Saison

Les astres sont revenu ! Après un mois caché derrière l'horizon le soleil ébloui le monde avec ses rayons et la lune est de retour avec ses étoiles.
Proie ► Présente

Effectifs

13 ♂ 18 ♀
Feu ► 5 Loups
Eau ► 5 Loups
Terre ► 6 Loups
Vent ► 6 Loups
Temps ► 5 loups
Solitaire ► 4 Loups

Rumeurs

Vous avez une rumeur à faire partager ? Envoyer un Mp a Earth Wolf pour qu'il puisse l'integrer ici !

► Une rumeur court sur les terres du Vent. Aussi imperceptible qu'un murmure et insaisissable que la brise, seuls les loups les plus vaillants oseront y prêter l'oreille. Un trésor envoyé par le clan des étoiles aurait été enseveli au plus profond de la crevasse brumeuse. Seul un cœur hardi pourra s'en emparer. Seras-tu l'élu jeune loup ?
Rumeur 2 ►
Rumeur 3 ►
...

Prédéfini

Sable de Rose
Fiche
Goutte de Pluie
Fiche
Croc de Givre
Fiche
Grondement d'Orage
Fiche
Terre d'Été
Fiche
Nuage d'Ombre
Fiche

Ouvrir
RSS
RSS



 

 :: Meute du Vent :: Forêt penchée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une chasse penchée (pv Nuage d'Émeraude)

Guerrier • Meute du Vent
avatar
Guerrier • Meute du Vent
Messages : 13
Date d'inscription : 12/03/2018
Mar 20 Mar - 20:48
Elle se tenait derrière un buisson. Tapie entre les branches d'un ronciers à guetter. Son oeil plissé, les pattes prêtes à bondir à toutes instant, la queue un peu plus élevés que la normale pour ne pas quelle traîne par terre. Un brouillard épais s'était éparpillé dans la forêt penchée. Nuit Etoilée aimée bien cette endroit. Il n'y avait pas grand monde et le faite d'être entourée d'arbre biscornue lui donnai l'impression d'être en sécurité. Etrange...
La jeune louve adorai chasser mais hélas en ce début de matinée les proies se faisais rare en ce début de saison. le brouillard ne l'aidai pas d'ailleur avec pour seul repère son oeil droit, ce n'était vraiment pas simple. Un craquement retentit non loin. Ces oreilles se redressèrent, sa respiration aussi sage qu'une plume tombant à terre. Tout ses sens aux aguets, son coeur palpita quand un petit lapin, assez maigrichon sortit de son terrier. Elle l'attendait depuis l'aube. "Enfin" ce dit t'elle. "C'est pas trop tôt". Un second craquement retentit plus proche cette fois. Mais... ce n'était pas le lapin. Un moment d'inatention et pouf le lapin entendit lui aussi un troisième craquements et détala aussi vite qu'il était venue dans son terrière. Avec un grognement rageur, Nuit Etoilée bondit toute griffes dehors mais ne sentit que son petit ponpon blanc lui éffleurer son coussinet gauche. Avec frustration elle griffa la terre meuble.
- C'est pas vrai grogna t'elle, je n'est pas attendus tout ça pour rien.
Un quatrième craquements.Nuit Etoilée redressa la tête et huma l'air brumeux. Aucune odeur d'une meute hors de son territoire. Un corbeau s'envola non loin de là.
- Il y a quelq'un ? cria t'elle.
Personne lui répondit. Le faite d'avoir cette handicap à son oeil gauche ne la rassurée pas dans un endroit brumeux. C'est alors qu'elle là vit. Cette silhouette entre les arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 18
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 17
Mer 21 Mar - 20:49
Elle s'endormit, le ciel était crépusculaire. Les nuances d'orange et de violet se battaient créant un spectacle magnifique. Ce soir là, les nuages avaient disparut , et les oiseaux fatigués se taisèrent l'un après l'autre. Elle couchait en boule au fond de la tanière, dans le coin le plus reculé possible des autres apprenties présent. Elle distinguait l'entrée de la tanière où l'on pouvait voire danser le ciel. Ses paupière se fermèrent ...

