RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Terre Neutre :: Montagne Insaisissable Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre Glaciale [RP P.V Lune Infernale. Nuage d'Hiver, Flocon de Neige]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 30 Mar - 22:20
Je suis partis du territoire, j'ai besoin de respirer de l'air pur.
Un seul endroit où tous deviens si petits autour de soi que l'air lui est frayé : les Montagnes Insaisissables.

Je me suis mise à courir, les arbres défilé à toute vitesse autour de moi, mes pattes retournant la terre sur mon passage, j'ai hate d'y être.
Arrivé à destination, je repris mon souffle tout en fermant les yeux, profitant de cette première bouffer d'air fraîche. Je lève la tête puis j'ouvre les yeux, le pique de la montagne était caché par un gros nuage, certains rayons du soleil traversèrent de toute part celui-ci. Le spectacle était magnifique.

Sans plus tarder je pris un peu de hauteur, montant quelque sur les rochers qui était au pied de la montagne puis finit par m'asseoir doucement.
Une odeur était particulière ... non erreur ... pas une odeur mais 2 odeurs, 2 parfums différent. 2 loups.

" Qui est la ?"

Ma voix résonna dans toute la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 162
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Ven 30 Mar - 22:40
Nuage d'Hiver bailla à sans décrocher la mâchoire. L'aube perlait derrière le lierre qui habritai la tanière des apprentis. Seul, il y faisait froid à l'aube même si son pelage était assez épais. Ses pattes le démangeaient d'exercice même si l'entraînement de la veille avec Lune Infernale, son mentor, n'avait pas été de tout repos. Il était censé, aujourd'hui ce reposer, mais sa soif de découvrir autre que son territoire était palpable. Après une hésitation, le jeune loup se leva et sortit hors du camp. Heureusement aucun loup de la meute n'était dans son champ de vision. Il voulait tellement aller, ailleurs. Il courut dans la forêt puis c'est là qu'il est aperçut. Ces montagnes, si grandes, si immense. Sa curiosité prit le dessus sur lui. D'après ce qu'il savait, les montagnes insaisissable était en terre neutre. Et puis, personne ne remarquerai une petite absence de rien du tout. L'apprentis avança au pas de course, heureux de pouvoir courir et se dégourdir les pattes. Il arriva au pieds des montagnes sans rencontrer un seul loup, à son grand soulagement au milieu de la journée. Haletant mais assez fier de lui, il voulait maintenant voir un peu la vue, de la terre des loups. Un peu plus de hauteur...
Le jeune loup s'entreprit d'escalader quelques roches. Plus l'altitude grimpai, plus le froid s'intensifier mais peu importe, la vue serait surement splendide. Rien de mieux que dans apprendre plus sur les terres dans lequel il vivait. Une brise, des odeurs nouvelles. Nuage d'Hiver décida qu'il était assez haut pour contempler la vue. Il en resta sans voix, magnifique. On y voyait tout. Et pourtant les montagnes semblait infranchissable. Une nouvelle brise, cette fois-ci, une odeur familière vint lécher son odorat. Un frisson de peur s'insinua en lui. Une voix retentit un peu plus haut que lui.
"Qui est là ?"
Une louve. Nuage d'Hiver se cala derrière un gros rocher pour essayer d'analyser qui était cette louve. Son odorat n'était pas très bon en revanche son ouïe était si perçant qu'il entendit des rochers rouler un peu plus haut. Le jeune loup voulait savoir qui était cette individus, mais au fond, une certaines craintes c'était installé. Il n'avait rien à faire ici, il en était certains. Après quelques minutes, l'apprentis décida d'aller voir, trop curieux. Il grimpait un peu plus et c'est là qu'il l'aperçut. Une jeune louve assez brune de loin. Elle lui disait vaguement quelques choses mais il était trop loin. Quelques pats de plus, son cœur battait très fort certains qu'il faisait à chaque fois un pas de trop. La louve du entendre son arrivée car celle-ci se retourna et le toisa de haut en bas.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 126
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Sam 31 Mar - 13:53

Rencontre glaciale
[Terre Brûlée, Nuage d'Hiver et Lune Infernale]

Petite Flocon de Neige après ces mois où les astres avait décidé de ne pas se montrer et où les étoiles tombaient du ciel Flocon n’avait pas revu sa maman comme elle le croyait, mais si elle prenait la peine de réfléchir elle découvrirait qu’elle a gagné quelque chose de mieux encore, une chose que sa maman ne voulait pas qu’elle perde, sa joie de vivre. Mais Flocon de Neige était triste, très triste comme le premier jour ou elle a perdu sa maman. C’est comme si elle le revivait. Elle attend avec impatience et crainte la nuit où la Lune montera dans le ciel pour remplacer le soleil, elle éclairera alors de sa lumière protectrice les nuit de Flocon et sera à l’écoute de ses crits désespérer.

Flocon de Neige avait eu d'énorme difficulté pour survivre en hiver, les proies facile était rare et elle n’avait pas le niveaux pour les autres qui était elle aussi rare. Les proies redevenait peu à peu abondante, mais Flocon comme les premier jour de cette nuit fatidique n’avait envie de chasser, elle voulait rejoindre sa maman qui était dans le ciel depuis près de deux Lunes. Pour se consoler, comme désormais elle avait le courage de sortir des plaines étoilées, Flocon de Neige se rendit aux montagnes insaisissables, un lieu qu’elle adorait, elle était si haute qu’on avait l’impression de pouvoir toucher le ciel à leur sommet, ce que Flocon voulait; rejoindre le ciel.

Elle se mit alors dès le lever du soleil ardant en route. Elle traversa le ruisseaux et les rochers au loup pour se rendre une deuxième fois aux montagnes tant espérée. Une fois devant Flocon de Neige n’en revenait toujours pas de leur hauteur et de leur beauté. Les rayon du soleil qui passait en travers les nuages et qui venait ruisseler sur les montants de la montagne donnaient un aspect magique. Flocon émerveillée commença à monter sur le flanc Ouest de la montagne, il avait l’air moins escarpé que les autres. Elle commença alors une ascension rythmée de nombreuse chute. Même si les pattes maladroites de Flocon de Neige glissaient régulièrement sur la pierre instable elle se relevait toujours et continuait son chemin vers le ciel.

Fatiguée celle-ci fit une pose vers le milieu de journée, elle avait très soif mais aucun ruisseaux ne passait de ce côté de la montagne. Flocon de Neige se coucha haletante dans un coin d’ombre, le soleil, même très discret, offrait une chaleur assez importante pour quiconque se mettait à de fort exercise; l’air qui se refroidissait n'empêchait pas Flocon d’avoir trop chaud. Elle détestait la chaleur et n’était pas montée assez haut pour avoir une température convenable pour elle. En une matinée elle n’avait même pas fait un tière de la montagne, n’importe quel loup moins maladroit qu’elle serait monté plus haute pour le même temps.

