réellement magique.

.
©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 158
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Jeu 30 Aoû - 21:55

-Allons-y.

Nuage d'Émeraude s'avança la première dans la grotte sombre. Nuage d'Hiver qui ne connaissais à peine cette louve du Vent sentit en elle une profonde curiosité. Comme la sienne, étrangement. Comme si sa vilaine curiosité était connecté avec quelqu'un d'autre, c'était bien la première fois qu'il ressentait cela.

Hochant la tête, le cœur battant à tout rompre, les oreilles tremblantes, le loup gris pénétra dans la caverne et avec un dernier regard en arrière, il regarda sa terre.

Est-ce une bonne idée ? Et si nous ne revenions pas ? Sur un coup de tête comme ça, c'est drôle, mais...

Nuage d'Hiver croisa le regard émerveillé de Nuage d'Émeraude contre les lumières des pierres et il compris. Sa vilaine curiosité voulait qu'ils découvrent tout les deux quelques choses ! Mais quoi ?

Le loup gris s'avança et dépassa l'apprentie d'Aile du Destin. Il prit le long couloir noir illuminé par une lumières bleutés venant des pierreries. L'endroit était magnifique. S'enfonçait t'il dans le chaos ? Il n'y avait qu'une façon de le savoir !

- C'est splendide ! Alors Nuage d'Émeraude, pourquoi être venu ici toi ? demanda-t'il en s'enfonçant dans les boyau de la Terre.



Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Jeu 30 Aoû - 22:16
lorsque les murmurs précieux chasse la froideur

Il s'enfonça avec moi dans les couleur sombres. On marcha cote à cote, silencieux mais tout deux en se questionnant l'un et l'autre mentalement. Il rompis le premier le silence de la grotte. Sa voix percuta la roche et resonna un peu.

- C'est splendide ! Alors Nuage d'Émeraude, pourquoi être venu ici toi ?


Il avait raison c'était splendide, je le sentis trembler comme moi. La beauté et le danger mettait nos corps à l'épreuve. Pourquoi être venu, pour faire décourvir à mon frère la vie.

"merci"
"je t'aime"


Je ne pouvais pas lui dire ça. Pourquoi étais-je venue ici alors, pour revoir une amie, pour découvrir le monde dans lequel on vie.

-Je voulais revoir une amie et découvrir le monde dans le quel on vie. Je trouve qu'on ne le connait pas asser. Il est pourtant si beau

Le silence revint

-Et toi ?

Je me remis en marche. Nos pattes touchait le sol dur et froids de la caverne. Nous étions asse éloigner de l'entrer dès à présent. La légende racontait que personne ne revenait, Nuage d'hiver était'il au courant de se danger ? Savait-il tout se qu'on risquait. Je lui portai un regard bref, mais sans la lumière j'aperçus seulement le reflet de ses yeux gris.
Je voulais parcourir le monde comme ça, je voulais vivre pour découvrir le monde. Voilà quel était mon but. Aile du Destin serait fière de moi, car j'avais trouvé là mon but.
.
©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 158
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Jeu 30 Aoû - 22:27
-Je voulais revoir une amie et découvrir le monde dans le quel on vie. Je trouve qu'on ne le connait pas assez. Il est pourtant si beau.

Le jeune loup écarquilla les yeux.

- A vrai dire moi aussi. Enfin, je voulais recroiser une amie... Une jeune solitaire !

Le bruit des pas était les seuls murmures avec celui de quelques gouttelettes tombant de tant à autres.

Nuage d'Hiver était anxieux. Nuage d'Émeraude semblait heureuse, à l'inverse, le loup gris se retournait souvent. Les rumeurs résonnaient de plus en plus dans sa tête. Il aimait sa vie et voulait servir sa meute, et même en réfléchissant à une idée qu'il n'était pour lui que source d'illusion, peut être qu'il pourrait devenir chef un jour suivant le rythme des pas de Lune Infernale.

Voilà, l'apprenti c'était décidé, il continuerai son expérience de découverte avec sa nouvelle camarade encore quelques temps, mais ensuite il rebrousserait chemin, il ne voulait pas quitter les siens, il n'était pas praît, et peut être qu'il ne le serait jamais.

