RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Meute de la Terre :: Prairie dansante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La glace est loin derrière

Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 132
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Mer 25 Avr - 21:35

la glace est loin derrière
[Nuage d'Hiver et Flocon de Neige]

Flocon de Neige était heureuse et vivait sa vie à fond comme lui avait conseillé Terre Brûlée, le souvenir de ces deux loups mit un immense sourir sur le visage de la louve blanche. Elle aimerait les revoirs, elle les aimait bien tout les deux, même si leurs questions sur son mode de vie l’avait un peu énervée. Ils l’ont aidées à sortir d’une mauvaise passe et Flocon leur en était reconnaissante.

La solitaire marchait à vive allure en direction d'aventure et de découverte. La louve espérait bien explorer tout les territoire et trouver la raison pour laquelle sa maman ne lui en avait pas parlé. Oui elle comptait bien le découvrir et pour ça elle doit aller au centre de l’action, dans les territoires des différentes meute. Même si elle se mettait en danger la louve blanche n’en n’avait pas conscience ou que très peu, pour le moment toute ses rencontre avait été très gentille avec elle, c’est pour cela qu’elle ne comprenait pas le choix de sa maman. Flocon de Neige voulait absolument le comprendre. Il devait bien y avoire une raison.

Flocon trottinait, perdue dans ses pensées vers des terres inconnues. Elle continuait d'avancer vers l’horizon, libre. Non la vie en meute si elle ne lui permet pas de faire ça, ce n’est pas pour elle. La louve aimait tellement courire dans les territoires, sentir cette sensation de liberté déferler sur elle. Si on lui enlevait ça Flocon de Neige n’était plus rien d’autre qu’une boule de poile prête à exploser à tout moment.

C’est libre et heureuse que Flocon entra dans le territoire de la meute de la terre. Elle traversa la forêt d’émeraude, où elle avait rencontré Lune Infernal, qu’elle aimait tant sans s’y arrêter. Oui elle aimait cette forêt, mais la solitaire voulait découvrire des choses encore inconnue pour elle. Flocon de Neige continua donc son chemin passant ensuit par les ruisseaux silencieux où elle avait rencontré Aile du Destin. Pour finir la solitaire arriva au prairie dansante un espace vaste donc les feuilles des herbes dansait avec le vent qui offrait une sublime mélodie. Le soleil éclairait les brin d’herbe rendant les spectacle magnifique. Flocon s’arrêta pour observer le paysage magnifique. L’étendue verte semblait aller à l’infini amplifiant ainsi la sensation de liberté de la louve. Celle-ci, heureuse, pris une grande bouffée d’air. “Le printemps c’est pas si mal” Lorsque Flocon de Neige reporta ses yeux gris étoilé à l’étendue péridot et remarqua une tache d’une couleur visible de loins casi partout sauf en hiver. Un problème qu’elle connaissait bien, le museaux en l’air elle renifla c’était Nuage d’Hiver! Une joie immense et une excitation sans pareil envahi la solitaire. Flocon se mit à courir vers la tache blanche qui était son nouvel ami. La jeune louve voulait justement le revoir.




Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 176
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 18
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Mer 25 Avr - 22:16
La brise fraîche, le plic ploc incessants des trombe d'eau s'écoulant en dehors de la grotte. Les nuages noires, et la vie spectaculaire...
Nuage d'Hiver se réveilla, l'esprit encore embrouillait entre la réalité et le rêve. La patrouille du soir qu'il avait fait avec son mentor et Terre Brûlée n'avait pas été de tout repos car ils avaient du chasser un couple de renard qui s'étaient installé près des pierres mousseuse. Il fallait dire, que cet endroit attiser tout les regards avec cette eau aussi proche et éternel.
Regardant entre la tanière des apprentis, les rayons du soleil n'était pas trop présent, mais la température était idéale.
Réfléchissant en se léchant les pattes, à son rêve, tout lui rappeler l'aventure qu'il avait vécu ce jour là. Le souvenir de la solitaire lui revînt en mémoire et son cœur se réchauffa quand il se rappela la journée exceptionnel qu'il avait passé. Certes, interrompus difficilement, car ils avaient bien du se dire au revoir.