Flocon de Neige observait la vue en se reposant, de là elle pouvait presque voir toute les terres; elle reconnaissait la plaine étoilée avec ses deux ruisseaux et son lac, ainsi que les rochers au loups, la forêt d’émeraude, le volcan, la grotte aux rubis, les ruisseaux silencieux, mais elle voyait aussi plein de lieu inconnu qu’elle se promit d’aller voir un jour comme la cascade ou les montagne près de celle-ci, le lac gelé, une crevasse dans le sol , des collines, une caverne,...

Un sons sortit Flocon de sa rêverie, une voix. Une voix venait de percer le silence de la montagne. Flocon de Neige était déjà sur ses pattes le museau en l’air cherchant une odeur. Elle en trouva non pas une mais deux qui venaientt de plus haut. Deux odeur qu’elle reconnut, elle avait déjà croisé quelqu’un avec la même odeur, curieuse elle décida de s’approcher. Elle fit de son mieux pour ne pas faire de bruit et tomber le moins possible. Arrivée à un certain niveau non sans encombre elle vit deux silhouette une plus proche que l’autre, un mal et une femelle, un loup blanc et une louve presque noir. C’est le loup blanc qui était le plus proche et plus jeune qu’elle. Flocon décida de s'avancer encore plus, pour la première fois elle n’avait pas trop peur, elle s’arrêta cependant à une distance raisonnable, elle était remarquée elle le savait et la peur grandit en elle, mais restat à un niveau raisonnable. La louve se retourna et regarda soit Flocon soit le loup blanc, Flocon de Neige ne bougeait plus.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 1 Avr - 17:20
Je regarde ce loup qui était non loin de moi, Il était de la meute de la terre, je l'avais vue accompagné Lune Infernale. Je fixe le loup dans les yeux, Il était blanc, très beau pelage.

Mes yeux divaguèrent derrière lui, une louve, assez jeune, vu son état physique sûrement une solitaire.

" Jeune loup , qui est venue avec toi ?"

Le soleil était haut, le nuage cachant le pique de la montagne était partis, comment je le sais ? Parce que je sentis la chaleur sur mon pelage sombre. Je me lève me positionnant sur mes quatre pattes, en baillant dévoilant 2 ranger de croc acéré . Puis je regardai fixement de mes yeux verts, le loup mâle face à moi.

"Pourquoi es-tu ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 162
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Dim 1 Avr - 19:02
La jeune louve lui adressa la parole mais la peur qu'il sentait au fond de lui s'échappa tout de même en constatant que cette louve était Terre Brûlée, une louve de sa meute.
- Je... je ne ... je me balade. rétorqua t'il, conscient que cette réponse était stupide mais que dire de plus.
En revanche sa question "qui est venue avec toi ?" l'interpela. Nuage d'Hiver se retourna en comprenant qu'un autre loup se tenait derrière lui. Une louve blanche sans odeur particulière. Une solitaire, jamais encore le jeune apprentis n'en avait rencontrer.
Nuage d'Hiver se retourna devant Terre Brûlée le regard un peu plus vif même si il savait que trouver un apprentis en terre neutre était assez, moyen en terme de code.
- Je pensais être seul en vérité, je voulais découvrir ces montagnes, mais je ne connais pas cette louve qui est derrière moi.
La jeune guerrière observer tour à tour les deux nouveaux arrivants, avec une certaine gêne, le jeune loup s'assit ne sachant que faire. Puis, avec un regard vers la solitaire il ajouta :
- Et toi, alors, qui es tu ?



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 126
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Dim 1 Avr - 22:07

Rencontre glaciale
[Terre Brûlée, Nuage d'Hiver et Lune Infernale]

Flocon de Neige était assez proche pour entendre leur discussion, elle compris, en confirmation de leur odeur, qu’ils se connaissaient. Le loup blanc semblaient un peu craindre la louve brune ce qui perturba Flocon; pourquoi craindre un membre de sa famille/meute? Cela n’était pas normal pour la louve, le concepte même de meute était nouveau pour elle.

Le loup blanc s'assit avant de se tourner pour un enième fois ver Flocon de Neige en lui demandant qui elle était. Flocon qui n’avait pour une fois pas très peur et qui commençait à avoir l’habitude de se présenter annonça son identité d’une voix calme comme celle de sa maman autre fois

- Je m’appelle Petite Flocon de Neige, mais… vous pouvez m’appeler…. Flocon de Neige.

Sa voix se cassa pour la deuxième partie de sa phrase, car le “Petite” qu’elle laissait en honneur à sa maman adorée était trop compliqué à dire. Le souvenir de la voix douce et calme de sa maman résonnait encore trop fort dans sa tête, si fort qu’elle voulut se retourner pour la voir, elle, qui Flocon le sait n’est plus de ce monde. Elle a rejoint le ciel, ce que la louve au pelage de neige s'apprêtait à faire

Flocon leva ses yeux remplit de larme vers le ciel, la suppliant de revenir elle n’était pas prête, elle ne pouvait pas partir comme ça. Flocon de Neige voulut tellement de fois déjà haïr sa maman, mais elle ne pouvait le faire, elle l’aimait trop… Et elle se vengerait de ce loup qui lui avait retiré trop tôt sa maman.

Flocon de Neige avait toujours les yeux levés vers le ciel, comme si elle faisait une prière, elle avait honte de faire ça en journée devant le soleil, mais son chagrin était trop gros pour qu’elle se retienne jusqu’au soir. Elle en oublia presque les deux autres loups, presque, car s’ils n’étaient pas là elle aurait hurler. Hurler sa peine et sa rage.

Après de longue minute elle reporta son attention sur les deux loups qui la regardait, et elle leur posa d’une voix calme, mais encore triste deux questions, malgré la tristesse Flocon de Neige reste et restera toujours curieuse.

- Et vous qui ête vous? Que faite vous ici?





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 2 Avr - 5:35
La louve au pelage sombre et au corps élancé sentit que la jeune louve en contrebas était nostalgique en se présentant, mais elle ne fit pas attention à cela, ça ne la regardait pas.

Elle soupira, son coeur se serra quand même au fond d'elle mais elle n'a pas le droit de montrer ces faiblesses .
*Sang de Fer, Coeur de Glace*

Elle répéta en boucle cette phrase dans sa tête tout en fermant les yeux quelques secondes en respirant profondément l'air de la montagne.


- " Je me nomme Terre Brulée, Guerrier de la Meute De La Terre. Je suis ici parce que ça me regarde."



La jeune louve reste toujours froide avec les inconnues, son visage ne laisse paraître aucune émotion ce qui peut gêner plus d'un.

- "Mais dit moi, tu mon l'air bien jeune pour être solitaire. Tu as quel âge au juste ?"