Qu'elle idée saugrenue !

Faisant la conversation alors qu'il cheminait dans un silence complet.

- Ce serai fou si on serait venue voir la même amie ! Flocon de Neige pour moi, tu la connaît ou pas du tout ?



Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Jeu 30 Aoû - 22:43
lorsque les murmurs précieux chasse la froideur

Flocon de Niege.
Ce monde si beau, si petit.
J'eu un sourire discret, j'étais amusé par le loup si énergique. Je sentais en lui l'instabilité, il avait peur mais était aussi fasciné. Quoique que nous trouvions, il retournerait vers les siens.
Je laissai le silence revenir, l'echos partir avant de lancer.

-Ce monde est vraiment plein de surprise car oui en effet c'est bien elle que je cherchait.

J'eu un léger pincement au cœur, Flocon n'était pas mon secret. Plus maintenant. J’accélérai le pas. De long pas, régulier et souple. L'habitude de la course et mon entrainement avait développer en moi une endurance particulière.
Je tendis l'oreille et huma à nouveau l'air. Elle avait changer. Plus froide, plus agressive. Une acidité accrus. Je marquai le pas, plus lent, un arrêt léger sur la patte gauche. Je plissai mes yeux. Derrière nous l'entré avait disparut et la lumière avec. Enfin je m’arrêtai.

-Tu sens ? Je ne connais pas cette odeur et toi ?  


Je cherchais dans mes souvenirs, dans mon apprentissages, rien que je ne connaissais. Un frisson me parcourut l’échine. D'un coup mon corps se mit en alerte. Le poils levé, les pattes se cripstèrent contre la roche. Un flache mental me fit serrer la mâchoire. Les yeux de ma mère me revint.
et je lui dis.

"Tu me fais pas peur, je suis en vie."
"Sauves toi"
"Je ne fuirais pas"


je jetai un regard sur mon compagnon.

-Ce n'est surement rien, continuons encore un peu, j'aperçois un filet de lumière.

En effet en plissant des yeux, j'avais remarquer un filet de lumière qui venait taper une roche et éclatait la lumière contre d'autre roche. Je voulais aller voire, d'où venait cette lumière qui arrivais d'un plafond d'une caverne noir.


©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 158
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Ven 31 Aoû - 15:37
-Ce monde est vraiment plein de surprise car oui en effet c'est bien elle que je cherchait.

Nuage d'Hiver s'arrêta un instant puis bondit vers l'apprentie du Vent pour la rattraper.

- Ouah, c'est comme si la meute des Étoiles avait fait exprès d'organiser notre rencontre et tout ça, grâce à Flocon de Neige !

Le loup en était maintenant sûrs, il découvrirai dans cette caverne quelque chose d'important mais il ne savait pas encore quoi. Si le coût du hasard nous à fait nous rencontrer se n'est pas pour rien.
Ils longèrent le couloir sombre et un fin courant d'air vînt ébouriffé la nuque du loup. Humant l'air, l'odeur ne sentait pas le renfermé mais plutôt l'humidité et une autre odeur plus puissante et plus nauséabonde enveloppa son sens. Ce pouvait-il qu'ils soient déjà arrivé dans le Nul Part ? Non impossible, cela faisait simplement quelques temps qu'ils marchaient. Nuage d'Émeraude s'arrêta elle aussi pour humer l'air, sentant la même chose sûrement que l'apprenti de la Terre elle demanda :

-Tu sens ? Je ne connais pas cette odeur et toi ?


- Oui répondit-il. Mais on dirai l'odeur d'une source mais un animal vit ici.

Nuage d'Hiver s'avança un peu le cœur s'accélérant contre son poitrail. S'arrêtant de nouveau le jeune loup essaya de devinait la bête pour savoir s'il faudrait vite partir en courant dans le sens inverse ou bien ne craindre aucun danger.


-Ce n'est surement rien, continuons encore un peu, j'aperçois un filet de lumière.