Son retour des montagnes insaisissable avait encore plus attiser sa curiosité du monde qui l'entourait. Bon... il avait peut être était de corvée de nettoyage de tanière durant plusieurs jours qui, pour lui, lui sembla être une éternité, mais quitté le territoire était réservé aux guerriers et le jeune loup avait accepter sa bêtise sans broncher.
Pourtant, rencontrer ses deux louves même si l'une appartenait à sa meute lui avait ouvert les yeux sur le monde.
Le sourire au babine, Nuage d'Hiver sortit et s'ébroua devant la tanière. Le clan semblait calme et les loups devait sûrement être partis chasser ou patrouiller. Même sa mère n'était pas dans le camp. S'étirant en baillant, l'apprenti sortit dans la forêt et trottina respirant l'air frais. Son rêve quoiqu'étonnant l'avait mis de bonne humeur. Comment pourrait-il revoir la solitaire alors que la terre des loups était si immense?
La journée passa, chassant, patrouillant... En allant se coucher, Flocon de Neige restai dans ces pensées. Il ne savait pas pourquoi, mais il savait qu'il voulait la revoir. C'était une bonne amie mine de rien.

Le lendemain, ses pats le menèrent à la prairie dansante ou il put attraper un lapin, (son plat favoris). Tout en avançant à la recherche d'une autre proie, une odeur attisa son sens. Les oreilles pointés en avant, le pelage se dressant sur son échine, les nuages blancs avançait vite dans le ciel bleu azur. Un frisson de surprise déferla en lui lorsqu'il aperçut un point blanc courir vers lui. Pourrait-il que ce soit ?

Ce calmant bien vite, Nuage d'Hiver aurait pu reconnaître la louve, étonnamment, entre mille. Toute sensation de peur et de soupçon s'envola bien vite, et le jeune loup se dépêcha d'enterrer le lapin. Les herbes hautes s'écartèrent sur son trottinement précé de revoir son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 132
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Jeu 26 Avr - 19:44

la glace est loin derrière
[Nuage d'Hiver et Flocon de Neige]

Flocon de Neige courait heureuse de revoir Nuage d’Hiver, lui aussi venait vers elle.La louve était tellement contente de le revoir, il lui avait tellement manqué! La joie était tel que son trop se fit plus rapide pour coller à ce bonheur. Jamais elle n’avait éprouvé un tel joie pour revoir quelqu’un, en même temps la jeune solitaire n’avait pas quitté beaucoup de personne. Flocon s’était bien attachée à ce loup blanc et après l’avoir quitté elle ne rêvait, presque tout le temps, de le revoir. Sa cher maman était bien évidemment toujours présente dans les rêves de la jeune. Le loup noir aussi malheureusement.

La solitaire une fois arrivée à proximité de son ami temps attendu ralenti son trop pour ne pas pour ne pas lui foncer dessus. Flocon de Neige trop heureuse de le revoir ne pu s’empêcher de lui sauter dessus un grand sourir sur ses babines. Elle faisait très attention bien évidemment, elle était plus grande que lui et le savait. Pas grand chose. Et puis ne lui avait-il pas dit qu’il jouerait avec elle avant de partir? La solitaire, après l’avoir gentiment retourner au sol lui fit une léchouille sur le visage, puis retira sa prise, la queue battant l’air à toute vitesse.

- Ca fait longtemps! Je suis contente de te revoir! Tu vas bien? Tu n’a pas été trop puni pour ta sortie aux montagne? Comment ça s’est passé pour toi depuis la dernière fois?

Elle avait trente-six-millions de question à lui poser, toujours enthousiaste, même si on pouvait lire de l'inquiétude dans sa voix pour la question de la punition. Flocon attendait heureuse que son ami se relève et lui réponde.

- Je t’ai pas fait mal au moins?