Elle s'assied fièrement, ces oreilles bien dressées sur sa tête, accordant toute l'attention vers les 2 jeunes loups... puis son regard se tourna sur le mâle le toisant et lança d'une voix froide:

-" Et toi, tu est apprenti guerrier non ?  Tu sais que tu à interdiction de sortir du territoire sans ton mentor ? Lune Infernale le sait au moins que tu es ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 162
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Lun 2 Avr - 9:46
Nuage d'Hiver baissa les oreilles lorsque Terre Brûlée le réprimanda. Avec un peu de chance il n'aurait croisé personne et il aurait pu finir sa promenade tranquille.
- Lune Infernale n'avait rien prévue pour moi aujourd'hui, se défendit 'il, et je voulais simplement m'absenter la matinée. Je ne pensais voir personne ici.
Son regard curieux se tourna alors vers la solitaire qui de loin paraissait bien triste. Un frisson parcourus son corps lorsque la louve blanche les fixais de ses yeux emplit de tristesse. *Qu'avait t'il bien pu arriver à cette jeune louve là ?* se demanda t'il.
La vue paraissais s'être assombris, lorsque l'apprentis leva les yeux, un nuage aussi noir que l'ébène venait de cacher le soleil si chaleureux. Regardant Terre Brûlée puis Flocon de Neige tour à tour, Nuage d'Hiver sentit un malaise s'installer entre eux puis piétina de ses pattes avant lorsque une bourrasque froide traversa son pelage.
- Pourrais tu ne rien dire à Lune Infernale ? osa t'il demander. Je ne voudrai pas avoir de problème, mais au fait, c'est bien beau de me justifier mais toi non plus tu ne dit rien.
Une certaine colère s'installa en lui tandis qu'il décidait de se coucher sur la pierre froide pour se détendre et rien ajouter. Le vent froid s'était levé et plusieurs nuages venait masquer le paysage si magnifique. Nuage d'Hiver baissa les yeux avant de relever la tête encore une fois vers la solitaire pour la regarder de plus près.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 126
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Lun 2 Avr - 13:06

Rencontre glaciale
[Terre Brûlée, Nuage d'Hiver et Lune Infernale]

Flocon de Neige toujours emplie de tristesse regardait les deux loups qui lui faisait face plus haut attendant leur réponse. C’est la louve brune qui répondit en premier, elle s’appelait Terre Brûlée, guérisseuse de la Meute de la Terre. Guérisseuse, comme la louve soleil. La louve lui répondit d’un ton assez froid qui dérouta Flocon. “J’ai fait quelque chose qui ne fallait pas?”. La raison de sa venue est personnelle, mais Flocon de Neige n’en voulait pas plus. Terre Brûlée lui demanda ensuite son âge, la question ne perturba pas Flocon en elle même, elle commençait à avoir l’habitude, mais c’est le ton employé qui comme tout à l’heure qui le perturba.

Flocon n’eu pas le temps de répondre qu’elle posa une question au loups blanc qui ne s’était pas présenté. Flocon de Neige se demanda, trop habituée à pouvoir voyager, pourquoi il n’avait pas l’autorisation de sortir seule sous prétexte qu’il est apprenti, tout cela lui paraissait absurde. Celui-ci baissa les oreils, il était en tort et il le savait, puis il répondit. Il évoquat le nom de Lune Infernal. Ce nom lui rappelait quelqu’un, elle le connaissait, c’était le faux loup noir de la forêt d’émeraude ! Le chef de la Meute de la Terre ! Leur chef.

Flocon de Neige les regarda toujours et vit que le loup blanc semblait gêné. Un courant d’air froid parcouru son dos ce qui fit du bien à Flocon qui avait trop chaud. Elle aimait le froid, ce que sa maman détestait, elle, elle préférait le chaud, le soleil à Lune. Elle était si différente et pourtant un lien très fort les unissaient et il continue encore d’exister. Flocon leva alors la tête vers le ciel a la recherche du soleil que sa maman aimait tant, mais un nuage noir le cachait à présent et quand elle reporta son attention sur les deux loup en amont le loup blanc repris la parole, gêne au début puis une certaine colère se fit entendre dans sa voix, légère. Le loup blanc se coucha ensuit sur la pierre froide de la montagne. Il tourna la tête vers Flocon qui les observait mal à l’aise.

Flocon de Neige ouvrit la gueule pour répondre, gênée par le regard du loup blanc sans nom.

- J’ai… heu… J’ai 12 Lunes.

Flocon se retient de poser les questions qui lui trottait dans la tête, la louve n’avait pas l’air très sympathique et elle sentait de la colère dans le loup blanc. Elle s’assit sur la pierre froide profitant du vent frais qui venait courire sur son pelage blanc laissant ses pensée vagabonder, à tort, tout en observant les deux loups. Elle n’aimait pas l’ambiance qui commençait à se tendre entre eux et aurait voulu que le vent l’emporte sur son passage. Elle avait envie de courire loin, très loin, elle était venue pour s’évader et voilà qu’ils l’en empêchent ! Laisser venir la colère qui grandissait en elle serait trop facile… Et elle décevrait sa maman qui lui avait appris que la colère ne servait à rien. Flocon de Neige ferma alors les yeux et laissa le vent s’emparer de sa colère, aller la faire gronder loin derrière elle, assez loin pour que plus jamais elle s’empare de son corps.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 2 Avr - 19:20
Elle ignora totalement la colère de Nuage d'Hiver mais elle comprenait tout de même son envie de s'évader... elle lui rappelle elle quand elle n'était encore qu'un apprenti.

- "Je verrais se que je peut faire pour Infernale.Mais je ne lui est jamais parler, je sais même si il connait mon existence."

Terre Brulée se rappela le jour ou elle était apprentit, elle le voyais un peu en Nuage d'Hiver se mirent à sourire tendrement sont regardés s'adoucit puis deviens un peu rieur, mais elle reprit vite son air neutre mais dans sa voix, une douceur se laisse entendre.

Elle tourna son regard vers Flocon de Neige et essaye de déchiffrer ces pensées, elle a l'air gentille mais très mystérieuse, elle cache quelque chose de lourd a portée.
Terre Brulée baissa légèrement la tête vers la jeune louve pour être à son auteure et dit d'une voix mélodieuse:

- "Donc tu as 12 lunes ... c'est jeune pour une solitaire... et depuis tout a l'heure tu détournes le regard parce que tu as un air triste qui s'affiche sur ton visage. "

Elle regarda droit dans les yeux de Flocon puis elle remua la tête.

-" Excuse moi je ne devrais pas être aussi curieuse, ce n'est pas dans ma nature".