Mes paupières s'ouvrit et encore devant l'entrée de la tanière, les couleurs quoique plus pale, combattaient. Je commençais à étouffée là dedans, les autres dormaient encore. Je me redressais et partis le plus vite possible de ce lieu. La bouffé d'air me fit un bien fou, je revivais. Je pris un instant pour apprécier. Le vent s'engouffrait dans ma fourrure, refroidissant mes nerfs. Je fis un pas puis un autre et très vite je courais entre la brousse de la forêt penché. Je scrutais le sol, les obstacles et me faufilait entre les arbres . je scrutais l'horizon, le poursuivait jusqu’à que mes pattes me fassent plus mal que mon coeur qui pleurait encore chaque soir la disparition de mon frère. Des bruits à ma droite, je jetais un regard, trop tard pour se cacher ou fuir. Plus loin Nuit Étoilée, une guerrière de notre camp scrutait le coin. La brume me cachait. Elle cachait le regard de rage que j'eu vers elle, je ne voulais pas être déranger dans ma course matinal. Elle appela, alors je sortis de la brousse, sourire au babine, la joie sur mon visage.

- Il n'y à que moi Nuit Étoilée.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute du Vent
avatar
Guerrier • Meute du Vent
Messages : 13
Date d'inscription : 12/03/2018
Ven 23 Mar - 19:34
-Il n'y à que moi Nuit Étoilée.
Nuit Étoilée essaya de cacher son soulagement. Elle aimée bien être seule, mais elle détestai la brume qui troublai son regard. Lorsqu'elle reconnue Nuage d'Emeraude elle essaya d'oublier le faite qu'une simple apprentie venait de lui faire fuir sa proie. La louve s'asseya en scrutant la jeune louve en face d'elle. Elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de ce trouver seule avec elle. Elle avait en effet entendus l'histoire de ses parents qui avait fait polémique dans la meute mais elle n'avait pas fait d'effort pour rencontrer cette apprentie. En même temps elle ne parlai pas à grand monde elle même restant plus à chasser. Certes calmé par le poid d'être une guerrière, Nuit Étoilée était tout de même quand elle s'y mettai très énergétique ce qui saoulai la plupart des autres loups.
De ce qu'elle en savait, à chaque fois qu'elle avait vue Nuage d'Emeraude, celle-ci semblai être seule, ne voulant parler à personne. Bon après elle ne la connaissais pas... Voyant que l'apprentie la regardai également, Nuit Étoilée bailla pour essayer d'enlever cette sensation bizarre entre les deux louves.
- Salut ! J'étais en train de chasser mais je crois que mon lapin est assez cardiaque... La louve essayer temps bien que mal de lancer une certaine conversation. Que fais tu ici aussi tôt. Ton mentor est avec toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 18
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 17
Sam 7 Avr - 13:35
Un temps, un long temps... Où elle me dévisageait, elle me jugeait. Peux être ne savait'elle pas sur qu'elles pattes danser avec moi. Et moi je continuais, assisse face à elle à lui sourire, indifférente au spectacle de la brume qui dansait autour de nous. Indifférente à la rage qui bouillait en moi. La fixant droit dans les yeux, je remarquai son œil blanc, aveugle. Je fis un tour rapide de se personne, même si je savais à quoi elle ressemblait. Je savais à quoi ressemblait chaque loup de la meute. Rester assise à se contenir, et perdre son temps à regarder les loups faire des aller retour, cela faisait bien travailler la mémoire. J'apprenais à connaitre la meute comme ça, à leurs démarches, leurs regards lus ou moins furtif vers ma personne. Et leurs regard de pitié, me donnait la naussé.
A force de cogiter et de retenir la rage qui grattait mon âme et de supporter une apparence tranquille, mon tic se réveilla. Et mon oreille se coucha puis se redressa, elle tremblait seul.