Là la joie n’était pas présente dans sa phrase, seule l’inquiétude y était. Suite à ses mots Flocon pencha légèrement la tête. Elle avait peur de l’avoir blessé et ça pouvait se lire dans sa voix et sur son corp. Sa queue bat plus lentement l’air et son sourir se faisait plus petit. La solitaire ne voulais pas le blesser, non absolument pas et rien que l’idée qu’il puisse être blessé l’attristait énormément. Ne pouvant attendre sa réponse avant de s’excuser elle le fit tout de suite après.

- Je suis désolée si c’est le cas, pardonne moi, je ne voulais pas.

Flocon ne voulait vraiment pas qu’il souffre et les larmes viennent se caler dans ses yeux gris étoilé. Elle avait peur pour lui et si elle l’avait blessé, jamais, la solitaire ne s’en remettrait. Jamais elle ne se le pardonnerait.




Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 176
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 18
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Ven 27 Avr - 9:02
Nuage d'Hiver avança, de plus en plus envahie de bonheur. Cela devait sûrement être le destin. Oui c'est ça, le rêve, l'attente, ces deux loups était fait pour ce revoir. Il n'u même pas le temps de bondir que la même idée avait était établie chez la solitaire blanche. Flocon de Neige lui bondit dessus et le souffle coupé de surprise, ils roulèrent tout les deux dans l'herbe. Une léchouille sur sa joue et celle-ci se releva les yeux brillants. Le jeune loup était au bord de l'euphorie, tellement heureux et à la fois surpris de revoir son amie.
Celle-ci avait bien changée en peu de temps. Elle semblait... elle semblait plus épanouie que jamais. La tristesse de leur rencontre effacer sur son expression.
Tant mieux ! Je suis tellement heureux !!

- Ca fait longtemps! Je suis contente de te revoir! Tu vas bien? Tu n’a pas été trop puni pour ta sortie aux montagne? Comment ça s’est passé pour toi depuis la dernière fois?

Voilà, il reconnaissait bien là, la jeune louve blanche, posant plein de question. Il nu même pas le temps de répondre à la première quelle en renchaîna d'autre, et d'autre sans reprendre son souffle. Se relevant, Nuage d'Hiver explosa de rire, ce qui semblait plus à un jappement joyeux, avant de regarder la solitaire.
Oubliant presque ces devoirs d'apprenties. Une solitaire n'avait sûrement pas le droit de foulait les terres de la Terre. Si ? De toutes façon il décida de laisser de côté tout ces petits problèmes peu importants, pour profiter encore plus de Flocon de Neige.
S'ébrouant pour laisser tomber les herbes sèches, il réussit à parler :

- Ne t'inquiète pas, aucun soucis ! Puis... si j'ai une patte tordu ce soir, je reviendrai te chercher pour te dire que tu ma cassé la patte !

Le regard joueur, l'apprenti poussa un mini hurlement de joie. Oui c'était vraiment le mot ! De la joie.

Je suis tellement content de te voir Flocon de Neige !! Oui cela va faire un petit bout de temps. C'est tellement étrange mais hier, j'ai rêvé de nous trois aux montagnes, et de te voir ! C'est merveilleux !!
Le fait que la louve ce soit directement calmé pour regarder si il ne c'était pas blesser lui mit un baume au cœur mais il ne voulait surtout pas que sa les refroidit.

T'inquiète, pour la punition c'était pas grand chose ! Parles moi plutôt de toi ? Comment vas tu ? La chasse est bonne ? Tu n'a pas d'ennuis ?

Comme sa camarade, il était surexcité et pour peu, il commença à sautiller en tournant autour d'elle tout joyeux.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 132
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Ven 27 Avr - 21:02

la glace est loin derrière
[Nuage d'Hiver et Flocon de Neige]

- Ne t'inquiète pas, aucun soucis ! Puis... si j'ai une patte tordu ce soir, je reviendrai te chercher pour te dire que tu ma cassé la patte !