Terre Brulée leva la tête et renifla l'air... elle ouvrit les yeux et vis un gros nuage noir cacher le soleil... ce n'est pas bon signe.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 162
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Lun 2 Avr - 20:42
La discussion aussi étrange soit t'elle prit une tournure qui piqua la curiosité du jeune loup en plein cœur. Les questions qu'il avait envie alors de poser à la solitaire brouillé son esprit ainsi qu'à cette guerrière qui aussi bizarrement venait de sa propre meute. Nuage d'Hiver regarda ses pattes en réfléchissant. En effet, il faisait partis de la meute de la Terre mais mis à part s'entraîner à devenir un guerrier et sa découverte du monde, il ne faisait aucun effort pour rencontrer ses loups qui pourtant faisait partis de sa vie. Il faudrait remédier à ça. Il décida alors, dorénavant de faire plus attention sur les autres qui l'entourait. Une nouvelle bourrasque cette fois ci plus forte fit retourner ses poils et décida à l'apprentis qu'il serait mieux debout. La solitaire qui donc avait douze lunes était maintenant assise. *Elle est bien jeune pour survivre seule*pensa t'il. * Pourquoi un loup déciderai t'il de vivre seul alors que tout autour, sur cette magnifique terre des loups, des meutes de toutes sortes y vivaient ?* Le jeune loup mourrait d'envie de poser des questions mais par son jeune âge n'osa pas. Un petit temps passa, un vautour survola les trois loups, il était immense, et Nuage d'Hiver avala difficilement en imaginant se que des serres pareilles pourraient faire à son corps. Insouciant sans doute, une vague de courage s'abattit sur lui et l'apprentis osa demander :
- Dit moi, Flocon de Neige, désolé de te poser des questions, mais je me demande...
Le jeune loup s'arrêta en voyant la solitaire le regardai, puis se reprit.
- Pourquoi vit tu seule alors que de nombreuses meute peuvent t'accueillir ? Cela doit être difficile, nous venons de quitter la saison froide en plus de ça. Comment fait tu, pourquoi es tu seule ?
Voyant que tant de questions sortait sans s'arrêter, Nuage d'Hiver ferma la gueule maintenant horriblement gêné. Il jetât un petit coup d'œil à la guerrière en signe de désespoir de cause puis masqua un petit sourire qui lui chatouillé les babines. En avait t'il trop demandai ? Il ne voulait surtout pas effrayer la solitaire, mais trop de questions était envisageables pour qu'il se taise.
Le ciel bleu une heure auparavant était maintenant sombre, et Nuage d'Hiver ne put s'empêcher de constater qu'au fond de lui quelques choses se tramait.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 126
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Mar 3 Avr - 19:45

Rencontre glaciale
[Terre Brûlée, Nuage d'Hiver et Lune Infernale]

Flocon de Neige rouvrit ses yeux quand la louve reprit la parole, elle s’adressait au loup blanc sans nom. Flocon l’observait il restait couché et regardait ses pattes. L’attention de Flocon se remit sur la louve quand celle-ci reprit la parole. Elle trouvait, comme tous les autre, que Flocon de Neige était trop jeune pour être solitaire, mais elle continua et la suite eu l'effet d’un fouet sur la solitaire. elle se releva, puis se rassit lorsque la louve s’excusa. La colère était toujours là comme elle venait de le prouver en se levant. Elle en avait honte, elle avait laissé la colère prendre le dessus.

Elle regarda alors le loup sans nom, laissant le vent emporter sa colère. Un grande rafale de vent vint se frotter au corps des loups ce qui fit se relever le loup sans nom et qui aurait fait éclater Flocon de rire si sa maman était encore présente. Ses pensée repartir vers sa maman qui détestait ses bourrasque de vent, en regardant toujours le loup sans nom. Son regard était toujours triste comme depuis le début.

Il lui semblait entendre les grognement de sa maman au loin porter par le vent. Elle fit un effort énorme pour ne pas se retourner, fixant le loup sans nom de toute ses force. Quand elle était sur le point de le faire le loup blanc lui offrit la diversion parfaite, il prit la parole et lui lança une cascade de question comme Flocon le faisait si souvent avec sa maman.

Elle comprenait désormais sa maman qui était désemparée à chaque fois qu’elle lui faisait part de ses questions. Flocon de Neige dû faire le tris dans sa tête pour réussir à répondre à ces questions.

- Je… heu… je suis habituée… à… vivre… heu… Comme ça, …. Je… le fais… c’est tout.

Flocon de Neige répondit d’une voix triste et mal assurée, à chaque mot elle le revoyait. Elle ne voulait pas paraître distante, mal élevée,… en répondant ça, mais elle ne savait que dire d’autre. L’enfilade de question du loups sans nom avait ouvert une porte trop grande pour que Flocon n’y aie pas. C’est alors qu'à son tour elle sortit toute ses questions, sans quitter le loup blanc des yeux, celui qui lui avait ouvert cette porte.

- Et toi, pourquoi vis tu dans une meute alors que le monde ne demande qu'à être découvert? Comment fais tu pour rester là avec ta meute qui t’interdit plein de chose, qui ne sont pas nécessaire? Pourquoi crains tu Lune Infernale et Terre Brûlée? Pourquoi avoir peur de membre de sa famille, ou ce qui l’équivale? Et comment t’appel-tu ? Tu es le seule à ne pas avoir répondu.

Elle avait tout lancer comme ça d’une traite comme à son habitude, mais cette fois ci c’est une voix triste et nostalgique qui avait pris place au lieux de sa voix habituellement enthousiaste, énergique et joyeuse. Elle pouvait entendre le rire doux de sa maman dans sa tête ce qui lui donnait envie de pleurer. Flocon de Neige ne laissa pas les larmes prendre place sur sa tête et continuait de regarder le loup blanc sans nom attendant ses réponses.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 4 Avr - 1:03
Terre Brulée écouta attentivement la jeune solitaire, d'un regard vide elle afficha un regard tendre en l'écoutant hésité sur chaque mot qu'elle emploie. Serait-ce de la mal adresse ? ou de l'hésitation personnelle ?

Elle est seule le savait.

La louve au pelage foncé renifla l'air, elle ne peut s'empêcher de sentir ce parfum qu'elle aime tant.
La jeune solitaire posa toute sorte de question à Nuage d'Hiver. Sans le vouloir, Terre Brulée laissa échapper un petit rire face a sa curiosité avant de se redresser sur ces fine patte et de descendre de la montagne avec souplesse et agilité.

Arrivée en bas sans ce retourné elle lâcha :

- " un mauvais temps se prépare, il y a de l'humidité dans l'air , si vous aimez la pluie, restez le haut, mais moi je me mets a l'abri, ce n'est pas maintenant qu'il faut tomber malade, les proies reviennent petites a petit, je n'ai pas envie d'être faible face à un simple lievre."

Puis elle partis se mettre dans une Grotte au pied de la montagne tout en soupirant.
Elle repensa à la petite louve solitaire, Flocon de Neige, et à Nuage d'Hiver, et ceci la fit sourire tristement.
Les 2 réunis étaient son portrait cracher quand elle était petite ; La tristesse de l'une , et l'envie d'aventure de l'autre.

