Un premier moment entre mentor et apprentie. [pv Aile du Destin]
RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Meute du Vent :: Chemin d'Amazonite Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un premier moment entre mentor et apprentie. [pv Aile du Destin]

Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Mer 11 Avr - 21:45
Je venais de me lever. Toujours plus tôt que les autres louveteaux apprentis. Je baillai et sortie de la tanière. Le soleil était encore invisible. Je m'étirai, en scrutant la vie s’animer au sein de la meute. Je m'assis dans mon coin, et nettoyai ma fourrure rousse et grise à coup de langue. Je voulais au moins être propre et présentable devant le lieutenant. La dernière fois que je l'avais vus c'était lors de ma cérémonie, quelques jours après l’accident. Je n'avais pas eu le courage de lui poser des questions, ou même d'être propre sûr moi.
Je n'étais pas bien stressé pour mon premier entraînement. J'attendais seulement l'arriver du lieutenant Ailedu Destin. Je ne savais pas trop comment me comporter auprès de lui, ma plus grande peur était qu'il me parle de ma famille. Je ne voulais en parler à personne,car quand je faisais cela engendrait l'effet d'une grande chute dont on ne se relève pas. Aile du Destin ne m'avait pas sembler méchant, il semblait très jovial face à moi. je pris peur de ne pas pouvoir le suivre, ou de le décevoir mais je fis très vite partir ses idées ne voulant pas me miner l'esprits.
Assise je scrutais le monde, les oiseaux qui revenaient voler entre les nuages oranges de l'aurore qui débutait. Peu à peu les rayons du soleil se dressait et venait caresser notre territoire. Il frôlait les cimes des arbres. Mon seul plaisir depuis l'accident était de regarder le monde et de penser sur celui-ci, je n'avais rien d'autre à faire puisque mon entraînement n'avais pas débuté et que je me refusais la joie de l'enfance. A force de rester seule, les sourires aux babines, mes sentiments s'étaient enfuis en moi. Je pouvais vouloir hurler et mon cœur pouvait vouloir jaillir de mon ventre je gardai la face calme, neutre.
Ce jours là les arbres semblaient être plus imposant, les feuilles vertes revenaient recouvrir les branches. Les couleurs marrons et grise de l'hiver avait disparut et le mois au étoiles venait de se terminé.
Je finis par somnoler à force de regarder un point fixe, pour me redonner un peu de contenance, je m'ébrouais et partit autour du camp. Je fis quelques mouvements pour bien réveiller mon corps. Mes petits muscles roulaient sous ma fourrure. Je sautais au dessus de la lave imaginaire, griffai le sol pour détendre mes petites pattes. Cela faisait un moment que déjà chaque matins je m’entraînais à courir dans la foret penché, pour gagner en vitesse et en endurance sans compter l'équilibre et l'agilité qu'il faut lorsque que nous sommes plus petits que la plupart des obstacle.
Enfin le moment arriva. Le soleil venait de descendre sur le sol des tanières. Je revins vers le centre du camp, près de la tanière où je mettais réveiller, prête à faire se qu'on me demande. Pendant le temps de mes cabrioles , beaucoup de loups de la meute c'était attaqués à leurs différentes taches. Et certains en passant, lorsqu'ils me voyait me semblait me regarder d'un air de pitié. Alors je leurs souri d'autant plus en les haissants. Je les trouvais stupide à me prendre du regard de la sorte. Ils n'avaient rien à faire de mieux, que d'avoir leurs regard de ' oh la pauvres petites' . Je détestais leur compati on car il reflétait l'accident. Le masque c'était figé sur ma bouille. Assise à regarder fixement un point, j'attendais. J'écoutai autour de moi pour savoir s' il arrivait.
Je m'étais dis que j'avais eu de la chance d'avoir pour maître Aile du Destin, car on le disait fort. J'allais avoir un bon entraînement, pas comme mon frère qui n’eus pas sa chance de pouvoir essayer. Une vague de froid passa par mon coeur. Sombre et glacial. Je pensais à tous se qu'il loupait en étant la haut dans les étoiles. Mon oreilles droites se mise en position basse tandis que la gauche restais fixe. Seule cette élément permettait de savoir mon vrais états d'esprit. Le seule élément incontrôlable avec les lueurs de mon regard. J'écoutais les bruit de pas, je humai l'air. Au aguets. Une odeurs m'interpella, je de-fixai mon regard pour scruter les alentour du regard. Mon mentor était tout près, pile à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Lieutenant • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Lieutenant • Meute du Vent
Messages : 98
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 18
Mar 3 Juil - 15:12
Un premier moment entre mentor et apprentie.
Ailes du Destin & Nuage d'Emeraude