Flocon était rassurée de ne pas lui avoir fait mal, l’euphorie et l'excitation de la jeune louve refirent alors surface comme si jamais elle n’avait laissé place à un autre sentiment que les leurs. Un soulagement inconnu parcouru aussi le corps de la solitaire. “Il reviendrait” Cela la rendu encore plus heureuse que ce qu’elle ne l’était, celle-ci n’imaginait même pas que l’on puisse être plus joyeux que ce qu’elle ne l’était déjà.

Nuage d’Hiver poussa un petit jappement avant de continuer. Flocon faisait de son mieux pour ne pas partir jouer avec lui tout de suite, il n’avait pas répondu à toute ses questions, mais il avait répondu à la plus importante donc la réponse avait réchauffé le coeur de la jeune louve blanche.

- Je suis tellement content de te voir Flocon de Neige !! Oui cela va faire un petit bout de temps. C'est tellement étrange mais hier, j'ai rêvé de nous trois aux montagnes, et de te voir ! C'est merveilleux !!

Le jeune loups blanc avait lui aussi rêve de la montagne, de leur rencontre… et de la revoir, tout comme elle le faisait pratiquement chaque nuit. Un peu de joie dans ses nuits agitées lui faisait du bien. Le fait que son ami avait aussi rêver de la revoir tout comme elle rêve de le revoir fit le plus grand plaisir de la louve déjà euphorique, encore un peu et elle ne tiendrait plus en place.

- T'inquiète, pour la punition c'était pas grand chose ! Parles moi plutôt de toi ? Comment vas tu ? La chasse est bonne ? Tu n'a pas d'ennuis ?

Lui parler d’elle? Flocon veut bien mais… pas maintenant. Cette boule de poile blanche, pas le moins du monde épuisé par son voyage, était surexcitée et n’arrivait plus à tenir en place tout comme son camarade qui lui tournait autour et lui décrocha un jappement de joie. Cela faisait tellement longtemps que cette louve n’avait plus fait de jappement de joie. 4 Lunes pour être exacte, 4 Lunes qu’elle n’avait plus ressenti une telle joie, même pendant la chasse aux étoiles où la louve avait retrouvé son comportement de petite loupiotte celle-ci n’avait pas éprouver une joie si grande qu’en ce moment précis, là avec son nouvelle amis.

Ne tenant plus sur place Flocon de Neige voulu partir vers l’un des côtés de l'immense prairie, mais elle ne fit qu’un pas sur le côtés avant de se ressaisir pour répondre aux questions de Nuage d’Hiver.

- Tu me rassure énormément! Je suis contente pour toi! Et soulagée que tu n'aie rien! Je vais très bien mieux que je ne l'ai jamais été!! Ca fait tellement plaisir de te revoir!! Les petits animaux revienne peu à peu, heureusement pour moi! Je ne suis pas de taille pour un ours ou un cerf! Je n’ai eu aucun ennui, ne t’en fait pas!

“Enfin le jour” Flocon était tellement heureuse que chacune de ses phrase était dite gaiement ou sur le ton de la plaisanterie, mais elle fut étonnée de ses propres mots. “mieux que je ne l'ai jamais été” Ce n’était pas faux, mais il fallut que la louve blanche le dise à voix haute pour s’en rendre compte.

- Allez viens jouer je tiens plus en place!!!

Sur ce avec un cris de joie elle courut dans l'immensité de la plaine, heureuse comme jamais. Elle se retourne un instant vers son cher ami avant de reprendre sa route de plus belle. La joie débordait de son corp tellement il y en avait.

- Ratrappe moi si tu peut!!

Un rire accompagna sa course folle, un rire doux et sincère  qui venait du fond du coeur, un rire comme jamais elle n’en avait.




Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 176
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 18
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Sam 28 Avr - 11:19

- Tu me rassure énormément! Je suis contente pour toi! Et soulagée que tu n'aie rien! Je vais très bien mieux que je ne l'ai jamais été!! Ca fait tellement plaisir de te revoir!! Les petits animaux revienne peu à peu, heureusement pour moi! Je ne suis pas de taille pour un ours ou un cerf! Je n’ai eu aucun ennui, ne t’en fait pas!