- Salut ! J'étais en train de chasser mais je crois que mon lapin est assez cardiaque...

Je ri, je savais que c'était à cause de moi qu'elle disait ça, j'avais du faire peur à son stupide lapin, mais elle ne voulait surement pas remettre la faute sur moi, ô moi la pauvre petite qui a tout perdu ! Stupide, stupide, stupide. Je voyais dans le regard de chaque loup leur pitié, qui leurs faisait du bien. Me prendre en pitié, une bonne action pour leur misérable vie. Nuit Étoilée reprit la parole.

-Que fais tu ici aussi tôt. Ton mentor est avec toi ?

J'arquai un sourcil, faussement surprise de la question.

-Je suis venus courir pour m’entraîner, nuit Etoilée, et non notre lieutenant n'est pas avec moi aujourd'hui, il est occupé avec le reste de la meute, tu sais bien faut bien gérer les guerriers. Au fait, J'ai surement fait peur à ton lapin, j'en suis désolée.


Il se passa un autre petit temps puis j'ajouta.

-Je peux essayer de rattraper ma faute si tu le souhaite. comme ça tu pourras repartir au camp te reposer.

Je lui souris, j'avais derrière ma tête l'idée de l'envoyer loin d'ici, pour que je puisse rester dans la solitude de la brume.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute du Vent
avatar
Guerrier • Meute du Vent
Messages : 13
Date d'inscription : 12/03/2018
Sam 7 Avr - 18:51
Nuage d'Emeraude était étrange. Pourquoi tant de haine ?
Nuit Etoilée remarqua bien vite que la remarque de la jeune apprentis voulait dire * dégage, je veux être seule ! * mais ce n'est pas pour autant que la guerrière sombre allé partir. Comme si... Elle était venue là avant elle tout de même, si l'apprentis voulait être seule, quelle aille être seule ailleurs.
Nuit Étoilée parut s'emporter dans son comportement. Elle dévisagea l'apprentis tardivement, pourquoi elle s'apitoyait ainsi sur son pauvre sort ? La vie était faite pour être vécue, pas pour ce laisser languir dans l'obscurité. Une colère qu'elle ne sut expliquer s'imposa dans ses veines comme un venin, toute lueur joyeuse envolé, puis Nuit Étoilée lâcha dans un grondement :
- Pourquoi est tu ainsi ? D'accord, peut être que ton enfance est affreuse, pauvre certes et triste ! Mais la plupart de ces loups qui vivent dans la terre des loups ont connues des choses terrible. Même dans leur plus jeune âge, et pourtant quoi ? Ils se sont relevé, comme des guerriers alors que toi, je ne te vois jamais rien faire ! Nan n'a tu pas marre à la fin ?!!!
Ses dernières paroles se formèrent en un hurlement de colère. Oui, elle s'était emporter, loin d'être choqué par cette assurance nouvelle, mais la louve ne supportai pas se comportement quoique futile. Elle ne voulait pas avoir blessé l'apprentis mais quitte à le penser dans son esprit autant lui dire ce qu'elle pensait d'elle à première vue. Ajoutant plus calmement même si un grondement rester en travers de sa gorge :
- Tu as tellement de potentiel, tu ma l'air rapide, ordonnée et d'une puissances à couper le souffle si tu laissai le passer derrière toi. Après... on apprend des erreurs des autres, si la vie ne sert pas à être vécue pourquoi être là alors, dit le moi ?...
Voilà, elle ne connaissait pas cette apprentis et maintenant Nuage d'Emeraude devait sans doute la haïr à un point extrême mais la guerrière sans moquai, cette rage lui avait fait du bien et si elle pouvait aider Nuage d'Emeraude elle le ferai, mais pour cela il faudra d'abord du temps sans doute. Du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 18
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 17
Sam 7 Avr - 19:41
- Pourquoi est tu ainsi ? D'accord, peut être que ton enfance est affreuse, pauvre certes et triste ! Mais la plupart de ces loups qui vivent dans la terre des loups ont connues des choses terrible. Même dans leur plus jeune âge, et pourtant quoi ? Ils se sont relevé, comme des guerriers alors que toi, je ne te vois jamais rien faire ! Nan n'a tu pas marre à la fin ?!!! Tu as tellement de potentiel, tu ma l'air rapide, ordonnée et d'une puissances à couper le souffle si tu laissai le passer derrière toi. Après... on apprend des erreurs des autres, si la vie ne sert pas à être vécue pourquoi être là alors, dit le moi ?...