Elle secoua la tête doucement et se coucha au fond de la grotte, son pelage se fonder dans la masse, on la voyait presque pas, on pouvait seulement voir ces yeux verts éclairés par l'extérieur, guettant le moindre mouvement dans la prairie face a elle.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 162
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Mer 4 Avr - 13:25
Nuage d'Hiver resta désemparé devant toutes ces questions qui défilait de Flocon de Neige. Il ne s'attendait vraiment pas à ce revirement de situation. En effet, par ces rencontres inattendus il ne s'était même pas donné la peine de se présenter. Terre Brûlée décida alors d'aller s’abriter avant que l'orage ou la tempête ne se lance à leur poursuite. Mais au fond de lui, le jeune loup ne pouvait pas suivre la guerrière avant d'avoir répondus à la jeune solitaire. la curiosité de l'apprentis était palpable. Une bourrasque encore plus forte lui fit perdre pattes mais il réussit à garder l'équilibre.
- Effectivement, cela peut paraître étrange, je me nomme Nuage d'Hiver mais je ne garderai pas toute ma vie ce nom. Lorsque j'aurais finis mon apprentissage au sain de ma meute ou j'y apprend à chasser, et à me défendre et défendre les autres de ma meute je deviendrais alors un guerrier et j'apprendrais alors à d'autre apprentis à devenir des guerriers fort. je fonderais aussi une famille, je l'espère. Mais je suis naît dans ma meute, donc après je suis habitué à cette idée là.
Le jeune loup écarquilla les yeux après s'être étonné lui même de la franchise avec lequel il avait parler à la solitaire. Un peu plus méfiant il ajouta :
- Ma mère ma éduqué seule, je ne pourrais, pour rien au monde l’abandonner.
Flocon de Neige le regardai encore lorsque l'apprentis décida de rejoindre la guerrière car quelques gouttelettes commençai à tomber et quitte à rentrer plus tard avec la guerrière peut être accepterai t'elle d'aller chasser avec lui pour rapporter du gibiers à la meute comme ça, personne ne penserais qu'un apprentis avait décidé de partir à l'aventure seul. Il traversa les pierres pour se retrouver près de Flocon de Neige, cette jeune louve à l'aspect triste l'intriguai au plus haut point.
- Voudrai tu venir t’abriter avec nous pour que nous continuons à discuter ?
voyant quelle ne répondait pas tout de suite, celui-ci haussa les épaules et entama sa descente.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 126
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Jeu 5 Avr - 12:26

Rencontre glaciale
[Terre Brûlée, Nuage d'Hiver et Lune Infernale]

Flocon de Neige qui fixait toujours le loup blanc en attente d’une réponse à sa cascade de question sursauta quand elle entendit un rire, celui-ci était bien réelle elle en était sûr ! Lorsque la louve brune commença à descendre le flanc de la montagne Flocon compris que le rire venait d’elle et quand celle-ci repris la parole en bas Flocon eu vraiment l’impression d’entendre sa maman, certe les voix n’était pas les même, mais elle disait exactement ce que lui disait sa maman quand une pluie se préparait. Flocon de Neige en était très perturbée et les larmes tenace venait encore se montrer dans ses yeux. “Mauviette! Tu n’est qu’une mauviette!”

Le loup gris sortit à temps Flocon de ses pensées en reprenant la parole. Il s’appelait Nuage d’Hiver, il était apprenti guerrier, il est tout comme Flocon à la vie de solitaire habitué à cette vie. Le loups repris après la parole plus méfiant cette fois ci pour ajouter que sa mère elle aussi l’avait élevé seule et lui aussi ne voulait l'abandonner. Flocon de Neige qui ne l’avait quitté des yeux était perturbée quand celui-ci commença lui aussi a descendre. Arriver à hauteur de Flocon il lui proposa de rentrer elle aussi pour continuer à parler puis il continua sa descente.

Flocon de Neige désemparée se coucha sur la pierre froide de la montagne le museu entre les pattes. Elle ne savait pas quoi faire. “Tu ne mérite pas de rentrer, tu n’est rien.” les larmes si tenace gagnère la bataille. “Tu ne sais même pas garder tes larmes, tu ne fait que de pleurer jour comme nuit, tu est une lâche, une mauviette, une bonne à rien. Tu ne mérite pas de vivre, c’est toi qui aurais dû mourir pas elle.” La pluie avait commencé à tomber, forte, froide. Le ciel avait la même humeur que Flocon de Neige qui était couchée les yeux fermés, en larme, prête à recevoire la pluie froide.

Elle se détestait, elle ne voulait plus vivre, après tout c’est pour ça qu’elle était venue non? Elle voulait rejoindre le ciel. C’est eux qui lui avait empêchés de le faire, mais maintenant qu’il ne sont plus là il ne pourront plus l’empêcher d’arriver à ses fins. Elle se releva déjà trempée et entrepris de continuer son ascension, sa vue était floue à cause de ses larmes et elle ne tarda pas à se gameller. Flocon de Neige ne se releva pas tout de suite, une chose en elle l’empêchait de monter. Sa curiosité. Elle voulait en apprendre plus sur ses loups leurs histoires m'intriguait. “Saleté de Curiosité, un jour je t'aurais! Tu peux me croire!“.

Flocon de Neige se remit sur ses pattes et commença à descendre prudemment sur la pierre floue et lisse. Elle se gamella plus d’une fois se relevant à chaque fois sans colère comme à son habitude, ni tristesse rien. Elle était comme dans une trance. Les yeux plein de larmes, le corps trempé elle arriva dans la grotte. Flocon alla se coucher au bord de l’ouverture, sans faire attention aux deux autre loups, de tel façons à voir la pluie tomber sur le sol. Elle mit son museau entre ses pattes et ferma les yeux. Flocon était autre part, elle n’était ni dans sa tête, où toute ses pensée était aussi floue que sa vue, ni avec les deux loups.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 6 Avr - 2:25
Observant les jeunes loups entrés dans la grotte, Terre Brulée s'étira de tout son long. puis elle se mit à fixer Flocon de Neige, elle savait que quelque chose n'allez pas, elle a un don pour savoir ce que ressentent les autres, c'est alors qu'elle se leva et contourna Nuage d'Hiver pour s'allonger contre la petite louve en espérant lui apporter de la chaleur.


- " Je pense que tu ne devrais pas être dans un état comme son pour n'importe quelle raison qui sois. Tu es maitre de ta vie, à toi de la diriger comme bon te semble."


Elle lâcha ces mot à peine audible pour qu'elle et elle seule entende ce qu'elle lui a dit avec une voix douce et chaleureuse mais son regard resta droit devant elle, un regard sans émotions, un regard neutre... un regard mort.


Elle soupira bramé tout en léchant sa patte droite, différente des autres puisqu'elle n'avait presque pas de poil et sa peau était visible.Puis ces oreilles se redressèrent, écoutant la douce mélodie de la pluie.


La pluie a été à la fois son miracle mais à la fois son cauchemar . Quand elle était encore dans cette crevasse, l'eau de la pluie rentrée et faisait en sorte que Terre Brulée puisse boire quand elle était encore qu'un louveteau, mais plus la pluie tombée, plus l'eau monte... Terre Brulée a vu sa vie défilée plusieurs fois dans sa vie. Depuis, Elle ne craint plus la mort, elle l'accueillera la mort comme une vieille amie le jour venue.