Nuage d'Hiver fut soulagé d'entendre ces bonnes nouvelles. Décidemment cette saison des feuilles vertes commençait merveilleusement bien.
Peut être pourraient-ils tout les deux jouer comme ils n'avaient pas pus la dernière fois. Les pattes trépignantes d'impatiente, d'ailleurs même si elle essayait de le cacher, Flocon de Neige pensée exactement la même chose que lui.

- Rattrape moi si tu peut!!

La jeune louve s'élança en un rire joyeux.
Son cœur se remplit de joie, à nouveau, si la journée continuait ainsi son cœur ne tiendrait pas le coup pensa t'il enjouée, lorsque son amie s'élança en courant à toute vitesse entre les herbes.
Si elle le défiait ainsi il n'avait pas d'autre choix que de s'élancer à sa suite.

- Tu vas voir ce que tu vas voir s'écria t'il alors qu'elle était déjà loin.

L'apprenti clair s'élança en un grand bond et courut le plus vite qu'il n'est jamais fait. Il fallait dire, jamais encore on ne lui avait demander de rattraper quelqu'un en jouant. Quel bonheur de sentir la brise sur son pelage. Mine de rien ne pas avoir le tracassement de la meute n'était pas une mauvaise chose.
Il fallait se l'avouer elle était rapide, mais malgré cela il réussit à la rattraper et lui bondit dessus comme un bourrin en faisant attention de ne pas la blesser. Roulé boulé dans les herbes, Nuage d'Hiver explosa de rire et se dégagea aussi vite qu'il était arrivait. Regardant quelques instant pour voir si il n'y était pas allé un peu fort, il repartis de l'autre côté courant au plus vite.

- A toi Flocon !



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 132
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Sam 28 Avr - 12:42

la glace est loin derrière
[Nuage d'Hiver et Flocon de Neige]

Le vent soufflait sur son pelage au fur et à mesure que Flocon de Neige avançais, la sensation était tellement agréable, jamais elle ne pourrait vivre sans sentir le vent sur son pelage lors de ses course folle. La solitaire courait de plus en plus vite pour atteindre son maximum, il faut dire que c’est plus grâce à la course qu’à son adresse légendaire qu’elle arrivait à attraper ses proies. Elle s’était donc énormément améliorée à la course, de plus la jeune louve passe tout son temps à courir à gauche et à droite, libre.

- Tu vas voir ce que tu vas voir!

Flocon à ses mots força encore un peu sur ses pattes pour aller plus vite sans pour autant dépasser sa vitesse de confort, la vitesse maximum qu’elle peut atteindre sans s'emmêler dans ses pattes et tomber.

Nuage d’Hiver ratrapa la solitaire et lui sauta dessus il roulèrent tous les deux un moment, heureux, tout les deux en rire, un rire de joie pur. Le loup blanc se remit debout en premier suivit de Flocon puis celui-ci se remit à courir en sens inverse bientôt suivit de la jeune louve.

- A toi Flocon !

Il courait vite, Flocon de Neige le savait comme il lavait ratrapé, mais le voir courir devant elle était autre chose, il avait aisé et ne semblait pas avoir la fâcheuse tendance de s'emmêler les pattes comme le faisait si bien Flocon.

Elle se mit à courir de plus en plus vite pour le ratraper en oublient presque sa maladraisse. Faisant de grande foulée, la tête au loin pour voir son ami. Après quelque minute la solitaire réussi à plus ou moins ratraper le loup blanc. Heureuse d’y être presque elle augmenta encore un peu l’alure pour le ratraper. Elle courait plus vite que jamais, mais quand celle-ci se prépara à sauter sur son ami sans lui faire mal elle s'emmêla dans ses pattes et tombas dans les herbes hautes.

- Ah…

Sa joie ne diminue pas pour autant comme celle ci en avait l'habitude à chaque fois que la maladroite tombait au sol, non ici elle resta intacte et c’est même un petit rire qui accompagna sa chute, le même rire que sa maman lui faisait à chaque fois que ces chose là arrivait.

Flocon de Neige se releva prête à reprendre sa course, contente de jouer avec Nuage d’Hiver.




Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 176
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 18
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Sam 28 Avr - 17:58
Nuage d'Hiver savait qu'elle la rattrapait. Pour peu, il força à son tour l'allure, alors qu'elle n'était plus qu'à quelques longueur de queues de lui, un grand nuage de pollen et de poussière s'étala derrière. S'arrêtant net, l'apprenti regarda Flocon de Neige à terre, une soudaine vague d'inquiétude se déferlant sur lui, qui fut bientôt noyer par le son du doux rire de la jeune louve blanche.
Trottinant vers elle, Nuage d'Hiver avait les yeux emplit de malice :

- Ben alors, sa veut me rattraper aussi vite que la lumière ? Je rigole bien sûrs... Tu vas bien quand même ?

Il frotta son museau contre la joue de la solitaire pour la réconforté.

- Tout de même c'était bien drôle plaisanta- t'il.

Quel bonheur de pouvoir parler aussi librement, de ne pas avoir de préoccupation, de jouer avec une amie. Oui, la scène était vraiment agréable.
Le souffle court, l'apprenti se lécha les pattes qui elles aussi était sûrement ragaillardi de pouvoir courir à leurs aise.

- Alors ? On fait quoi maintenant ?

Un jappement joyeux et alors que la louve était debout, il lui sauta dessus lui bavant comme un sagouin sur le pelage blanc de Flocon. Un peu brutaux peut-être ?
Nuage d'Hiver se dégagea et se mit sur le dos les quatre pattes en l'air en se frottant le museau sur l'herbe les yeux éclairé de joie. Qu'ils étaient bien là tout les deux.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 132
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Lun 30 Avr - 21:47

la glace est loin derrière
[Nuage d'Hiver et Flocon de Neige]

- Ben alors, sa veut me rattraper aussi vite que la lumière ? Je rigole bien sûrs... Tu vas bien quand même ?

Je lui souris, non je n’avais rien. Pas la moindre égratignures. Son museau vient se poser sur ma joue offrant une douce chaleur à mon coeur qui allait exploser de bonheur et fermant la blessure que cette chute avait ouvert en moi.

- Tout de même c'était bien drôle

La frustration que j’attendais ne vit pas le jour à la place mon visage se fendit d’un plus grand sourir. J’étais heureuse et rien ne semblait pouvoir me retirer cette joie si je la partage avec mon cher ami.

- Alors ? On fait quoi maintenant ?

Il ne me laissa pas le temps de répondre qu’avec un jappement heureux il sauta sur moi. Me bavant dessus par la même occasion. Je rigola sur le coup trop contente de partager ce moment avec lui. Nuage d’Hiver s’extirpa de mon corp euphorique avant d’aller se rouler sur les herbes haute, les quatres pattes en l'air. Ses yeux brillaient de joie ce qui me fit énormément plaisir. Après une légère hésitation je l'imita tout en rigolant doucement.

Je me remis assez vite sur mes pattes maladroites et ébroua ma fourrure blanche. Je débordais de joie et d’excitation, mais n’ayant pas l’habitude de jouer avec d’autres loup je ne savais pas quoi faire d’autre. Je leva alors les yeux au ciel et un sentiment de déception parcouru mon corps. La tristesse et la peur voulurent elles aussi venir dans ma conscience, mais je réussi à les laisser bien loin derrière, aux oubliettes. Que j'aimerais les oublier! La nuit allait tomber, trop tôt, beaucoup trop tôt. Nous allons devoir se séparer, encore. Je ne voulais pas, c’est injuste ils me font goûter à un bonheur immense pour me le reprendre une fois la lune levée. je ressentais un pincement douloureux dans mon coeur à l’idée de devoir le quitter une nouvelle fois.

Je reporta mon attention sur mon ami blanc, une idée venait de naître dans mon esprit. Le pincement disparu, envolé comme la fumée du volcan qui trône à côté de la plaine aux étoiles. Maman. Non! Je ne veux pas être triste, ton heure n’a pas sonné! C’est pas à ton tour! Je sais que ça peut paraître cruelle de dire ça de sa maman, mais pour une fois que je suis heureuse j’aimerais en profiter.