Nuage d'Émeraude le regarda puis comme pour refouler sa propre peur elle plissa les yeux pour découvrir la chose.
S'ébrouant un bon coup pour chasser la nervosité, Nuage d'Hiver s'avança et la louve le suivit. Le couloir devenait plus clair effectivement puis comme apparut par enchantement, les deux loups débouchèrent dans un espace profond. Un lac souterrain illuminé par une minuscule cheminé donnant un puits de lumière au centre de l'étendu d'eau était la seul source pour voir. Tout le reste était plongé dans le noir le plus totale.
Quelques stalagmites aussi pointu que des griffes et aussi grande que des arbres s'égouttaient dans le lac noir.

- Qu'elle endroit étrange déclara le loup doucement en regardant aux alentours.

L'endroit semblait calme pourtant, le poil de Nuage d'Hiver ne voulait pas retombé sur son échine. Quelques choses n'allait pas. Ils n'étaient pas seuls.

Au même moment des grognements vinrent jusqu'aux oreilles de l'apprenti. Ayant une ouïe très fine depuis tout petit, le jeune loup écarquilla les yeux de peur pendant quelques instants avant de se ressaisir.

- Nuage d'Émeraude, nous ne sommes pas seul, partons vite d'ici.

Alors qu'il tournait le dos au lac, dans l'obscurité, il aperçut deux yeux globuleux et une gueule montrant des crocs d'une couleur immonde ou émanait cette terrible puanteur. Un vieux loup noir au pelage hirsute et au corps décharné et rustre se découvrit de la pénombre.


Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Ven 31 Aoû - 16:52
lorsque les murmurs précieux chasse la froideur


Non je n'ais pas eu le temps d'entendre l'avertissement de Nuage d'hiver. J'étais trop concentré par la beauté du lac souterrain, l'eau noir me troublait tellement.
Le lieu était impressionnant. Je me tournis quand je sentis l'odeur acre de la peur de Nuage d'hiver et l'acidité de celle du loup en face de nous.

Figé, je restai figé, pétrifiée.  Debout à coté de Nuage d'hiver face un autre loup haut sur patte, son pelage était clairsemé et on voyait la peau abîmé. On devinait une ancien musculature perdu. Mon coeur se souleva et j'eu la nausée. Je mis mes oreilles basses et ma queue trouva sa place entre mes cuisses. Je reculai d'un pas  vers l'eau noir qui somnolait. Le loup aux yeux globuleux avançait. j'humai à nouveau l'air, je cherchais des informations qui pouvait nous sauver, car l'autre loup n'avait pas l’intention de jouer avec nous. Derrère l'odeur acide et puante de son corps  on distinguait l'odeur de ma meute, l'odeur des miens, l'odeur de mon sang.
Je me figeai, mon poil déjà errisé ne voulait pas se calmer. J'enfonçai mes griffes dans le sol et plongeai mon regard dans celui de l'autre loup.

Celui-ci se rapprochait de nous, j'avais stopper ma course pour reculé et je lui faisais face. Je pris une profonde inspiration et me redressai.
On ne pouvais plus reculé, la sortie était derrière le loup noire, derrière l'un des miens.

Ma respiration était si rapide, mon cerveau réfléchissait pour survivre. Je croisai le regard d'Hiver, La panique se sentait. Nous tremblions et malgré mon corps redressé vers le dangers on sentait la peur.

-Laissez nous partir, disais-je d'une voix forte.

Mon regard vert dans les yeux globuleux du loup, sa gueule si proche de la mienne, encore un pas, un seule et il pourrait facilement nous sauter à la gueule et nous laisser mourir d'agonie. Le loup ne répondait pas, seule sa respiration mal odorante sortait de sa gueule. Mes nerfs s’enflammèrent, je me mise à grogner à gronder. Une grognement qui sortait du plus profond de moi, les babines retroussés, nous allons pas nous laisser faire, on ne crèvera pas ici.

"Tu sais qui il est."
"Je m'en fiche, je n'ais pas eu de père"

©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 158
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Ven 31 Aoû - 21:14
Ils ne pouvaient plus reculé, le loup dément bloqué le seul tunnel dont ils connaissaient la fin, la sorti, la liberté. Nuage d'Hiver n'était pas tenté par les trois autres tunnels qui menait il ne savait ou et c'est pourquoi il supposa que s'il devait retrouvé sa terre, ils devraient battre ce loup puant. Nuage d'Émeraude sembla pétrifié pendant de nombreuse seconde comme l'apprenti, le loup d'en face découvrit à nouveau ses crocs et s'avança le regard emplit de folie.