Je n'avais pas bouger d'un seul poil, je suis resté là devant elle, les yeux planter dans les siens avec mon masque calme et sereins. Je pris mon temps avant de lui répondre d'une voix calme à en faire peur. Une voix qu'une enfant aussi jeune ne devrais pas avoir, une force émergeait de cette froideur.

-Lors de l’exclusion de mon père. Deux semaines après, quand j'étais au camp à attendre mon mentor pendant une heure. Et aujourd'hui. Voilà les trois fois où nous sommes vus, alors comment peux tu dire que je ne fais rien ? Je ne comprend pas ton énervement, et si je te fais sauter de tes gonds qu'alors je te demande si tu as besoin d'aide, je comprend encore moins tes paroles. Demander pardon pour une faute n'est pas s'apitoyer sur son sort. Tu es un bien drôle personnage.

Un autre blanc se fit. Je regardai Nuit Étoilée étrangement calme, comme si les paroles qui venaient d'être prononçais n'étais pas de moi, mais d'un esprit autour de nous. Cela faisait un mois que personne m'avait vus m'apitoyer sur moi, ou même pleurer la mort de quiconque. J'avais aider la meute avec un sourire, et presque tous les matins je m'étais rendus ici pour hurler ma rage. Hurler ma rage, seule, sans que personne ne puisse venir me dire soit leurs tristesse soit me prendre de haut. C'était le seul moment où elle se laissait aller dans ses sentiments les plus profonds qu'elle cachait. Ce moment venait d'être briser par une louve qui pensait encore une fois pas assez vite avant d'agir. L'impulsivité surement. Je secouai ma tête pour relâcher mon oreille qui faisait des siennes, et baillai, toujours l'air tranquille, et puis je l'étais, j'étais enrager contre les loups qui me prenait en pitié, mais cette nuit Étoilée avait eu le courage, peux être idiot serte, de me crié ce que beaucoup pensait de moi. Je ne lui en voulais pas, j'étais même moins en colère contre elle, je savais au moins qu'elle, ne me prenait pas en pitié, elle !
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute du Vent
avatar
Guerrier • Meute du Vent
Messages : 13
Date d'inscription : 12/03/2018
Sam 7 Avr - 20:16
Nuit Étoilée écarquilla les yeux. La louve ce leva le poil hérissé, les griffes sortis.
Puis respirant fort, elle se calma et se rassit. C'est vrai... Elle ne connaissait pas assez bien Nuage d'Émeraude. Pourquoi cette colère ? Elle se surprenait elle même, elle avait envie en même temps de secouer l'apprentie et de devenir plus que tout son amie. Étrange non ? Quelques choses de bizarre se passai entre la brume féerique qui les entouraient.
- Je sais, je suis un étrange personnage, tout le monde me le dit, tu devais le savoir...
Soupirant Nuit Étoilée baissa les yeux puis se coucha sur la terre meuble.
- Je n'est jamais connue ma mère.
La guerrière regarda de son œil valide Nuage d'Émeraude, pour une fois dans sa vie Nuit Étoilée voulait parler de quelques choses qui lui tenait à cœur, elle ne savait pas pourquoi elle voulait le faire surtout se confier à cette apprentis mais elle décida qu'elle en avait envie. Maintenant.
- T'inquiète pour le lapin, j'en attraperais un autre, plus tard... et désolée pour cette colère, certains dise que je suis folle.
La louve avait voulut dire sa sur le ton de la rigolade mais elle ne savait pas si le rendus était approprié.
- Oui, pas de mère et un père qui ne connaît plus le bonheur, c'est chic tu ne trouve pas ? Mais bon faut garder espoir.
Un nouveau soupir.
- Bref...
La louve sombre se releva prête à attraper un nouveau lapin et cette fois-ci il ne lui échapperai pas. Un dernier regard à l'apprentis puis Nuit Étoilée déclara :
- Je suis peut être folle, mais toi tu es jeune, t'es parents et ton frère ont quittés ce monde pour un meilleure surement, mais toi tu es encore là et je crois que ce monde n'en à pas finis avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 18
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 17
Mar 10 Avr - 18:26
La louve noire écarquilla ses yeux bicolores, une expression de colère se dégageait de la louve et puis elle se décontracta. Elle devenait songeuse.
- Je sais, je suis un étrange personnage, tout le monde me le dit, tu devais le savoir...
" tu devais le savoir" j'avais envie de lui répondre que non, que les rumeurs de la meute étaient de chose affreuse basé sur la superficialité et rien d'autre. Mais je me retins de placer cette remarque. Je vis la guerrier se baisser et son museau tourner vers moi m'arrivais à la fin de mes pattes, je me sentais assez grande et mal à l'aise, je me reculai donc un peu.