- Tu connais un endroit sympa sur tes terres pour observer le coucher du soleil?

Mon coeur était de nouveau rempli de joie face à cette idée de regarder le coucher de soleil ensemble. Je ne voulais le quitter que le plus tard possible, voir jamais… mais ce n’était pas possible. Je recula cette pensée douloureuse en secouant énergiquement la tête pour profiter le plus possible de ce loup extraordinaire.

J’attendais sa réponse la queue battant l’air, l’espoir plein le coeur. Je trépignait d’impatience rien qu’à l’idée de partager ce moment avec lui. Je me sentais capable de tout faire, de tout affronter en sa présence, c’est un sentiment géniale! Mais pas plus que le bonheure que je ressens quand je suis avec lui.

Si cette nuit pouvait remplie de joie et de moment partagé ensemble. Ce serait tellement merveilleux!



HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 176
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 18
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Mar 1 Mai - 21:29
Alors que Flocon ce roulait à son tour dans l'herbe sèche, l'euphorie de l'apprenti était à son comble. Quel bonheur. Combien de fois aura t'il pensée cela ? Il ne valait mieu pas compter. Même les pensée obscure qui entourait son cœur sur le sujet de son frère semblait se fissurer alors qu'un combat entre le blanc du bonheur et le noir de l'ombre s'affrontais. Nuage d'Hiver pensa que tout les loups de la Terre des Loups devait connaître ce bonheur là. Personne n'avait à connaître le malheur ou la tristesse.
L'apprenti posa son regard chaleureux dans celui de la louve blanche. Il n'avait jamais éprouver une telle joie, jamais pas même lorsqu'il était devenus l'apprenti de l'alpha. ( Même si cet acte resteras à jamais dans sa mémoire.) Non, jamais. Mais pourquoi un tel bonheur ? En aucun cas il aurait imaginer devenir si proche de la solitaire pendant leur rencontre aux montagnes.

- Tu connais un endroit sympa sur tes terres pour observer le coucher du soleil?

Réfléchissant à sa réponse, le poids des responsabilités de l'apprenti s’abattit sur ses épaules comme un arbre s'effondrant lors d'un incendie. Écarquillant les yeux, Nuage d'Hiver se releva brusquement, humant l'air et observant le ciel devenus orangé. Il était tard ! Comment avait t'il pu partir si longtemps sans prévenir personne. Les loups allait s'inquiéter. Et sa mère.
Regardant Flocon emplit de désespoir, le jeune loup respira calmement en essayant de se calmer.Ne gâche pas tout sombre idiot !
Attendant quelques instants, seules le bruit des herbes qui se touchait du a la brise se faisait entendre.
Pourquoi gâcherai un tel moment. Peut être n'en connaîtrait t'il plus jamais. Rien qu'en pensant cela, une vague de tristesse surprenante l'envahit. Tel qu'il recula de quelques pas, le doute s'installant. Flocon ne devait rien comprendre de ce qui était en train de ce passé, mais reprenant son courage à deux pattes, il s'ébroua. Oui, il connaissait un endroit. Un endroit ou la paix et la sérénité était instaurer depuis la naissance d'Earth Wolf.
Jamais il n'aurait imaginer mettre ses devoirs de meutes d'un côté, mais personnes n'avait remarquer qu'il n'était pas rentré. Puis, sa mère ne dirais rien, il lui faisait confiance. Sauf si elle s’inquiète. Se promettant de rentrer durant la nuit, il s'ébroua à nouveau. Il ne pouvait partir en pensant que c'était peu être la dernière qu'ils se voyaient. Ce n'était pas concevable.

-Oui, mais c'est périlleux, rigola t'il. Va falloir se dépêcher si on veut pas rater ça.

Il essaya temps bien que mal de se calmer, lui donnant une pichenette sur le front il s'élança, le bonheur revenant peu à peu.

-Suis- moi !