-Laissez nous partir

La voix de l'apprentie du Vent résonna dans la grotte. Le loup se rapprochait jusqu'à n'être qu'à deux longueur de queue d'eux.

- Ma terre... grogna t'il, mon territoire... mes proies... faim


- Nuage d'Émeraude, ne nous battons pas, partons ! déclara le jeune loup. Nous partons continua t-il à l'adresse du loup noir.

- Hors de question, les loups qui entre ici ne ressorte pas d'ici.

Sans attendre plus, le loup puant se jeta sur Nuage d'Émeraude toute griffes dehors. Nuage d'Hiver découvrit ses crocs et bondit devant l'apprentie du Vent et percuta la carcasse vivante de plein fouet. Intérieurement, il ne voulait pas le combat, mais lorsque son assaillant lui griffa le ventre, tout n'était plus pareille. Il savait que Nuage d'Émeraude l'aiderai et c'est pourquoi, avec un hurlement de douleur il essaya de virer le loup sur le côté. Malgré son manque de force, le solitaire semblait bien puissant et l'apprenti lui flanqua un coup dans les tempes avant de pouvoir se relever le pelage doublant de volume.


Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Dim 14 Oct - 13:00
lorsque les murmurs précieux chasse la froideur

Non je n'ais pas tout compris.
J'étais devant lui, la fourrure debout, les griffes qui rentraient dans le sol dur de la caverne.
Et je sentis un coup. Il c'était jeté sur moi et sa griffe c'était enfoncé dans mon corps. Je sentais mon sang chaud coulé, je ne réagis même pas quand Nuage d'hiver se jeta à son tour sur notre assaillant.
Un combat bruyant résonnait dans l'espace. Le bruit des respirations haletante, les coup de crocs claqué dans le vide. Je me repris quand je vus la griffe noire venir coupé la ventre d'hiver et celui-ci riposter avec tant de hardeur. Le choc était passé, c'était un combat pour notre vie, on allait pas le perdre.

Je me jetai contre la masse noire pour le déstabilisé. Je sentais son corps mince et affamé, ses muscles collés à ses os ressortant. J'eu peur que sa peau tombe sous mes pattes. Il était occupé par hiver, je pris alors la première chose qui passa près de moi.
Je claquais ma mâchoire contre son oreille, je sentis très vite le gout de son sang dans ma geule et puis je me sentis voler avant de heurter le roche froide et humide. J'avais entre les crocs son oreille, il m'avait éjecté si rapidement. Pas un bruit de douleur, il m'avait poussé et c'était retourner vers moi les yeux injecté de sang. Je crachai son oreille sur le sol et soutint son regard. Un regard froid et cruel. J'avais hérité de ce regard et mes yeux vert venait le décupler. Je ne montrerais pas que j'ai mal, je serais forte, on s'en sortira.

- Dégage ou je te bouffe l'autre aussi
, disai-je,

-Chez moi... Chez moi ... ! Je ne vous laisserais pas, je ne laisse personne sortir.

Je me mise à grogner de plus belle et me rapprochai de l'autre fou, je n'avais pas peur il y avait hiver. Je m'approchai et je remarquai que le choc me fessait boiter, j'avais pas mal l'adrénaline dans mon sang anesthésiait mon corps.

-T'aimes ça sale sadique, enfermer les autres et les voire mourir doucement.


il fonda sur moi, en un saut il vint me percuté, j'étais pourtant presque sur d'être assez loin. Je me retrouvais sous ses pattes coincer. J'émis un gémissement, mais mon regard continuais de se planter dans le sien, comme pour l’affronter.

-Tu as laissé tuer ton fils, tu as tué ta louve, tu vas tué ta fille aussi ?! hurlais-je

J'avais hurler ses mots tellement fort que le silence d'après était devenue oppressant.Mon père me dévisagea un instant, je retins mon souffle.

*Hiver frape le il va la tué, frape le !*
*Tue le, tue le, tue.*


©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Terre Neutre :: Caverne sans fond-