La saison était clémente, tout comme la belle journée qui se profilait à l'horizon. Ailes du Destin sortie, comme à son habitude très tôt de la tanière des guerriers, si tôt que le soleil n'avait pas encore pris la peine de se montrer. Il observa d'abord le camp, vérifiant que personne n'était debout puis s'étira les pattes avant dans un bâillement bruyant. Devant son action, il se releva d'un coup et prit un air paniqué. Il regarda de tous les côtés, avec le stress d'avoir réveillé quelqu'un mais aucun loup n'avait pointé le bout de son museau. Alors soulagé, il lâcha un petit soupir avant d'entamer sa marche vers la sortie du camp. Une fois dehors, il partit sans hésitation vers le chemin d'amazonite dans une course effrénée.

Il y a peu, On lui avait attribué une jeune apprentie. Cette nouvelle l'avait mis dans une joie extrême. Il se pavanait comme un paon, fier de lui, dans le camp depuis la cérémonie. La petite louve à qui il devait apprendre les ficelles du travail de guerrier lui avait semblait très calme et gentille lors de leur première rencontre. Bien que plusieurs choses l'est intrigué, il avait fais abstraction de ce qui était dit dans le camp sur le passé de la petite pour ce concentré pleinement sur son futur entrainement. Il espérait secrètement que cette nouvelle apprentie est une attirance pour la course et la vitesse, tout comme lui. Pour c'est précédent apprentie cela n'avait pas été le cas mais il les avait quand même entrainé comme il l'avait pu et si c'était de nouveau le cas avec cette jeune louve, il en ferait de même.

Arrivé au chemin d'amazonite, il commença à le remonter en adoptant une course plus posée. Il voulait prendre le temps de bien se remémorer l'endroit pour le futur entrainement de son apprentie car c'est là qu'il voulait l'emmener. Il regarda chaque côté alors qu'il avançait à un pas modéré, scrutant chaque feuille de chaque arbuste qui compose le bord du chemin. Il repéra un jeune terrier de souris et un peu plus loin un de lapin. Alors qu'il reniflait les alentour pour vérifier que ce dernier n'était pas abandonné. Une pie vient lui survoler les poils et se poser un peu plus loin. Il y avait donc des proies abondantes dans le coin et il pourrait donc montrer à son apprentie sa manière de chasser. Heureux de toute c'est découvert. Il retourna au camp avec quelque idée en tête pour ce premier entrainement.

Lorsqu'il arriva au camp, il chercha directement Nuage d'Émeraude du regard. Il la trouva, près de sa tanière. Il s'approchera donc doucement d'elle, le port de tête droit, fier et humble pour lui faire bonne impression.

-" Nuage d'Émeraude ! Tu es prête ?" lui demanda-t-il "Nous allons aller au Chemin d'Amazonite. Suis-moi donc !"

Il reparti alors d'où il venait, sans écouter les moindres mots de son apprentie. Il reprit donc la direction du chemin d'Amazonite en trottinant pour être sûr que Nuage d'Émeraude puisse le suivre. Il avait extrêmement hâte de lui montrer tout ce qu'il savait. Il lâcha quelque regard en arrière pour être sûr que la jeune louve le suivait encore et une fois que ses pattes touchèrent le sol rocheux du chemin il s'arrêta, puis s'assit en plein milieu, enroulant sa queue autour de ses pattes et en expliquant à celle qui le suivait:

-"Viens t'assoir devant moi que je t'explique comment on va procéder."