- Je n'est jamais connue ma mère. T'inquiète pour le lapin, j'en attraperais un autre, plus tard... et désolée pour cette colère, certains dise que je suis folle.

Elle dit ça avec un tel détachement, que j'en fut étonnée. Je redressai mes oreilles attentive aux gestes de la louves. Qu'avait'elle en tête en me disant ça ? Elle continua.

- Oui, pas de mère et un père qui ne connaît plus le bonheur, c'est chic tu ne trouve pas ? Mais bon faut garder espoir... Bref...

Elle se redressai d'un coup, je vis ses muscles roulés sous sa fourrure nuit. Elle écouta, un temps, puis je la vis partir discrètement derrière, la brume l'avala. J'écoutai... J'entendis l'attente de la proie, je pouvais m'imaginer la scène rien qu'en prêtant attention aux bruits, aux odeurs. J'entendis le dételage de la proie, légère, j'entendis le bondissement de la guerrière et le coup de crocs qui tua la proie.
Elle revint quelques minutes après sa disparition dans la brume, la lapin dans sa gueule, un filet de sang coulait le long de sa babine et se terminé sur la fourrure rousse du maigre lapin. Les proies se faisaient de moins en moins rare, mais pas plus grosse pour le moment.

- Je suis peut être folle, mais toi tu es jeune, tes parents et ton frère ont quittés ce monde pour un meilleure surement, mais toi tu es encore là et je crois que ce monde n'en à pas finis avec toi !

J'avais attendus, qu'elle revient, car j'avais sentie qu'elle n'avait pas finit avec moi, peux être que j'aurais du partir, m'enfuir sur mes courtes pattes à vive allure, foulé le terrain de la forêt et ne plus jamais me retourner, mais comme elle venait de le dire, le monde n'avait pas finir avec moi.
Je lui souris comme si rien ne c'était passé.

-Ne faites pas de lien trop attife entre nos passés puisque le mien date d'une lune seulement. Votre espoir honneurera surement la meute, mais laissez moi crée le mien avant de me blâmer puis d'essayer de me balancé le votre.

