Saison

Les astres sont revenu ! Après un mois caché derrière l'horizon le soleil ébloui le monde avec ses rayons et la lune est de retour avec ses étoiles.
Proie ► Présente

Effectifs

16 ♂ 18 ♀
Feu ► 5 Loups
Eau ► 6 Loups
Terre ► 6 Loups
Vent ► 6 Loups
Temps ► 6 loups
Solitaire ► 4 Loups

Rumeurs

Vous avez une rumeur à faire partager ? Envoyer un Mp a Earth Wolf pour qu'il puisse l'integrer ici !

► Une rumeur court sur les terres du Vent. Aussi imperceptible qu'un murmure et insaisissable que la brise, seuls les loups les plus vaillants oseront y prêter l'oreille. Un trésor envoyé par le clan des étoiles aurait été enseveli au plus profond de la crevasse brumeuse. Seul un cœur hardi pourra s'en emparer. Seras-tu l'élu jeune loup ?
Rumeur 2 ►
Rumeur 3 ►
...

Prédéfini

Sable de Rose
Fiche
Goutte de Pluie
Fiche
Croc de Givre
Fiche
Grondement d'Orage
Fiche
Terre d'Été
Fiche
Nuage d'Ombre
Fiche

Ouvrir
RSS
RSS



 

 :: Terre Neutre :: Lac de la Trève Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Whispers [ft Lune d'Antan]

Chef • Meute de l'Eau
avatar

Votre Loup
:
:
Chef • Meute de l'Eau
Messages : 49
Date d'inscription : 09/12/2017
Jeu 1 Fév - 21:02
Aujourd'hui, Lune Polaire se sentait un peu morose. Coup de fatigue peut-être, ou bien mauvais coup des esprits endormis, qui sait. Elle avait essayée de parler à son lieutenant, passer le temps dans la pouponnière et faire un bilan de ses loups en bonne santé, pourtant, rien ne lui remontait le moral. C'était ce genre de position qui l'obligeait à s'isoler un peu, s'éloigner pour éviter de propager ses ondes négatives sur l'ensemble de sa famille, ceux qu'elle protège contre tout, elle inclue, si elle ne se sentait pas à la hauteur de son attitude habituelle.
Il est vrai, que parfois, on souhaite juste réfléchir pour son bien, se libérer l'esprit et tenir une discussion vagabonde entre deux songes avec les âmes baladeuses au regard bienveillant...se remettre un peu en question, voir tester ses limites si le coeur nous en dit, histoire de se remettre un peu d'adrénaline dans la poitrine, et ainsi se laisser pousser des ailes.
La tête vacante à de nouveaux horizons, la dominante se promenait en Terres Neutres, découvrant de nouveaux décors. Jeune louve cherchant aventure, il était pourtant bien tôt pour une douce promenade en solitaire, le soleil n'était même pas encore levé, et les étoiles, bien que encore présentes, s'accrochaient de toutes leurs forces à leur ciel indigo devenu maintenant illusoire, laissant une voûte céleste bleue virant au pastel. Toutefois, il faisait encore bien sombre. Elle n'avait pas peur, la tendre canidé, n'était-elle donc pas en recherche de défis, de danger, pour stimuler son état émotionnel en disparition ?
Le regard fuyant, la blanche s'aventurait d'un pas tranquille, mais aussi méfiant, agitant sa queue embrasée dans le tableau blanc.
Devant la colline où elle se tenait fièrement, s'étendait un immense lac aux magnifiques reflets à peine dégelé, avec un petit îlot en plein milieu où y reposait des sapins ainsi que quelques roches. Comme fond, se dessinait une chaîne de montagne lointaine.

Il n'y avait aucune trace d'autres loups, c'était juste elle et la flore. Un face à face subite, intense. Une flamme de détermination brillant dans ses deux prunelles vermillons, Lune Polaire dévala la pente, atteignant la rive recouverte d'une fine couche de neige. Reniflant d'abord la surface, la louve commença à y rentrer une patte, puis une deuxième, puis une troisième, et une quatrième. L'eau était glaciale, comme un coup de foudre entre les os, claquant avec violence contre la température corporelle de la chef.
Pourtant, rien au monde allait la retenir de s'y aventurer plus profondément. C'était l'Alpha de la Meute de l'Eau, cet élément était son domaine, elle était maître de ses lieux qui n'appartenais à personne.
Doucement, mais sûrement, elle se laissa choir avec grâce dans cette étendue gelée. Tout n'était que silence et beauté, calme et volupté. Juste, le son de son souffle accéléré, et le léger clapotis des vaguelettes sous l'effet de son avancée fulgurante vers le centre du lac. Elle n'y était pas rendue, mais se trouvait assez loin pour bientôt ne plus sentir le fond sous ses pattes. Une dernière bouffée d'air, et son petit museau disparu complètement sous la surface obscure.