Il était si heureux de l'entrainer qu'il ne voulait pas perdre une seule petite minute ce qui lui en faisait oublier les bonnes manières.

-" Ah ! Je me suis pas présenté. je m'appelle Ailes du Destin, je suis le lieutenant de la meute du vent. Si tu as la moindre question sur l'entrainement ou même sur la meute, n'hésite pas à me les poser !" Lui annonça-t-il avec un air des plus joyeux sur la face.

© 2981 12289 0


Destiny's hunter.
Si tu te perds, rends-toi dans une prairie. Tu n'y trouveras pas de chemin. Tu n'auras plus à te perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Sam 7 Juil - 14:36
Une premier moment entre mentor et apprentie

La tête droite, le regard fière il apparut. sa voix était calme et poser, une certaine puissance retenue se dégageait du lieutenant. Ses yeux bleus se posaient sur moi et je soutins son regard avec un grand sourire. cela me frappa, un pincement, une claque, une lame se planta. J'allais avoir un mentor, il deviendra le loup qui m’entraîne, qui me supporte et je le supporterais. Il allait attendre quelque chose de moi, et pourtant moi j'attendais plus rien. Mon ancien but était de devenir meilleur que mon père et de protéger mon frère pour qu'il découvre la vie. Quel sera mon but ? Je n'avais pas envie d'avoir un but, pour oublier mon frère en voulant rattraper l'horizon, non merci.
Il me demanda de le suivre, je restai silencieuse. Quelques secondes figés, comme si mon corps entier ne m’appartenait plus. L'effet d'une chute dans le vide. Qu'allait'il se passer ? Petit-Rat le savait surement, il devait bien savoir mon avenir et mon destin.
Ailes du Destin partit en trottinant, son pas était très souple et élégant pour un guerrier qu'on disait fort au combat. J'avais observer les loups de la meute, longtemps, Les forts n'avaient pas une démarche si souple, les faibles non plus. Seul les vrais coureurs avaient cette démarche.  Ailes du destin l'était. Je l'étais aussi, chaqu'une de mes courses avaient travailler mon petit corps fin. Il l'avait habituer au rympt  soutenus d'une longue course. Il l'avait habitué à éviter les troues et les branches qui blessaient.
Quand je vus le regard de mon mentor me chercher, pour voire si j'étais à ses coté, la chute s’arrêta. Je n'étais jamais tomber. Je me mise à courir à mon tour, je frappais le sol avec force. J'élançais mes pattes avant le plus loin possible et je retapais mon mentor. Je devais user plus de force pour rester à sa hauteur, et pourtant je gardais mon air souriant et calme. On s’arrêta au chemin d'amazonite. Les reflets bleuter se reflétait dans le regard du lieutenant. Le mien restait asser ternes depuis l'accident, les yeux sont les fenêtre de l'âme disons-nous.

-"Viens t'assoir devant moi que je t'explique comment on va procéder... " Il eu un petit temps où mon mentor me dévisagea, que pensais'til ? " Ah ! Je me suis pas présenté. je m'appelle Ailes du Destin, je suis le lieutenant de la meute du vent. Si tu as la moindre question sur l'entrainement ou même sur la meute, n'hésite pas à me les poser !"