Pitoyable.


Elle soupira en posa lourdement sa tête sur ces pattes en se rapprochant de la petite louve tout en essayant de lui procurer de la chaleur corporel.
- " Relève la tête, sèche tes larmes et avance, ta vie ne fait que commencer, petite louve."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 6 Avr - 2:28
Observant les jeunes loups entrés dans la grotte, Terre brulée s'étira de tout son long. puis elle se mit à fixer Flocon de Neige, elle ç'avait que quelque chose n'allez pas, elle a un don pour savoir ce que ressentent les autres, c'est alors qu'elle se leva et contourna Nuage d'Hiver pour s'allonger contre la petite louve en espérant lui apporter de la chaleur.


- " Je pense que tu ne devrais pas être dans un état comme son pour n'importe quelle raison qui sois. Tu es maitre de ta vie, à toi de la diriger comme bon te semble."



Elle lâcha ces mot à peine audible pour qu'elle et elle seule entende ce qu'elle lui a dit avec une voix douce et chaleureuse mais son regard resta droit devant elle, un regard sans émotions, un regard neutre... un regard mort.


Elle soupira bryament tout en léchant sa patte droite, différente des autres puisqu'elle n'avait presque pas de poil et sa peau était visible.
Puis ces oreilles se redressèrent, écoutant la douce mélodie de la pluie.


La pluie a été à la fois son miracle mais à la fois son cauchemar . Quand elle était encore dans cette crevasse, l'eau de la pluie rentrée et faisait en sorte que Terre brulée puisse boire quand elle était encore qu'un louveteau, mais plus la pluie tombée, plus l'eau monte... Terre brulée a vu sa vie défilée plusieurs fois dans sa vie. Depuis, Elle ne craint plus la mort, elle l'accueillera la mort comme une vieille amie le jour venue.


Pitoyable.


Elle soupira en posa lourdement sa tête sur ces pattes en se rapprochant de la petite louve tout en essayant de lui procurer de la chaleur corporel.


- " Relève la tête, sèche tes larmes et avance, ta vie ne fait que commencer, petite louve."
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 162
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Ven 6 Avr - 20:25
Nuage d'Hiver rejoignit Terre Brûlée dans une caverne au bas de la montagne en espérant de tout cœur que Flocon de Neige les rejoindrai. La guerrière était couché dans l'ombre et la pluie avait commencer à tomber violement maintenant. Le ventre de l'apprentis commença à gronder, il n'avait encore rien grignoter depuis la veille. Le jeune loup commença alors, sans un mot, à lustré son pelage en attendant que la tempête ne se calme. Un soulagement étrange s'installa lorsque le pelage blanc de la solitaire entra dans la caverne. L'apprentis la suivit du regard alors qu'elle se couchai au fond. Terre Brûlée, après un temps, se leva à son tour et contourna le jeune loup avant de s'installer contre Flocon de Neige puis commença à lui adresser la parole, un murmure à peine audible. Même si Nuage d'Hiver tendais l'oreille par une curiosité cette fois-ci déplacé, celui-ci n'entendit rien. Les deux louves se détendirent ensuite tendit qu'une petite flaque ou y gouttai l'eau de pluie se formai à côté de l'apprentis. Un coup de tonnerre. Pourquoi un orage en début de printemps ? Nuage d'Hiver bailla et son ventre gargouilla à nouveau. Son esprit alors, divagua au rythme du son de l'eau. Ne savant pourquoi, se son lui rappelait Petit Lac, son frère disparut depuis plusieurs lunes maintenant. Ou était-il donc passé ? Qu'était-il arrivai ce jour là avec son père. De sombre souvenir s'intensifièrent en lui en essayant de se demander si son frère était encore en vie. Frissonnant, le jeune loup ce décida. Son pelage commençait à être trempée du à la petite flaque qui s'agrandissais à vue d'œil. Nuage d'Hiver se leva et se rapprocha des deux louves. Sans se coucher contre elles, il se laissa basculer sur le dos pour se détendre la colonne et leur lança un regard malicieux pour détendre l'atmosphère. Ce jeu, quoique vraiment stupide et ressemblant un louveteau joyeux détendit l'apprentis. Il bailla ensuite à nouveau puis s'installa confortablement en observant la pluie puissante emmener quelques rochers de la montagne. Sans ajouter aucun commentaire.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 126
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Lun 9 Avr - 22:14

Rencontre glaciale
[Terre Brûlée, Nuage d'Hiver et Lune Infernale]

La louve s’approcha de Flocon et se coucha près d’elle, mais Flocon de Neige ne remarqua sa présence que lorsque celle ci pris la parole d’une voix calme et douce, comme le faisait sa maman pour la réconforter. Les paroles bien qu’ apaisantes ne firent pas beaucoup de bien à Flocon. Ca ne fit que d'empirer avec le cas de la louve blanche. Les parole de la guerrière et son comportement ressemblait trop à ceux de la maman de Flocon et elle se sentait encore plus coupable. Mais le sens de ses parole trouva une place dans le coeur de Flocon de Neige, la louve avait raisons elle ne devait pas se laisser abattre, sa maman n’aurait jamais voulus ça.

Quand la louve brune repris la parole Flocon de Neige était prête à affronter la vie qui ne faisait que de commencer.”Je te vengerais maman, ne t’en fait pas. Ce loup payeras pour ce qu’il à fait!” Elle passa une patte sur un de ses yeux puis l’autre pour se sécher les larmes, elle ouvrit les yeux et tourna la tête vers la louve.

- Merci

Sa voix n’était qu’un souffle, mais elle était presqu’aussi joyeuse qu’autrefois, même si la tristesse était encore là. Son venait du fond du coeur. Elle remarqua que le loup sans nom qui a un nom les rejoignit, elle le regarda et suite à son regard malicieux lui souris. Elle aimait bien ce loup il lui ressemblait un peu. Une question, une phrase, se mit à tourner dans sa tête, la raisons de sa venue. ““Ma mère m'a éduqué seule, je ne pourrais, pour rien au monde l’abandonner.” Parce qu’il y a des loups qui ne sont pas que élevé par leur maman ?” Flocon ne connaît rien de la vie des autres loups, il y a encore peu pour elle tout le monde était solitaire, et maintenant on vient lui dire que les loups ne sont pas éduqués par leur maman, ou pas que…

Reprenant doucement ses esprits Flocon de Neige écoutait le bruit de l’eau, un bruit qu’elle aimait temps. Elle ne sait pas pourquoi, mais elle a toujours préféré le froid à la chaleur, peut-être est ce dû au flocon de neige qui lui a valu son nom? Elle ne savait pas et cela ne la tracassait pas temps que ça comme le fait que sa maman aie un pelage roux et chaud et elle un blanc et froid.