Comme dans un autre monde, Polaire se laissa couler un moment. Les yeux grands ouverts, elle observait le monde sous un autre angle. La tête relevé, elle resta figée ainsi. Le temps s'était comme suspendu, plus rien ne perturbait son apnée. Le néant accomplis, accompagnés de doux murmures, ceux de la Meute des Etoiles sûrement. Ils lui parlait avec des voix mélodieuse, berçant son coeur qui commençait à retrouver un peu de sa vitalité. Tout était serein, jusqu'à ce que le manque d'air lui parvienne au cerveau. Cette information, futile sur le moment, et primordiale en réalité. Nageant à nouveau, la louve regagna la surface en quelques mouvements, sortant soudainement sa tête de l'eau. Par on ne sait quel instinct, elle se retourna, avec l'impression d'être observée.
Elle n'était pas dans le tord, actuellement, et sa vue ne lui jouait aucun tours.
Le chef de la Meute du Temps se tenait non loin de la rive ; Lune Polaire pouvait facilement reconnaître son pelage ainsi que son odeur particulière.
Un peu étonnée de cette présence subite, elle se figea dans l'eau, perplexe. Mais que faisait-il ici ? Curieuse, et un peu embarrassée, elle commençait à rejoindre la terre ferme, l'esprit ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Chef • Meute du Temps
avatar

Votre Loup
:
:
Chef • Meute du Temps
Messages : 133
Date d'inscription : 20/12/2017
Mar 6 Fév - 22:54
Doucement, la mélodie de l'aube remplaçait celle de la meute des étoiles lorsque mes oreilles se mirent en mouvement. Un appel silencieux, qui éveilla tous mes sens, les uns après les autres, comme une fleur qui éclos.Je m'étirais dans ma tanière, prenant appui sur mes pattes pour me lever, face à l'ouverture qui me donnait une vue sur l'ensemble de mon territoire. Je n'y ressentais aucune fierté ou un semblant d'acquis. Non, c'était bien plus que cela, plus profond que le lac de la trêve encore.  D'un pas sûr et décidé, je parcourais mon camp en prenant soin de ne réveiller aucun membre de ma meute. Au contraire, je les regardais tous dormir, avec des yeux bienveillants. Je faisais ceci car tant que le soleil n'était pas plus haut,je n'avais pas besoin de cacher les sentiments que j'avais pour ma meute. Dès que je finis mon tour, j'affichais mon air neutre pour que les sentinelles ne remarque rien. Ils ne me posèrent pas de question du fait que je quittais nos terres. Ils avaient l'habitude de mes escapades matinales. Une part de secret qu'ils respectaient, malgré la certaine curiosité qu'ils laissaient apparaître sur leur visage . Je finis par courir pour m'éloigner d'eux, voulant me retrouver, m'échapper.

J'arrivais rapidement au Lac de la Trêve, m’arrêtant brusquement  près du bord. De la vapeur épaisse sortit lorsque je respirais, satisfait de cette vue ou plutôt, de cette vie. Je remarquais la pellicule blanche sur le bord de l'étendue d'eau qui se faisait moins ferme quand mes pattes se posèrent dessus. Je m'en voulais un peu de laisser ainsi mes traces, ayant l'impression d'enlaidir ce paysage si pur, qui ne s'était pas totalement éveillé. Il ne me fallut pas plus de temps pour m'apercevoir que quelque chose perturbé ce calme, créant des petites vagues autour d'elle. Même si la distance était bien réelle, je devinais facilement à qui appartenait la silhouette. Comme pour avoir confirmation, je pointais mon museau vers le ciel qui avait pris des teinte irréels. Lune Polaire avait choisi l'un des plus beau moment pour une petite baignade. Seule son odeur était perceptible dans les environs et ne voulant pas l'importuner durant ce moment qui lui appartenait, je me mis à longer le lac pour trouver un endroit susceptible de me convenir.

Après une rapide inspection, je me dirigeais vers un baumier touffu, qui avait a son pied un doux tapis d'aiguilles que la neige n'avait pas recouverte. Situé juste au bord du lac, c'était l'endroit idéal pour s'installer. Cet emplacement était parfait au cas où un loup ou plutôt, une louve, voudrait se mettre au sec après une petite baignade improvisée ou non.  De plus, il y avait un rocher à peu près plat qui baignait à moitié dans l'eau. Je m'y installer, vérifiant au préalable qu'aucun danger ne pouvait surgir derrière moi. Je m'allongeais doucement dessus, craignant de tomber dans l'eau sans le vouloir. Je n'étais pas à l'aise dans ce genre d'environnement, mais au moins, je ne coulais pas comme certains de ma meute. Je posais ma tête sur mes pattes avant, ne voulant pas interrompre l'alpha de la meute de l'Eau dans sa nage.Je fixais la surface  en mouvement  avec une petite pointe d'inquiétude  lorsque Lune Polaire disparut de la surface de l'eau. J'avais d'abord relevé la tête, puis je m'étais levé, ne sachant pas si je devais attendre encore un peu. Mais finalement, elle réapparut, me faisant pousser un soupir de soulagement.

-Je ne devrais pas douter ainsi.

Je me tournais pour partir, ayant comme l'impression que mon comportement était peu convenable,surtout avec la chef de la meute de l'Eau. Observer un autre loup n'aurait peut-être pas eu ce genre d'effet de gène sur moi.Je ne voulais pas paraître étrange de l'avoir observé ainsi ou déplacé.  Alors que j'allais m'élancer, par crainte d'être remarqué, j'entendis que quelque chose se rapprochait vers moi. Mes oreilles avaient pivoté puis mon corps aussi. Lune Polaire m'avait apparemment détecté grâce à mon odeur car elle nageait en se dirigeant vers moi. En constatant ceci, je m'assis au bord du rocher, sans cesser de fixer la nageuse. Je n'avais plus besoin de me cacher alors, j'attendis silencieusement, écoutant les remous que celle aux yeux de braise faisait en parcourant la distance qui nous séparait. Lorsqu'elle fut assez proche , je pris la parole:

-Bonjour Lune Polaire. Je marquais une pause ,avant d'ajouter :J’espère que ma présence ne vous importune pas, sinon, je peux m'en aller si vous le souhaitez.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Wolf :: Terre Neutre :: Lac de la Trève-