Il avait oublié ce se présenter, je n'avais même pas remarquée, j'étais tellement dans mes esprits que parfois le réel s'effaçait doucement, s’estompait. Je le regardai silencieusement et hocha la tête pour lui indiquer que j'avais compris. Je m'assis donc devant lui attentive. Qu'allons nous faire, courir ? Apprendre le combat ou chasser. Je me souvint que j'étais nul à la chasse, je n'arrivais pas à serrer asse fort la mâchoire pour tuer l'animal et l’empêcher de s'évader de son tragique destin. Ou bien parfois je restais figé trop longtemps et la bête partait de peur. Je n'étais pas forte ni en chasse ni en camouflage, j'étais forte à courir et à récolter des informations sur les autres. Par exemple ailes du destin, sa prestance montrait que c'était un loup avec un certain pouvoir au sein de la meute, son expression enjouer à la vus d'un entrainement avec un apprentie montrait qu'il était sur de lui et de ses compétences, je n'étais pas le première apprentie dont il s'occupait, cependant son agitation montrait un loup énergique et enjoué. J'aimais observer et déduire des choses, les loups parlent plus que se qu'il pensent.
Je lui dis d'une voix calme et respectueuse.

-" Par quoi allons-nous débuter, Ailes du destin ? "


Par quoi débuterais-je mon ascention dans la meute ou ma chute ?
.
©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Lieutenant • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Lieutenant • Meute du Vent
Messages : 98
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 18
Ven 27 Juil - 20:56
Un premier moment entre mentor et apprentie.
Ailes du Destin & Nuage d'Emeraude

Ailes du Destin essayait de cacher son impatience devant son apprentie. Il était comme un louveteau à qui on autorise à sortir de la tanière pour la première fois, extrêmement heureux et fier. Mais son côté enfantin n'avait pas sa place dans l'entrainement d'aujourd'hui. Il se devait de rester une image d'autorité et surtout de force auprès de Nuage d’Émeraude. Alors que la jeune louve vient s'assoir en face de lui comme il le lui avait demandé, il la scruta. Ailes du Destin attendait encore l’apprenti capable de le battre à la course. Cette louve-là avait la carrure pour dépasser ses attentes et il avait hâte de se le prouver.

-" Par quoi allons-nous débuter, Ailes du destin ? "   Lui demanda-t-elle avec une voix calme et respectueuse.

-" On va commencer par l'apprentissage de la chasse !" Lui clama-t-il "Toutes les techniques,  les attaques, les manœuvres de la chasse sont applicables en combat contre un autre loup. Sauf que là, il faut éviter de tuer son adversaire."

Il se releva doucement. Ses muscles que l'on pouvait facilement deviner sous sa peau roulèrent, dévoilant sa fine musculature. Il vient sur le côté droit de son apprentie, la regardant du coin de l’œil. Il ne voulait pas l'effrayer alors dans des pas souples il fit le tour de la louve en la scrutant de la tête aux pieds. Il voulait pouvoir l'aider à choisir la meilleure méthode de chasse pour le début. C'était pour ça qu'il avait choisi le Chemin d'Amazonite pour leur premier entrainement. Cet endroit regorgeait de proies aussi différente et nombreuse que les goute d'eau de la rivière que longeait la route. Elle trouvera forcément une proie à sa hauteur.

-" Dit moi, pourquoi es-tu devenue une apprentie guerrière ? Je veux dire, qu'elle est ta motivation, ton but, ton rêve ." Cette question pouvait sembler indiscrète, et Ailes du Destin s'attendaient à une traditionnelle réponse comme: "pour la meute" mais au fond de lui, il espérait que son apprentie lui montrerait une ambition digne des loups de la meute du Vent.

Cette question lui avait aussi été posée et sa seule réponse fut: "être le loup le plus rapide". On lui avait répondu que son ambition était enfantine et qu'être animé par cette seule flamme ne ferait jamais de lui un bon guerrier. Mais il n'avait pas compris en quoi répondre "pour la meute" ferait de lui un meilleur guerrier que celui qu'il est actuellement. Il n'avait pas fui un combat et il avait monté les échelons loyalement. Sa place actuelle, il ne la devait qu'à cette ambition enfantine que se plaisait à lui répondre ses camarades apprentis de l'époque. Alors il la suivrait encore et toujours, car elle ne l'a jamais trahis. Et il espérait sincèrement que son apprentie avait une flamme aussi puissante en elle pour la guider et en faire une merveilleuse guerrière.