Je lui tournai le dos, prête à partir moi aussi. Je n'avais pas envie de la retenir si elle était occupé, je ne voulais pas être un pois pour elle, pour le meute, pour personne. Cependant je lui lançai sur un ton joyeux.

-Vous n'êtes pas une victime de la folie... cela se voit. Le monde n'a pas finit avec vous, il ne vous rendra fou qu'au dernier moment.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier • Meute du Vent
avatar
Guerrier • Meute du Vent
Messages : 13
Date d'inscription : 12/03/2018
Mer 11 Avr - 21:04
-Vous n'êtes pas une victime de la folie... cela se voit. Le monde n'a pas finit avec vous, il ne vous rendra fou qu'au dernier moment.
Nuit Étoilée écarquilla les yeux, surprise par la capacité à s'exprimer du si jeune apprentie qui ne semblait rien connaître de la vie. Ses poils se dressèrent sur son échine sans qu'elle ne sache trop savoir pourquoi. Même si le ton de Nuage d’Émeraude était pour une fois joviale dans ses dernière paroles, la louve sombre de put que réprimer un grondement. Décidément, cette jeune louve est vraiment particulière, peut être est-ce aussi pour ça qu'elle est souvent seule ! Choquée par ses propre pensées, Nuit Étoilée se calma voyant l'apprentie commencé à partir.
Pendant quelques instants, elle voulait dire à la jeune louve qu'elle aurait bien aimée devenir son amie mais les mots restèrent en travers de sa gueule. Nuit Étoilée avez toujours été seule, et elle voulait au fond d'elle ne pas changer tout de suite. Comme l'avait dit la jeune louve, elle trouverais sa propre voie, et il était temps pour elle de se tourner vers le présent, et même le futur.
Revigorée par ce changement soudain la louve sombre donna un regard malicieux à Nuage d'Émeraude, qui dans la brume semblait fantomatique.
- Bien, alors que nos deux chemin se sépare et que le monde nous guident vers des horizons nouveau !
Nuit Étoilée fier de sa conclusion n'en laissa rien paraître. Un demi-tour dans le brouillard maculée, puis son pelage sombre ce fit plus pâle, s'éloignant... comme deux rochers déformée par le temps qui s'éloignent l'un de l'autre dans un univers aussi étrange que soit la forêt penchée.
Revenir en haut Aller en bas
Apprenti • Meute du Vent
avatar

Votre Loup
:
:
Apprenti • Meute du Vent
Messages : 18
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 17
Mer 11 Avr - 21:16
Je la vis partir. Un sourire sur son visage comme revigoré par une grand manitou. Je souris à ça dernier phrase. Conclusion de notre rencontre, un au-revoir plein de promesse.
Cette louve noire m'intriguait, sa manière d'être me fis sourire. Elle était si étrange et pourtant, pourtant elle paraissait être la plus normal d'entre les loups. Comme si elle avait un comportement qui n'étais pas tiré par des milliers d'épingle relever à des ficelles imaginaires. A cours de mes contemplations de la meute, je voyais parfois les ficelles briller sous le soleil qui soulignait leurs longue ligne vers le ciel. J me demandai comment cette louve me voyait, peux être comme une peste qui parlait comme une noble. Je ne faisait bien souvent que répéter en transformant les phrases que j'avais déjà entendus. Je pensais que j'aimerais revoir cette louve pour en apprendre plus sur elle, car malgré tous ses paroles m'avaient marqué.
Je partie de la foret, toute songeuse. Enlevant mon masque du sourire béat pour une mine concentrer et songeuse. Une mine d'un enfant qui réfléchis sur la vie. La brume m'avala, les arbres se succédèrent régulièrement je sautai sur un bout de rocher pour dégourdir mes pattes. Cette rencontre me laissait très songeuse sur ma vie et mon comportement, et si ce n'étais pas le bon ? J'envoyai ses pensées bien au fond de moi très vite. Je disparus derrière un arbre noire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Meute du Vent :: Forêt penchée-