Plic Ploc faisait le bruit de l’eau qui tombait sur la pierre avant de ruisseler sur elle pour entrer dans la grotte et se réfugier dans la flaque qui grandissait à vue d’oeil. Plic Ploc, et la tristesse de Flocon suivit petit à petit les goutes d’eau pour aller elle se réfugier dans la flaque. Plic Ploc, l’esprit de Flocon s’apaisait peu à peu. Plic Ploc, la curiosité refaisait surface. Plic Ploc, la joie repris le dessus. Plic Ploc, Flocon de Neige se décida, trop curieuse. Plic Ploc, quitte à rompre le silence serein qui s’était installé. Plic Ploc, elle ne tenait plus. Plic Ploc, elle se foutait que sa question puisse être débile. Plic Ploc, elle voulait savoir. Plic Ploc, elle redevenait la loupiote qu’elle était. Plic Ploc, qui se tenant face à sa maman. Plic Ploc, posait une cascade de question. Plic Ploc qui tombait pour ruisseler et se réfugier. Plic Ploc dans l’esprit de sa maman. Plic Ploc et celle ci rigola. Plic Ploc Flocon se laissa besser par le son de l’eau. Plic Ploc se laissa replonger dans ses souvenir. Plic Ploc Flocon rouvrit ses yeux qui s’était fermer le sourir au levre. Plic Ploc cette fois si elle la pose vraiment. Plic Ploc.

- Tu a dit que tu à été élevé seul par ta maman, Nuage Hivernale, mais tous les loups ne sont ils pas élevés comme ça? N’est-ce pas leur maman qui leur apprend comment à vivre, chasser et se nourrire?

Plic Ploc la cascade était tombée. Plic Ploc elle ne cessait de regarder le loup blanc. Plic Ploc elle était heureuse, sereine. Plic Ploc l’eau ne cesse de couler. Plic Ploc, comme le temps qui s’écoule et ne mérite pas d’être perdu. Plic Ploc, le temps avance. Plic Ploc et ne recule jamais. Plic Ploc Flocon attendait souriante la réponse du loup blanc. Plic Ploc, Plic Ploc, Plic Ploc…





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 10 Avr - 3:14
Terre Brulée a bien vu que ce qu'elle avait dit a la petite solitaire l'avait toucher. Celle-ci la remercia avant que Nuage d'Hiver vienne se coucher à son tour prés de nous.
Flocon de neige posa plein de questions à l'apprenti de la meute, Terre Brulée Souri malgré elle, Elle aime bien cette petite.


La pluie continue de tomber, l'orage se fait entendre au loin. La Louve au pelage foncé se leva et marcha hors de la grotte. Elle devait prévenir les autres loups de la meute qu'un orage arrive et que ça pourrait être dangereux, elle se mit donc à Hurlé, son corps était déjà trempe, le vent remua doucement son pelage au même rythme que le feuillage des arbres.


*J'espère qu'il n'y aura pas d'éboulement de terrain ou autres, j'espère vraiment que tout le monde va se mettre à l'abri*
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 162
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Mar 10 Avr - 18:32
- Tu a dit que tu à été élevé seul par ta maman, Nuage Hivernale, mais tous les loups ne sont ils pas élevés comme ça? N’est-ce pas leur maman qui leur apprend comment à vivre, chasser et se nourrir?

Nuage d'Hiver releva la tête lorsque la question de Flocon de Neige le surprit. la pluie martelée la roche mais en ne sachant pourquoi, le jeune loup la regarda et fut heureux, un bonheur inexplicable, de voir que le regard de la solitaire s'était illuminé.
Entre temps Terre Brûlée s'était levé et, alla prévenir les loups qu'un orage éclatai par un hurlement sonore. Le courage de la guerrière de sortir par un temps pareille était fort, mais revenant à la question de Flocon, l'apprenti se concentra au mieux pour lui répondre correctement. C'était bien la première fois qu'on lui posai une question de son enfance.
- Et bien...Non, normalement tout le monde à un père. Lorsque j'étais louveteau, j'avais un frère. Petit Lac et bien sûrs un père. Un jour j'ai compris que mon père n'était pas si vaillant qui le paraissait et préféré la force et la gloire à notre histoire et à l'apprentissage... plus calme. Il commençait à ce comportait étrangement avec ma mère et emportait avec lui mon jeune frère hors de notre camp pour lui apprendre le combat. Bien que ce soit interdit, moi je préférais rester avec ma mère qui m'a appris tellement...
Nuage d'Hiver partis dans des souvenirs maintenant lointain puis s'ébrouant il reprit:
- Dès lors, mon père ne m'adressais plus la parole et mon frère était devenus distant. Un soir, mon père est rentré sans Petit Lac et je ne l'ai donc jamais revue. Je ne sais pas ce qui à bien pu lui arriver mais je garde espoir !
Un temps.
- Mon père est devenus fou furieux et c'est enfuie ensuite dans la forêt. La encore je ne l'est plus jamais revu. ... Je me souviendrai toujours de ses yeux.
Voyant qu'il avait parlé avec franchise et ça d'une traite l'apprenti en fut lui même choqué. Il n'avait jamais parler de ça et voilà qu'il racontai tout à une inconnue.
- Voilà pourquoi ma mère ma éduqué seul.
Une question resta en travers de sa gueule, oserai t’il la poser ?
- Mais toi Flocon, tu as bien un père, non ? Et...
La flaque était maintenant grande et la pluie cessait peu à peu.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 126
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Mar 10 Avr - 21:19

Rencontre glaciale
[Terre Brûlée, Nuage d'Hiver et Lune Infernale]

La louve brune se leva après la cascade de question que Flocon avait sorti pour Nuage d’Hiver pour aller hurler dehors. “Pourquoi fait-elle ça? Elle gronde le ciel?” Peu de temps après le loup sans nom qui en a un lui réponda à ses questions. Il lui apprit que chaque loups avait un père. Lui il avait même un frère, Flocon voulait savoir ce que c’était s’avoir un frère et un père, ça devait être génial ! En entendant la suite de son histoire Flocon de Neige éprouva de la peine et de la compassion pour Nuage d’Hiver, Son histoire était tellement triste que Flocon voulu le consoler, mais ne savais pas quoi dire. Flocon de Neige pour des raisons évidente pense que le petit frère de Nuage d’Hiver a été tué par son père mais elle ne voulait pas lui dire ça, ce n’est qu’une hypothèse, mais elle ne voulais pas qu’il aie le même coups qu’elle à eu avec sa maman. Flocon de Neige ne savait pas quoi faire elle avait de la peine pour lui. “J’ai pas envie de le faire souffrir… Ni qu’il souffre d’ailleur”

Nuage d’Hiver posa à la suite de son histoire troublante une question à Flocon. Il lui demanda si elle avait un père et… Et… Et plus rien !!! Flocon de Neige le regarda attendant la suite… Sauf qu’il avait pas l’air de vouloir la dire. “Et… Il voulait dire quoi d’autre? Pourquoi il ne continue pas? Pourquoi !? Il peut pas s’arrêter comme ça! Non c’est pas possible! Qu’il assume ses actes!” Dans son excitation mentale Flocon avait presque oublié sa question et quand elle y revient tout sa curiosité disparaît elle ne savait pas. Elle n’y avait jamais pensé. Elle ne savait pas quoi lui répondre.