Il voulait rester avec Flocon, finir cette journée dans la joie et la beauté.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 132
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Mer 2 Mai - 21:19

la glace est loin derrière
[Nuage d'Hiver et Flocon de Neige]

Je regardais impatiente et joyeuse mon ami je remarqua par grande surprise qu’il s’y attendait pas du tout, il avait même l’air d’être stressé. Je ne comprenait pas sa réaction. Tout ça me dépassait. J’inclina la tête d’interrogation. Pourquoi réagit-il ainsi? Il n’aime pas voir la boule de feu se coucher et teinté de jaune de rouge et d’orange le ciel bleu avant de laisser place à la lune? Ou est-ce autre chose? Allait-il se faire gronder par ma faute? Je ne voulais pas de cela! Je ne voulais pas qu’il aie droit à une réprimande par ma faute! Mais pourquoi en aurait-il une? On reste sur ses terres ou est le problème alors?

Son regard était rempli de désespoir et je sentis mon coeur se serre de douleur. Je. Voulait tellement retirer ce désespoir de ses yeux. Mais comment faire quand nous même le désespoir nous guette? Sa respiration était saccadée. Que faire? Je veux tellement l’aider, le rassurer, mais je ne savais pas comment m’y prendre. Tout ça n’aurait pas lieu si je faisais partie de sa meute!

Je le vit reculer de plusieur pas, mon coeur se serra encore plus. La tristesse m’envahit. Je n’y comprenais rien. Mais une chose est sûr si je suis triste qui sera heureux pour lui? Qui pourra lui redonner le sourir? Je me fendit alors d’un petit sourir timide et regarda tendrement mon ami qui s’ébroua deux fois.

Décidément je ne le comprenait vraiment pas! C’est peut-être la meute? Ses responsabilités sont peut-être trop forte pour lui ou peut-être y a t il manqué? Serais ce de ma faute? Si c’était l'exaspération je ne me le pardonnerais pas! Je ne veux pas lui causer de tort. Rien que cette idée m’attrista énormément, mais je ne cessait de lui sourit gentiment et de le regarder tendrement.

- Oui, mais c'est périlleux, rigola t'il. Va falloir se dépêcher si on veut pas rater ça.

Il avait l’air de se calmer un peu ce qui me fit plaisir, mon sourir s’élargit de bonheur et mon coeur se remplit d’une douce chaleur suite à sa petite pichenette. J’étais tellement préoccupée par sa préoccupations de sa meute, car à force d’y réfléchir c’est la plus plausible, que je ne remarqua pas tout de suite ce qu’il me disait. Une fois l’information comprise par ma cervelle la joie revenu au premier rang d’elle-même et mon excitation se retrouva de nouveau au sommet. J’étais si heureuse de pouvoir passer ce moment avec lui. Si heureuse qu’il semble se calmer, que ses sombres pensées partent de son esprit. Mais au fond de mon coeur la douleur persistait, je ne voulais pas lui causer des problème et je savais que ses pensées reviendrons vite une fois le soleil couché.

- Suis- moi !

Je le suivis, laissant la joie reprendre sa place et le vent balayer mes inquiétude. Qui serais-je si je ne pouvais plus courir librement dans les terres? Comment réagirais-je à ce manque de vent sur mon pelage, à ce manque d’effort de la part de mes jambes? Qui suis-je si je ne pouvais plus hurler à la lune quand bon me semblait, quand j’en avais besoin? Elle avait toujours étée là à m’écouter, c’est ma seule confidente, si on me la retire comment réagirais-je?...

Se secoua la tête en pleine course pour chasser ses questions qui n’ont aucun sens et laisser la joie, cette joie infinie reprendre place en moi. Plusieur fois j’eu envie de sauter sur Hiver pour jouer avec lui et être sur que son sourir doux sois revenu, mais à chaque fois je m'abstenu. Le coucher de soleil est notre destination et je ne voulais pas le rater. Je ne savais pas où il m'emmenait, mais c’était la dernière de mes priorités. Passer du temps avec lui était tout ce qui comptait, peu importe où.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute de la Terre :: Prairie dansante-