Il n'attendit pas la réponse de la louve pour avancer sur le chemin. Il scrutait les côtés de la route en guettant le moindre bruit. À chaque brindille qui craquait, les oreilles d'Ailes du Destin leur portaient attention. Dans des mouvements rapides et simples, celle du côté concerné s'agitait. À ce moment-là, Ailes du Destin analysait le bruit. Même une simple brindille qui craque pouvait en dire beaucoup sur leur environnement. Les effluves aussi. Le museau du lieutenant était prêt à lui envoyer un message fort lorsque l'odeur d'une proie pénétrerait en son sein. Tous ses sens aux aguets, c'est comme ça qu'il comptait continuer sa discussion avec son apprentie.
target="_blank">© 2981 12289 0


Destiny's hunter.
Si tu te perds, rends-toi dans une prairie. Tu n'y trouveras pas de chemin. Tu n'auras plus à te perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 125
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 18
Jeu 30 Aoû - 23:11
Un premier moment entre apprentie et mentor


- On va commencer par l'apprentissage de la chasse !Toutes les techniques,  les attaques, les manœuvres de la chasse sont applicables en combat contre un autre loup. Sauf que là, il faut éviter de tuer son adversaire.


J'arqua un sourcil, la chasse ... Je n'avais pas été très forte les fois ou j'avais tester. Un pincement apparut dans mon ventre. J'étais forte en course pas pour bondir sur un proie qui bougeait pour rester en vie. La voix du lieutenant revint, puis il partit vers le chemin. Je l'observai, son corps musclé avait un pas si souple et régulier, cela contrastait avec mon corps fin et encore un peu empoté. L'admiration commence toujours par de la fascination.

- Dit moi, pourquoi es-tu devenue une apprentie guerrière ? Je veux dire, qu'elle est ta motivation, ton but, ton rêve .

Il continuait de marcher et je le suivais. Mon but .. Mon rêve. J'en ais plus, je ne veux plus en avoir.
Mon regard se posait sur mon mentor, un regard blasé qui a perdu son âme enfantine.

-Je n'ais pas de rêve.,
et puis je chuchotais, Je vie pour ne pas oublier.

Le silence se fit, Aile du destin n'avait pas vraiment prit le temps d'écouter car il était à l’affût, ses oreilles pivotait légerment et sa truffe humait l'air.
Je restai debout proche de lui et humai moi aussi l'air. Plusieurs odeurs m'indiquaient que nous étions moins seul que nos yeux disaient.
je cherchais de mon regard leurs trace, mais je ne vus rien qui ressortait. J'entendis en prenant une position plus apte à bouger. Les pattes de devant moins raide, et les pattes arrières prête à prendre de l'élans. La position n'était pas bonne, mais j'essayais d’appliquer mes souvenirs de mes observations.
Un craquement sur notre gauche, je tournis la tête et cherchais rapidement une proie.
L'apprentissage avait débuté. Je supposais que mon mentor voulait que j'attrape une proie aujourd'hui. C'est alors que sans prendre le temps de lui demander je bondis vers le museau qui venait de dépassé du buisson, juste assez pour être remarquer.
Pourquoi lui demander, celà ne servait à rien , de demander se que je savais déjà, je devais attraper une proie et lui montrer où j'en étais dans mon niveau de chasse. C'était évident, pourquoi demander ? Je m'en fichais bien si je me trompais dans se que Ailes du Destin voulait, ce n'était pas grave de se tromper sur les intentions d'un autre loup.
.
©️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Meute des Etoiles
avatar

Votre Loup
:
:
Meute des Etoiles
Messages : 878
Date d'inscription : 23/11/2017
Jeu 30 Aoû - 23:11
Le membre 'Nuage d’Émeraude' a effectué l'action suivante : Le Destin


'Chasse ► Petite proi' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute du Vent :: Chemin d'Amazonite-