- Je… Heu… Je sais pas.

Elle baissa la tête suite à cette aveux. Puis le “et” moqueur revient dans son esprit.

- “Et…” Tu voulait dire quoi après ce “et”?

Flocon attendit impatiente la réponse de Nuage d’Hiver. Elle ne quitta pourtant pas sa position initiale, comme elle le faisait avant et attendait en tournant et sautant autour de la personne.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 10 Avr - 23:11
Terre brûlée s'assied hors de la grotte, dos aux jeunes loups.
Elle savait qu'ils parler et ne voulait pas les déranger alors elle resta a l'extérieur. La pluie de calme doucement mais elle était tout de même trempée jusqu'au os.


Des picotements elle parcourt la patte droite, la douleur était dans sa tête elle le savait, dès que quelque chose une situation ou autres était similaire à son passer, sa patte lui faisait mal a en couiné à la mort.


* Pas maintenant ! Grrh*



Elle serra les dents et contracte tous les muscles de son corps pour se taire et ne pas exprimer sa douleur, elle mordilla sa patte pour faire passer cette douleur.
Elle souffla bruyamment, contrarié par la situation .


Elle décida donc de s'éloigner peu à peu des 2 loups et va s'allonger au pied d'un tronc d'arbre posant sa tête sur sa patte douloureuse et appuya doucement dessus pour calmer sa douleur imaginaire.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Guerrier • Meute de la Terre
Messages : 162
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Localisation : Sûrement en pleine découverte du monde
Mer 11 Avr - 16:56
- “Et…” Tu voulait dire quoi après ce “et”?
Nuage d'Hiver plongea son regard dans celui de la solitaire. Comment ça elle ne connait pas son père ? Laissant pour l'instant cette incompréhension de côté, l’apprenti décida de répondre enfin à la question qui le tourmentait sans trop savoir pourquoi.
- Comment es tu devenus une solitaire, tu ne vit quand même pas seule depuis toute petite ?
Voilà les mots était sortit, enfin... Il ne comprenait pas comment vivre seule autant de temps.
Attendant sa réponse; le jeune loup remarqua quelques choses qui le mit mal à l'aise, lorsqu'il comprit que Terre Brûlée n'était pas rentrée dans la grotte. Il à du ce passer quelque chose !
Tournant la tête pour apercevoir le pelage sombre de celle-ci, il comprit alors quelle n'était plus devant l'entrée.



Merci Flocon de Neige !!! Il est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute de la Terre
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute de la Terre
Messages : 126
Date d'inscription : 31/12/2017
Age : 16
Localisation : La plaines étoilées
Mar 17 Avr - 21:42

Rencontre glaciale
[Terre Brûlée, Nuage d'Hiver et Lune Infernale]

Flocon attendait impatience la réponse du jeune loup tout en jetant un oeil inquiet vers la sortie de la grotte à la recherche de la louve brune. “Lui est-il arrivé la même chose? Non… Non ce n’est pas possible… impossible. Non ce n’est pas ça!..." Tout en attendant essayant d’apaiser ses pensées elle attendait avec impatience la réponse de Nuage d’Hiver. Elle pourrait sauter d’une patte à l’autre en tournant autour de Nuage d’Hiver, mais le coeur, même s’il vas mieu, n’y était pas tout à fait, sa queue se contentait de battre le sol à un rythme effréné. le loup lui répondit et Flocon de Neige vu son excitation tomber au plus bas, sa queue s’arrêta aussitôt de frapper le sol, mais sa joie naturel brillait encore un dans ses yeux, plus faible que d’habitude, mais présente en elle. Une once de fierté animait aussi ses yeux, mais surtout la tristesse et la peur qui ces derniers temps ne la quittait pas. Elle eu comme un besoin urgent d’aller voir ce qu'il en était de la louve brune. Flocon se leva alors, mais avant de partir dehor reporta son attention sur ce loup qu’elle aimait bien. Elle lui répondit d’une voix faible et hésitante, mais sincère.

- Si… Enfin pas vraiment… ma maman m’a élevée seule… comme la tienne, mais… en dehor d’une meute… si bien que je n’étais même pas au courant de leur existence… jusqu'à peu… Tu vient aujourd’hui de… m’apprendre… que je… devais avoir un père… Ma maman m’a élevée… jusqu'à l’âge de… de… 9 Lunes… puis… puis… elle… est… est… mo… mo… morte.

La dernière partie fut un enfers pour Flocon de Neige sa voix se craquait, les larmes menaçaient coulait sur ses poiles, les images passait en boucle devant ses yeux. Flocon ne les ferma pas et elle continua de regarder un peu le jeune loups, puis détournant ses yeux ou une lueur de joie pure dansait elle se dirigea vers la sortie plus angoissée que jamais. “et si… ça s’était reproduit?”

Flocon de Neige avançait lentement, indécise, elle ne voulais surtout pas revoir ça. “non c’est impossible!” Mais la probabilité pour que ça se reproduise était si mince… “c’est ce que tu aurait dit il y a quatre Lune aussi!” Flocon avançais en jetant de fréquent regard sur le loup derrière elle, sans le croiser dans les yeux. Elle cherchait du réconfort sans vouloir l’assumer. Un loup noir, féroce et un corp déchiqueter roux hantaient son esprit. Impossible de s’en débarrasser.

Flocon sortit finalement de la grotte, l’eau froid tombaient sur son pelage, la trempant presque directement. Flocon de Neige aperçu le pelage brûlé de la louve qu’elle cherchait et avec un grand soulagement elle n'aperçut, ni senti aucune trace de sang. C’est sereine qu’elle continua à avancer vers la louve brune qui l’avait pris d’affection.

- Quelque chose ne vas pas que tu reste dehor sous la pluie à la place de revenir sous la grotte?

Flocon essaya de prendre la même voix rassurante et mature que sa maman ou de la louve ici présente. Elle essaye de ne plus être un louveteau dans cette situation. Il faut savoir choisir ses moments de jeux et ses moments de sérieux et de concentration. Ce qu’essayait vainement sa maman, notamment pour la chasse et Flocon s'était promise, outre le fait de se venger, de réussir tout ce qu’elle n’avait pas réussi, d’apprendre ce qu’elle n’avait pas appris pour faire honneure à sa maman. Flocon s'assit et regardait la louve amicalement avec une lueur d'inquiétude, attendant calmement sa réponse, ou lui tenant juste compagnie si elle ne voulait pas y répondre. Flocon essaye de canaliser son énergie et sa curiosité au fin fond d’elle même pour paraître le plus mature possible. Flocon faisait de son mieux pour paraître naturel et ne pas se crisper pour contenir l’énergie et la curiosité qui l’animait.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Terre Neutre :: Montagne Insaisissable-